Archives du mot-clef point de croix

Un motif mahoï (1)

Motif Mahoï, le début de la broderieLa neurologue m’avait donc conseillé de chercher des grilles agrandies monochromes si possible avec des moyens de contrôle des erreurs (repères, tracés géométriques), puis de complexifier l’exercice, avec des motifs moins évidents, puis diversifier l’alimentation les couleurs mais en utilisant des codages en symboles noir et blanc avant de revenir à des grilles normales quand ça serait plus facile, le tout pour l’instant à 20 minutes par jour. Un moyen de rééducation de la vue binoculaire en douceur… Mon choix s’est porté sur un motif mahoï tiré de Motifs de polynésie à broder, de Nadège Richier, paru en 2007 aux éditions Didier Carpentier, dans lequel j’ai déjà réalisé plusieurs projets (le phare de Pointe Vénus à Tahiti, la tortue pour un dessous de verre montée sur un couvercle de boîte, le motif du tiaré monté en pendouille). J’ai pris une toile blanche de tissu d’ameublement mais facile à broder, et le joli fil de soie d’Alger rouge acheté à la brocante. Dimensions de la partie brodée: 8 sur 4 cm. Bon, côté choix de la grille, pas besoin de travail binoculaire avec ce projet (regarder alternativement la grille et la toile), une fois placé quelques éléments. Et voilà une semaine de « devoirs »… moins désagréables que l’orthoptiste!

Pochette à tickets de métro, broderie finie!

La broderie pour l'étui à tickets de métro terminéeIl y avait beaucoup de problèmes avec l’ancien système de newsletter, j’en teste un autre, en réimportant la liste des abonnés. Vous me dires ce que ça donne, je ne suis pas sûre d’avoir paramétré correctement l’envoi.

En deux jours, j’ai fini le tour de la broderie de la pochette à tickets de métro… Zone brodée de 11 sur 5 cm, modèle de l’ensemble « Bon baisers de Paris » créé par Marielle Zang-Pujol paru dans Plaisirs de broder n° 17, septembre/octobre 2011, dans lequel j’ai déjà réalisé un chat sur un toit, toile de lin jaune façon canevas souple, facile à broder, et un fil vert DMC 699 (avec deux fils). Il me reste le cartonnage!

Maintenant, je voulais quand même comprendre pourquoi j’ai beaucoup énormément moins de difficultés à broder cette grille que le Bienvenue dans la famille. Intuitivement, je pensais que c’était parce qu’il y a moins de couleurs (euh, oui, une contre 10). En fait, c’est lié à plusieurs choses, d’après la neurologue, elle ne s’ennuie pas avec moi, j’ai toujours plein de questions que personne ne lui avait posé avant, en tout cas pas de cette manière, et comme je note les anomalies sur un petit carnet (oui, j’ai toujours plein de carnets!), je n’oublie pas ce qui m’a intriguée d’un rendez-vous sur l’autre. Sur le mot Métropolitain, j’ai décalé sans le voir le M d’un point vers la gauche, failli me tromper plusieurs fois d’un point (corrigé à temps ou après deux ou trois points), mais pas de problème pour le tour, plus facile, les repères des lettres aident, une sorte de rétro-contrôle inconscient qui tire la sonnette d’alerte quand on se trompe. En fait, les difficultés sur l’autre grille (Bienvenue dans la famille), agrandie à la même taille, viennent des problèmes de tri des informations par le cerveau. Comme le codage des couleurs est déficient et la vue encore à trous même si elle est à 10/10e à gauche (un « faux 10/10e », dixit la chef de service ophtalmologique, quand même mieux que 1/10e il y a quelques mois mais ça ne permet pas de lire une phrase avec le seul œil gauche), le cerveau trie des informations contradictoires complexes, d’où, en partie, la vision double quand il en a marre, l’autre facteur est la sécheresse oculaire due l’exophtalmie et au fait qu’en vision fine, on ne cligne pas assez des yeux, surtout quand on se concentre sur la lecture: j’ai un super lubrifiant pour remédier un peu à cela, ceux qui restent trop sur un écran d’ordinateur ou devant… un match de foot ont le même problème de clignements des yeux. Faire la mise au point visuelle alternativement entre la grille et la toile, ce qui est automatique quand on voit bien, devient difficile pour moi ou plutôt pour mon fainéant de cerveau; ça, c’est moi, la neurologue dit qu’au contraire, mon cerveau travaille bien  plus que la normale depuis des mois. Bref, la broderie est une bonne rééducation, ne pas laisser tomber, mais prendre plutôt une grille monochrome, pour limiter la difficulté d’adaptation, s’il y a plusieurs couleurs, le codage en symboles devrait être plus facile que le codage en couleurs (je vérifierai!). J’ai par ailleurs un autre « super exercice de rééducation » (bon, quand même plus drôle que l’orthoptiste): des jeux de 7 erreurs en noir et blancs sur papier, même objectif, imposer la vision binoculaire au cerveau et forcer l’adaptation petit à petit, j’ai une grosse pile à faire, en commençant par un niveau… maternelle (et sans les réponses). Très mauvais score, deux erreurs sur 7 trouvées en 1 minute lors du test. La prescription? Une grille le matin et une au réveil de la sieste, exercice même pas remboursé par la sécu, comme a dit Maryse! Et si possible 15 à 20 minutes de broderie par jour, ça, ça ne fait pas partie du « standard de rééducation », mais ça lui semble une très bonne idée!

PS: j’ai fait un bon score en revanche aux objets cachés (un dessin où il faut retrouver des objets précis), on s’amuse bien en neuro! Mais là, ce n’est que de la reconnaissance, même avec un seul œil, ça marche bien, mais ça ne fonctionne pas forcément avec certains problèmes neurologiques. La suite de mes questions neurologiques lundi, avec la lecture: c’était ma question lors de la précédente visite chez la neurologue, je vous le dis, elle ne s’ennuie pas quand j’y vais, et moi, j’apprends plein de choses en neurosciences! Elle m’a même passé de la biblio très intéressante en anglais, enfin, pour ce que j’ai commencé à parcourir.

Pochette à tickets de métro…politain!

Pochette à tickets de métro, broderie de MetropolitainSuivre une grille avec beaucoup de changements de couleur reste finalement compliqué et j’ai provisoirement abandonné le Bienvenue dans la famille, je suis de toute façon hors délai. Jusqu’à présent, je rangeais mes tickets de métro parisien dans un minigrip ou une pochette calque, mais j’avais mis depuis longtemps de côté un modèle de l’ensemble « Bon baisers de Paris » créé par Marielle Zang-Pujol paru dans Plaisirs de broder n° 17, septembre/octobre 2011, dans lequel j’ai déjà réalisé un chat sur un toit. J’ai choisi la toile de lin jaune façon canevas souple, facile à broder, et un fil vert DMC 699 (avec deux fils). Deux lettres par jour, quelques petites erreurs vite rattrapées et une autre vue trop tard (le M décalé d’un point vers la gauche), mais voilà le résultat… METROPOLITAIN. Il me reste le tour puis le cartonnage!

Bienvenue dans la famille, 3, quelques feuilles

Bienvenue dans la famille, le chat, un poupon et quelques feuillesJ’ai donc décidé d’appliquer plus ou moins le principe de Luna, 15 croix par jour… enfin, là, du coup, une feuille et encore, une seule couleur des feuilles qui entourent le premier poupon, toujours selon la grille Bienvenue dans la famille, de Perrette Samouïloff, parue dans Plaisir de broder, point de croix, n° 25, janvier/février 2013, sur une toile à gros trous (toile plastifiée trouvée dans une pile de coupons chez Tiss’affaires à Poitiers), avec l’éclairage lumière du jour, car j’ai toujours beaucoup de mal à broder.

Les étapes de cette broderie: le chat, le premier poupon, …

Bienvenue dans la famille, 2, le premier poupon

Bienvenue dans la famille, le premier poupon et le chat

Je n’ai pas oublié le projet « Chat va vider mon placard » organisé par Luna, n’hésitez pas à lui rendre visite! Il avance juste lui aussi à vitesse d’escargot. Malgré la toile à gros trous (toile plastifiée trouvée dans une pile de coupons chez Tiss’affaires à Poitiers), la grille agrandie (Bienvenue dans la famille, de Perrette Samouïloff, parue dans Plaisir de broder, point de croix, n° 25, janvier/février 2013) et l’éclairage lumière du jour, j’ai toujours beaucoup de mal à broder. Après avoir réalisé le chat, j’ai terminé le premier bébé en adaptant les couleurs pour Andrea, ma jolie nièce métisse… qui aurait dû recevoir cette broderie samedi dernier! J’ai donc changé la couleur du vêtement (DMC 743 au lieu du bleu layette et col en 741), et surtout la peau, Emmanuelle / le Marquoir d’Élise m’avait recommandé deux coloris, 3064 et 704, j’ai choisi le premier. Je lui ai associé du 223 pour les joues, 779 pour les yeux, et noir pour les cheveux.

Bienvenue dans la famille, le premier poupon perdu dans la toilePour l’instant, j’ai brodé un rectangle de 4 sur 5 cm. J’ai encore du boulot pour terminer le remplissage de la toile!!! Je vais peut-être essayer la méthode de Luna, 20 croix par jour!

 

A vitesse d’escargot…

Chanson des escargots qui vont à l’enterrement

Noël 2010, trousse à la feuille d'automne, la faceÀ l’enterrement d’une feuille morte
Deux escargots s’en vont
Un escargot et une frise pour un projet secretIls ont la coquille noire
Du crêpe autour des cornes
Ils s’en vont dans le soir
Limoges, le jardin de l'évêché le 31 octobre 2010, vue 3Un très beau soir d’automne
Hélas quand ils arrivent
Printemps 2011, 5, colline avec arbres en fleurC’est déjà le printemps
Une pochette en toile Aïda noire avec trois abeilles et deux feuilles, détail de la broderieLes feuilles qui étaient mortes
Sont toutes ressuscitées
Et les deux escargots
Sont très désappointés
Poitiers, façade de Notre-Dame-la-Grande, le soleil et la lune, 1, vue générale Mais voilà le soleil
Le soleil qui leur dit
Prenez prenez la peine
La peine de vous asseoir
Prenez un verre de bière
Si le cœur vous en dit
Prenez si ça vous plaît
L’autocar pour Paris
Il partira ce soir
Vous verrez du pays
Mais ne prenez pas le deuil
C’est moi qui vous le dit
Ça noircit le blanc de l’œil
Et puis ça enlaidit
Les histoires de cercueils
C’est triste et pas joli
Reprenez vous couleurs
Les couleurs de la vie
Poitiers, chevet de l'église Saint-Hilaire, oiseauxAlors toutes les bêtes
Les arbres et les plantes
Se mettent à chanter
À chanter à tue-tête
La vrai chanson vivante
La chanson de l’été
Et tout le monde de boire
Tout le monde de trinquer
C’est un très joli soir
Un joli soir d’été
Et les deux escargots
S’en retournent chez eux
Ils s’en vont très émus
Ils s’en vont très heureux
Comme ils ont beaucoup bu
Ils titubent un petit peu
Mais la haut dans le ciel
La lune veille sur eux.

Jacques PRÉVERT, Paroles, 1945

Un petit escargot brodé sur toile jaune

… tel est un peu mon état d’esprit… sans verre de bière (pas d’alcool pour moi!). L’autocar pour Paris, je ne pourrai pas le prendre, ni du co-voiturage, je ne peux pas encore rester aussi longtemps dans un véhicule automobile, surtout supporter les accélérations et freinages en cas de circulation dense (très fortement déconseillé par la neurologue contactée par téléphone hier), je ne suis pas sûre de pouvoir prendre le train prévu samedi si la grève de la SNCF se poursuit, et surtout, si les trains sont bondés, il est hors de question de rester debout tout le voyage ou de risquer de prendre un coup de bagages inopiné sur la tête. Je suis attendue à Paris samedi, mais reste dans l’incertitude du voyage. Côté broderie, j’avais commencé une grande grille par un tout petit motif de chat, mais je n’arrive vraiment pas à suivre la grille même agrandie, surtout à garder le compte et à faire le point alternativement entre la grille et la toile, même pour une dizaine de minutes. Du coup, en pensant à une amie (chut, c’est pour une surprise), j’ai brodé cette toute petite grille avec un escargot (printanier ou estival…), de Jennifer Lentini / Une croix le temps d’un thé, parue dans Mains et merveilles point de croix, n° 95, mars-avril 2013. J’ai changé la couleur des fils (mais pas noté…), brodé en deux fils sur la toile jaune façon canevas déjà abondamment utilisée…

Clic sur les vignettes au fil du poème, elles vous emmèneront ici et là sur mon blog…

Nans 2014, 30, le torchon fini!!!

Nans 2014, étape 11, date de naissance d'Adorise corrigéeAprès la correction in extremis de mon erreur sur sur la date de naissance d’Adorise, l’arrière grand-mère de Maryse à qui appartenait ce  torchon, je vous propose un petit récapitulatif de toutes les étapes de ma broderie, une vraie victoire pour moi puisqu’il est arrivé au moment de mes problèmes visuels… et qu’il m’a fallu énormément de temps par tranche de deux ou trois fois 20 minutes par jour pour en venir à bout.

la ferme d'Adorise dans les Deux-SèvresÀ la suite de cette aventure, Maryse s’est lancée dans la généalogie (avec quelques surprises, voir Scandales au pays du Bocage bressuirais), a retrouvé chez ses parents une lettre du père d’Adorise, Louis Poplineau, et est allée en avril 2014 revoir la ferme d’Adorise… qu’elle partage avec vous! Je suis sûre que ces aventures deux-sévriennes auront une suite, et maintenant que vous avez vu mon torchon fini, je vous montrerai bientôt la suite de ma visite au 7e salon Les aiguilles se mettent au vert à Nans-sous-Sainte-Anne (voir aussi mes achats).

Le torchon de Véronique D pour le concours d'idées de Nans-sous-Sainte-Anne 2014Le voici en entier! Clic clic sur les liens pour voir les détails au fil de la réalisation!

Revoir les étapes du torchon :

- le torchon brut

- la couture, pour ramener ses coutures à 53 sur 80 cm

- l’école sur une grille de Raquel Blasco trouvée dans Mains et merveilles n° 98, rêves d’automne, septembre/octobre 2013: le début avec enfants et chats, les autres enfants, l’école, les arbres et le banc

Adorise, avec des lettres tirées de la grille l’atelier de couture de Pic et Pic et Petits points, parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le cadre sur une grille de Toute une vie à broder de Sophie Delaborde et Sylvie Castellano

- le lustre (Pampilles et cristal), grille d’Histoires de lin et parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le centre, la partie gauche, le lustre terminé.

Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny : le laboureur et le semeur (grilles de Christiane Vo-Ha),  la cuve à fouler et les vendangeurs (grille de Marie-Jeanne Lambert)

- Rêve de roses, grille de Rachida Collewette pour 123 Citrouille, parue dans Mains et merveilles n° 90, mai/juin 2012: le petit couple, l’ensemble

-  100% couture, grille Pic et Pic et Petits points parue dans Passion fil n° 18 (janvier 2013): le mannequin, le mètre et les bobinesterminée.

- des oiseaux: un oiseau tiré de la mercerie d’antan de Passion bonheur, parue dans Passion fil n° 14, janvier 2012, un deuxième et un troisième oiseaux tirés d’une grille proposée par V. Eninger dans De fil en aiguille n° 69, mars-avril 2009.

- une vache tirée de Les poyas à broder et à coudre de Bernadette Baldelli : le début et l’ensemble

- un bélier, grille de C. Lacroix parue dans De fil en aiguille n° 61, mars-avril 2008

- oies, poule, poussin et coq dans Tendres animaux brodés au point de croix, de Brigitte Roquemont: le début, la suite, la fin

 

Affiche pour le salon de Nans 2014Il est arrivé juste à temps pour le concours d’idées 2014 (merci à Marlie qui m’a accordé un délai supplémentaire!) et le salon de Nans-sous-Sainte-Anne 2014. Vous trouverez chez Marlie un feuilleton autour de l’histoire du beau torchon ancien d’Irénée Gerriet. J’ai déjà participé à ce concours en 2011 avec un motif brodé inspiré des bannières de Cluny terminé en trousse à deux compartiments, en 2012 avec des vaches rouges, en 2013 ma prairie fleurie, et aussi brodé le village de Nans-sous-Sainte-Anne sur une grille de Marie-Thérèse Saint-Aubin/MTSA.

Nans 2014, 29, un troisième oiseau

Nans 2014, étape 29, un oiseauPour terminer le torchon pour Nans (enfin, il me reste à vous montrer l’ensemble après correction de mon erreur sur la date de naissance d’Adorise), j’ai ajouté un dernier oiseau (revoir le premier oiseau), tiré de la même grille que le deuxième, proposée par V. Eninger dans De fil en aiguille n° 69, mars-avril 2009. Je l’ai brodé en miroir par rapport au modèle (en temps ordinaire, je l’aurai fait directement, mais là, j’ai fait un scan et utilisé la fonction « miroir » pour ne pas e tromper), en fil de soie d’Alger rouge déjà beaucoup utilisé pour ce projet… Motif de 5 cm de large sur 5,5 cm de haut.

Nans 2014, étape 29, trois oiseauxEt voici les trois oiseaux…

Affiche pour le salon de Nans 2014Aventure à suivre jusqu’au salon de Nans-sous-Sainte-Anne 2014, les 3 et 4 mai prochains, et au delà (articles programmés), pour le concours d’idées 2014. Vous trouverez chez Marlie un feuilleton autour de l’histoire du beau torchon ancien d’Irénée Gerriet. J’ai déjà participé à ce concours en 2011 avec un motif brodé inspiré des bannières de Cluny terminé en trousse à deux compartiments, en 2012 avec des vaches rouges, en 2013 ma prairie fleurie, et aussi brodé le village de Nans-sous-Sainte-Anne sur une grille de Marie-Thérèse Saint-Aubin/MTSA.

Nans 2014, l'ensemble jusqu'à l'étape 29Revoir les étapes du torchon :

- le torchon brut

- la couture, pour ramener ses coutures à 53 sur 80 cm

- l’école sur une grille de Raquel Blasco trouvée dans Mains et merveilles n° 98, rêves d’automne, septembre/octobre 2013: le début avec enfants et chats, les autres enfants, l’école, les arbres et le banc

Adorise, avec des lettres tirées de la grille l’atelier de couture de Pic et Pic et Petits points, parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le cadre sur une grille de Toute une vie à broder de Sophie Delaborde et Sylvie Castellano

- le lustre (Pampilles et cristal), grille d’Histoires de lin et parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le centre, la partie gauche, le lustre terminé.

Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny : le laboureur et le semeur (grilles de Christiane Vo-Ha),  la cuve à fouler et les vendangeurs (grille de Marie-Jeanne Lambert)

- Rêve de roses, grille de Rachida Collewette pour 123 Citrouille, parue dans Mains et merveilles n° 90, mai/juin 2012: le petit couple, l’ensemble

-  100% couture, grille Pic et Pic et Petits points parue dans Passion fil n° 18 (janvier 2013): le mannequin, le mètre et les bobinesterminée.

- des oiseaux: un oiseau tiré de la mercerie d’antan de Passion bonheur, parue dans Passion fil n° 14, janvier 2012, un deuxième et un troisième oiseaux tirés d’une grille proposée par V. Eninger dans De fil en aiguille n° 69, mars-avril 2009.

- une vache tirée de Les poyas à broder et à coudre de Bernadette Baldelli : le début et l’ensemble

- un bélier, grille de C. Lacroix parue dans De fil en aiguille n° 61, mars-avril 2008

- oies, poule, poussin et coq dans Tendres animaux brodés au point de croix, de Brigitte Roquemont: le début, la suite, la fin

Nans 2014, 28, un deuxième oiseau…

Nans 2014, étape 28Pour terminer le torchon pour Nans, j’ai trouvé que le petit oiseau était un peu seul… J’ai donc décidé de lui donner des compagnons tirés d’une grille proposée par V. Eninger dans De fil en aiguille n° 69, mars-avril 2009. Je l’ai brodé en fil de soie d’Alger rouge déjà beaucoup utilisé pour ce projet… Motif de 3 cm de large sur 6,5 cm de haut.

Affiche pour le salon de Nans 2014Aventure à suivre jusqu’au salon de Nans-sous-Sainte-Anne 2014, les 3 et 4 mai prochains, et au delà (articles programmés), pour le concours d’idées 2014. Vous trouverez chez Marlie un feuilleton autour de l’histoire du beau torchon ancien d’Irénée Gerriet. J’ai déjà participé à ce concours en 2011 avec un motif brodé inspiré des bannières de Cluny terminé en trousse à deux compartiments, en 2012 avec des vaches rouges, en 2013 ma prairie fleurie, et aussi brodé le village de Nans-sous-Sainte-Anne sur une grille de Marie-Thérèse Saint-Aubin/MTSA.

Nans 2014, l'ensemble jusqu'à l'étape 28Revoir les étapes du torchon :

- le torchon brut

- la couture, pour ramener ses coutures à 53 sur 80 cm

- l’école sur une grille de Raquel Blasco trouvée dans Mains et merveilles n° 98, rêves d’automne, septembre/octobre 2013: le début avec enfants et chats, les autres enfants, l’école, les arbres et le banc

Adorise, avec des lettres tirées de la grille l’atelier de couture de Pic et Pic et Petits points, parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le cadre sur une grille de Toute une vie à broder de Sophie Delaborde et Sylvie Castellano

- le lustre (Pampilles et cristal), grille d’Histoires de lin et parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le centre, la partie gauche, le lustre terminé.

Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny : le laboureur et le semeur (grilles de Christiane Vo-Ha),  la cuve à fouler et les vendangeurs (grille de Marie-Jeanne Lambert)

- Rêve de roses, grille de Rachida Collewette pour 123 Citrouille, parue dans Mains et merveilles n° 90, mai/juin 2012: le petit couple, l’ensemble

-  100% couture, grille Pic et Pic et Petits points parue dans Passion fil n° 18 (janvier 2013): le mannequin, le mètre et les bobinesterminée.

- des oiseaux: un oiseau tiré de la mercerie d’antan de Passion bonheur, parue dans Passion fil n° 14, janvier 2012.

- une vache tirée de Les poyas à broder et à coudre de Bernadette Baldelli : le début et l’ensemble

- un bélier, grille de C. Lacroix parue dans De fil en aiguille n° 61, mars-avril 2008

- oies, poule, poussin et coq dans Tendres animaux brodés au point de croix, de Brigitte Roquemont: le début, la suite, la fin

Nans 2014, 27, le bélier

Nans 2014, étape 27, bélierAprès la basse-cour (revoir le début et la suite), j’avais initialement prévu de broder d’autres animaux de la ferme (cochon, mouton, cheval) du même livre,mais devant les difficultés dues à mes capacités visuelles pas complètement récupérées, j’ai changé et pris une grille de bélier (pour un zodiaque, mais ça marche aussi pour la ferme…) proposée par C. Lacroix dans De fil en aiguille n° 61, mars-avril 2008 (dans lequel j’ai déjà réalisé un marque-page avec le motif du lapin). Je l’ai brodé en fil de soie d’Alger rouge déjà beaucoup utilisé pour ce projet… Motif de 8 cm de large sur 10,5 cm de haut.

Affiche pour le salon de Nans 2014Aventure à suivre jusqu’au salon de Nans-sous-Sainte-Anne 2014, les 3 et 4 mai prochains, et au delà (articles programmés), pour le concours d’idées 2014. Vous trouverez chez Marlie un feuilleton autour de l’histoire du beau torchon ancien d’Irénée Gerriet. J’ai déjà participé à ce concours en 2011 avec un motif brodé inspiré des bannières de Cluny terminé en trousse à deux compartiments, en 2012 avec des vaches rouges, en 2013 ma prairie fleurie, et aussi brodé le village de Nans-sous-Sainte-Anne sur une grille de Marie-Thérèse Saint-Aubin/MTSA.

Nans 2014, l'ensemble jusqu'à l'étape 27Revoir les étapes du torchon :

- le torchon brut

- la couture, pour ramener ses coutures à 53 sur 80 cm

- l’école sur une grille de Raquel Blasco trouvée dans Mains et merveilles n° 98, rêves d’automne, septembre/octobre 2013: le début avec enfants et chats, les autres enfants, l’école, les arbres et le banc

Adorise, avec des lettres tirées de la grille l’atelier de couture de Pic et Pic et Petits points, parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le cadre sur une grille de Toute une vie à broder de Sophie Delaborde et Sylvie Castellano

- le lustre (Pampilles et cristal), grille d’Histoires de lin et parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le centre, la partie gauche, le lustre terminé.

Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny : le laboureur et le semeur (grilles de Christiane Vo-Ha),  la cuve à fouler et les vendangeurs (grille de Marie-Jeanne Lambert)

- Rêve de roses, grille de Rachida Collewette pour 123 Citrouille, parue dans Mains et merveilles n° 90, mai/juin 2012: le petit couple, l’ensemble

-  100% couture, grille Pic et Pic et Petits points parue dans Passion fil n° 18 (janvier 2013): le mannequin, le mètre et les bobinesterminée.

- des oiseaux: un oiseau tiré de la mercerie d’antan de Passion bonheur, parue dans Passion fil n° 14, janvier 2012.

- une vache tirée de Les poyas à broder et à coudre de Bernadette Baldelli : le début et l’ensemble

- oies, poule, poussin et coq dans Tendres animaux brodés au point de croix, de Brigitte Roquemont: le début, la suite, la fin