Le haricot magique, 14, page 3, les marchands

Haricot magique, les poupées des marchands de la page 3 en cours d'assemblageAprès le paysage et le montage des étals des marchands et du stand de tissus et les légumes, je me suis attaquée aux poupées… Comme pour les poupées à poil du , je les ai réalisées en série, couture à la machine sur un morceau de drap blanc puis retournement et rembourrage. Cette fois, elles seront fixées sur la page, il y en aura d’autres qui seront mobiles (en plus de la vache). Les deux du côté sont coupées au niveau de la taille, car les marchands prendront place derrière les étals. Bon, après essayage sur la page, elles sont encore un peu trop grandes.

Haricot magique, les poupées des marchands de la page 3, après habillageEt voilà, je ne me suis pas assez méfiée, pourtant, j’avais déjà eu la mésaventure avec la robe de la grand-mère! La chemise du premier marchand est trop serrée, encore une erreur de patron! J’ai corrigé pour les deux autres. Coiffures et barbe avec des restes de laine et habillage avec des chutes de tissus (la chemise de gauche avec le tissu du dessus de ce chapeau, les oranges des différents éléments de cette tenue, le pantalon de celui du milieu dans une chute de… ce pantalon), une lisière pour l’écharpe de celui de droite. Comme pour les autres poupées, j’ai brodé les yeux et les bouches au lieu de les peindre. Le modèle prévoit d’ajouter des sourcils (peints), qu’en pensez-vous?

Page de 40 sur 40 cm.

Le projet: réaliser pour Noël 2014 trois contes tirés de Créez vos contes en tissus, de Anne Guérin, créapassions, 2011 (il existe une deuxième édition corrigée en 2013), Boucle d’or, le  et le haricot magique.

Suivre l’avancée du haricot magique

Les poupées : le début et la fin de la vache

Page 1 : positionnement, début de la fixation des lettres, page 1 terminée

Page 2 : le paysage, le début et la fin des feuilles de maïs, les barrières, page 2 terminée

Page 3: le paysage, étals des marchands et du stand de tissus, les légumes,

Suivre l’avancée du petit chaperon rouge

Les poupées: le loupà poil, le bûcheron et sa scie, la grand-mère, le , le

La préparation du plateau de jeu

8 réflexions au sujet de « Le haricot magique, 14, page 3, les marchands »

  1. Maryse

    Les sourcils vont durcir les visages (je pense)…. Ils ne s’imposent pas (avis perso). De toutes façons tu les broderais? Laisse tomber.

    Répondre
  2. NiniDS

    Personnellement, je ne vois pas l’intérêt d’ajouter les sourcils, j’ai peur qu’ils ne donnent un aspect sévère aux marchands, qui ne s’impose pas, mais ce n’est que mon avis perso… c’est ton récit qui va animer l’histoire, les personnages ne sont que le support de celui-ci..
    Mais bien sûr, tu es maître à bord, hi hi…
    Bises, belle journée.

    Répondre
  3. Emmanuelle

    Tu parles d’une aventure, cet ouvrage ! Tu pourrais leur broder des petits sourcils en accent circonflexe, ça leur donnerait un air rigolo ! Bisous et bonne journée !

    Répondre
  4. flo

    Ils sont rigolos, je ne mettrai pas de sourcils ou comme Emmanuelle, en accent ^ …

    Gros bisous Véro et bon vendredi même tout gris !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *