Archives par étiquette : oiseau

Deux cartes avec des rouges-gorges

Préparation de la carte avec un rouge-gorgePour mes cartes de vœux, cette année, je me suis inspirée des modèles et gabarits du livre Poésie de papier en hiver, d’Isabelle Guiot-Hullot, paru en 2016 aux éditions de Saxe. Mais alors que ses modèles forment des saynètes fixées sur des socles en bois flotté, j’ai gardé l’idée d’utiliser un fond en papier journal ou autre, du vernis colle, un contour en ficelle colorée (au lieu du fil de fer krafté). Voici ce que ça donne en cours de fabrication pour l’oiseau (rouge-gorge si l’on veut), avant de coller le tout après séchage et découpage sur un fond en papier recyclé maison jaune.

Deux cartes avec des oiseaux sur du papier maisonJ’en ai réalisé deux qui se sont envolés chez des amies.

Voir aussi le lutin, trois bonhommes de neige, à suivre…

 

Mais c’est quand l’été???

Oiseau coloré de MarietteAprès un printemps bien arrosé, à quelques jours du solstice d’été, il fait froid et toujours pluvieux! Un oiseau a élu domicile bien au chaud dans mon ficus… j’avais oublié de le montrer avec les autres oiseaux printaniers de Mariette! Couture avec tissus, feutrine, boutons, rubans, croquet. Encore merci, Mariette, il enlumine mon salon au milieu de toute cette grisaille.

Vous pouvez revoir: la carte textile envoyée à Noël, le rouge-gorge, les autres oiseaux printaniers

Le printemps vu par… (épisode 2)

La poule en appliqué de MarietteAu fil des mois et malgré mes longues absences, Mariette m’envoie ses créations colorées, des oiseaux souvent, adaptées au fil des saisons! Pour Pâques, une poule en appliqué avec son petit poussin brodé…

Colombe et son rameau, avec une broche libellule, de MarietteQuelques mois plus tôt, une colombe brodée m’apportait un rameau, symbole de paix…

Broche libellule de Mariette… elle était accompagnée d’une broche libellule, j’adore le modèle trouvé (créé?) par Mariette, rouleaux de tissu astucieusement pliés et perles pour faire les yeux.

Carte textile avec un rouge-gorgeL’ensemble est à côté de mon ordinateur, je réfléchis à un ouvrage qui rassemblerait cette jolie volière (voir aussi la carte textile envoyée à Noël l’année précédente et le rouge-gorge)! Un grand merci pour tout, Mariette!

Le printemps vu par… (épisode 1)

Tableau printanier de MamazertyLes copines ont décidé de fêter le printemps ces dernières semaines… je commence aujourd’hui par le tableau que Mamazerty m’a envoyé avec un gros envoi de cartes à publicité! Un oiseau rehaussé de broderies sur un fond en feutrine, à peu près au format A4… Laine, yoyos en tissu, dentelle, elle adore mêler les matières, pour un résultat plein de fraîcheur et de gaieté! Merci beaucoup, Mamazerty, ton oiseau a trouvé sa place au milieu d’une véritable volière constituée au fil des mois par M… (chut, la suite très vite!)

La charité de saint Martin devant la basilique à Tours

Tours, la charité de saint Martin par Varenne, 1, vue de loinVoici une réédition de mon article du 14 juin 2011, avec des photographies de fin novembre 2016. Je laisse la première ici pour vous rendre compte de la différence, j’ai laissé les anciennes photos de 2011 en fin d’article.

La charité de saint Martin par Henri Varenne devant la basilique Saint-Martin à ToursDevant la basilique Saint-Martin de Tours se trouve une charité de saint Martin, scène très souvent représentée où Martin, soldat romain dans la région d’Amiens, partage son manteau avec un pauvre. Je tire une partie des données du dossier documentaire établi par le service régional de l’inventaire de la région Centre. Je vous ai déjà parlé du fameux Martin à propos de l’abbaye qu’il a fondée à Ligugé dans la Vienne.

Charité de saint Martin par Varenne à Tours, signature du sculpteurCe monument est signé de 
et a été inauguré en 1928. Je vous ai déjà parlé de ce sculpteur pour les façades de l’hôtel de ville et de la gare de Tours. Je vous parlerai aussi bientôt de son buste du général Meunier dans le jardin des prébendes d’Oe, toujours à Tours, et des sculptures de la gare (voir l’extérieur et l’intérieur) et de la préfecture de Limoges. Un premier projet de monument, daté de 1922, avait été présenté par le sculpteur François Sicard (l’auteur à Tours des atlantes de l’hôtel de ville et, à venir bientôt, du monument à Racan dans le jardin des prébendes d’Oe et d’Anatole France dans le jardin de la préfecture), dont un plâtre est conservé au Musée des Beaux-Arts de Tours. La signature « H. VARENNE », très érodée, apparaît sur la base du groupe sculpté et les initiales H.V. sur la base de chacune des statues latérales.
Charité de saint Martin par Varenne à Tours, vue de dosLe monument, en ciment moulé et pierre sculptée, se compose d’un pilier formé de quatre colonnes corinthiennes (ici de dos)

Charité de saint Martin par Varenne à Tours, la Charité encadrée de deux évêques … au sommet duquel se trouve la charité dans une représentation très classique, surmontée d’une croix…

Charité de saint Martin par Varenne à Tours, le dos de la croix… plus ouvragée au dos.

Charité de saint Martin par Varenne à Tours, détail de la charitéMartin, vêtu en cavalier romain, assis sur son cheval…

Charité de saint Martin par Varenne à Tours, détail de saint Martin…  coupe en deux avec son épée son manteau…

Charité de saint Martin par Varenne à Tours, détail de l'infirme… pour l’offrir à un pauvre infirme agenouillé, appuyé sur sa béquille.

Charité de saint Martin par Varenne à Tours, détail de l'infirme vu de trois quartsOn le voit peut-être mieux ainsi de trois quarts.

Charité de saint Martin par Varenne à Tours, détail de saint PerpetSur des consoles posées à hauteur de la base des chapiteaux corinthiens ont pris place deux statues d’évêques en pied. Si les auteurs s’accordent pour Perpetuus, francisé en Perpet ou Perpétue (6ème évêque de Tours (évêque de Tours de 460 environ à sa mort vers 490, canonisé), qui fit construire la première basilique Saint-Martin consacrée le 4 juillet 471), l’identification du second évêque est plus variable.

Charité de saint Martin par Varenne à Tours, détail du deuxième évêqueCertains y voient un second saint Martin, d’autres, et c’est plus probable, saint Grégoire, 19ème évêque de Tours (né vers 539 et mort à Tours en 594), historien de l’Église et des Francs. Tous deux en tout cas portent tous les vêtements liturgiques, chasuble, aube, étole, pallium dont je vous ai détaillé la description sur cet autre exemple.

Charité de saint Martin par Varenne à Tours, paons à la coupeDeux paons s’affrontent de chaque côté d’un vase (rappelant les oiseaux à la coupe de l’époque romane) sur un décor de vignes sur le piédestal du pilier.

Pour mémoire, mes photographies de 2011…

Tours, la charité de saint Martin par Varenne, 3 bis, le monument, vue générale rapprochée

Tours, la charité de saint Martin par Varenne, 2, la signature H. Varenne Tours, la charité de saint Martin par Varenne, 3, les colonnes et la croix vues de dos

Tours, la charité de saint Martin par Varenne, 4, le groupe sculpté de la Charité en haut

Tours, la charité de saint Martin par Varenne, 5, détail de la charité

Tours, la charité de saint Martin par Varenne, 6, la Charité, le soldat et l'infirme avec béquille

Tours, la charité de saint Martin par Varenne, 7, l'évêque à gauche

Tours, la charité de saint Martin par Varenne, 8, l'évêque à droite

Tours, la charité de saint Martin par Varenne, 9, les deux paons affrontés

Le temps des cerises se prolonge!

Le temps des ceerises, ATC de BluesyJeudi dernier, Bluesy a fait escale à Poitiers entre son lieu de villégiature et sa maison… L’occasion de faire connaissance « en vrai » aussi avec Guy, son mari, et l’une de ses amies. Au fil des mois, elle m’a abondamment gâtée et j’ai pu, vous le découvrirez petit à petit, enfin lui confectionner un petit cadeau… De son côté, elle m’a offert l’une de ses belles ATC (art trading cards / cartes de 3,5 sur 2,5 pouces ou 8,9 sur 6,4 cm) brodées, le temps des cerises… mais gare, un oiseau semble bien positionné pour en profiter en premier!

Un rouge-gorge s’est posé sur ma table…

Carte textile avec un rouge-gorgeUne surprise m’attendait l’autre jour dans ma boîte aux lettres… Une très jolie carte textile, réalisée en appliqué, avec un rouge-gorge aux couleurs contrastées! Elle est pour l’instant à côté de mon ordinateur, je réfléchis à une nouvelle décoration pour mon atelier et en partie ma chambre, je vous montrerai ça (après mes vacances en août). Bravo à Mariette pour la carte… et merci pour le mot qui l’accompagnait! Vous pouvez aussi revoir la carte textile envoyée à Noël par cette fidèle lectrice! Un grand merci pour tout, Mariette!

La jolie carte de Mariette

La carte de voeux 2015 de Mariette, endommagée par la posteMariette est une lectrice discrète et fidèle de mon blog… Elle m’a envoyé en cette nouvelle année une superbe carte brodée, avec un sapin, un petit oiseau coloré et des boules en bouton… Problème, la poste a massacré deux d’entre eux.Heureusement, l’emplacement restait indiqué par les perles qui les tenaient.

La carte de voeux 2015 de Mariette, restauréeEn plongeant dans ma boîte à boutons, j’en ai trouvé deux assez proches… Un peu de couture en faisant attention de ne pas prendre la doublure (et oui, Mariette a cousu avant de la mettre, mais je n’avais pas envie de la découdre), et voilà le résultat! Oups, excuse-moi, Mariette, je n’ai pas remis correctement le petit oiseau sur la photo. En tout cas, un grand merci à toi, et je te fais signe si je viens vers chez toi un de ces jours, je suis très intéressée pour l’exposition Traqués, cachés, sauvés, être juif en Poitou, 1940-1944, organisée par le du Centre Régional Résistance & Liberté à Thouars jusqu’au 7 juin 2015.

Nans 2014, 29, un troisième oiseau

Nans 2014, étape 29, un oiseauPour terminer le torchon pour Nans (enfin, il me reste à vous montrer l’ensemble après correction de mon erreur sur la date de naissance d’Adorise), j’ai ajouté un dernier oiseau (revoir le premier oiseau), tiré de la même grille que le deuxième, proposée par V. Eninger dans De fil en aiguille n° 69, mars-avril 2009. Je l’ai brodé en miroir par rapport au modèle (en temps ordinaire, je l’aurai fait directement, mais là, j’ai fait un scan et utilisé la fonction « miroir » pour ne pas e tromper), en fil de soie d’Alger rouge déjà beaucoup utilisé pour ce projet… Motif de 5 cm de large sur 5,5 cm de haut.

Nans 2014, étape 29, trois oiseauxEt voici les trois oiseaux…

Affiche pour le salon de Nans 2014Aventure à suivre jusqu’au salon de Nans-sous-Sainte-Anne 2014, les 3 et 4 mai prochains, et au delà (articles programmés), pour le concours d’idées 2014. Vous trouverez chez Marlie un feuilleton autour de l’histoire du beau torchon ancien d’Irénée Gerriet. J’ai déjà participé à ce concours en 2011 avec un motif brodé inspiré des bannières de Cluny terminé en trousse à deux compartiments, en 2012 avec des vaches rouges, en 2013 ma prairie fleurie, et aussi brodé le village de Nans-sous-Sainte-Anne sur une grille de Marie-Thérèse Saint-Aubin/MTSA.

Nans 2014, l'ensemble jusqu'à l'étape 29Revoir les étapes du torchon :

– le torchon brut

– la couture, pour ramener ses coutures à 53 sur 80 cm

– l’école sur une grille de Raquel Blasco trouvée dans Mains et merveilles n° 98, rêves d’automne, septembre/octobre 2013: le début avec enfants et chats, les autres enfants, l’école, les arbres et le banc

– Adorise, avec des lettres tirées de la grille l’atelier de couture de Pic et Pic et Petits points, parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le cadre sur une grille de Toute une vie à broder de Sophie Delaborde et Sylvie Castellano

– le lustre (Pampilles et cristal), grille d’Histoires de lin et parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le centre, la partie gauche, le lustre terminé.

– Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny : le laboureur et le semeur (grilles de Christiane Vo-Ha),  la cuve à fouler et les vendangeurs (grille de Marie-Jeanne Lambert)

– Rêve de roses, grille de Rachida Collewette pour 123 Citrouille, parue dans Mains et merveilles n° 90, mai/juin 2012: le petit couple, l’ensemble

–  100% couture, grille Pic et Pic et Petits points parue dans Passion fil n° 18 (janvier 2013): le mannequin, le mètre et les bobinesterminée.

– des oiseaux: un oiseau tiré de la mercerie d’antan de Passion bonheur, parue dans Passion fil n° 14, janvier 2012, un deuxième et un troisième oiseaux tirés d’une grille proposée par V. Eninger dans De fil en aiguille n° 69, mars-avril 2009.

– une vache tirée de Les poyas à broder et à coudre de Bernadette Baldelli : le début et l’ensemble

– un bélier, grille de C. Lacroix parue dans De fil en aiguille n° 61, mars-avril 2008

– oies, poule, poussin et coq dans Tendres animaux brodés au point de croix, de Brigitte Roquemont: le début, la suite, la fin

Nans 2014, 28, un deuxième oiseau…

Nans 2014, étape 28Pour terminer le torchon pour Nans, j’ai trouvé que le petit oiseau était un peu seul… J’ai donc décidé de lui donner des compagnons tirés d’une grille proposée par V. Eninger dans De fil en aiguille n° 69, mars-avril 2009. Je l’ai brodé en fil de soie d’Alger rouge déjà beaucoup utilisé pour ce projet… Motif de 3 cm de large sur 6,5 cm de haut.

Affiche pour le salon de Nans 2014Aventure à suivre jusqu’au salon de Nans-sous-Sainte-Anne 2014, les 3 et 4 mai prochains, et au delà (articles programmés), pour le concours d’idées 2014. Vous trouverez chez Marlie un feuilleton autour de l’histoire du beau torchon ancien d’Irénée Gerriet. J’ai déjà participé à ce concours en 2011 avec un motif brodé inspiré des bannières de Cluny terminé en trousse à deux compartiments, en 2012 avec des vaches rouges, en 2013 ma prairie fleurie, et aussi brodé le village de Nans-sous-Sainte-Anne sur une grille de Marie-Thérèse Saint-Aubin/MTSA.

Nans 2014, l'ensemble jusqu'à l'étape 28Revoir les étapes du torchon :

– le torchon brut

– la couture, pour ramener ses coutures à 53 sur 80 cm

– l’école sur une grille de Raquel Blasco trouvée dans Mains et merveilles n° 98, rêves d’automne, septembre/octobre 2013: le début avec enfants et chats, les autres enfants, l’école, les arbres et le banc

– Adorise, avec des lettres tirées de la grille l’atelier de couture de Pic et Pic et Petits points, parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le cadre sur une grille de Toute une vie à broder de Sophie Delaborde et Sylvie Castellano

– le lustre (Pampilles et cristal), grille d’Histoires de lin et parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le centre, la partie gauche, le lustre terminé.

– Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny : le laboureur et le semeur (grilles de Christiane Vo-Ha),  la cuve à fouler et les vendangeurs (grille de Marie-Jeanne Lambert)

– Rêve de roses, grille de Rachida Collewette pour 123 Citrouille, parue dans Mains et merveilles n° 90, mai/juin 2012: le petit couple, l’ensemble

–  100% couture, grille Pic et Pic et Petits points parue dans Passion fil n° 18 (janvier 2013): le mannequin, le mètre et les bobinesterminée.

– des oiseaux: un oiseau tiré de la mercerie d’antan de Passion bonheur, parue dans Passion fil n° 14, janvier 2012.

– une vache tirée de Les poyas à broder et à coudre de Bernadette Baldelli : le début et l’ensemble

– un bélier, grille de C. Lacroix parue dans De fil en aiguille n° 61, mars-avril 2008

– oies, poule, poussin et coq dans Tendres animaux brodés au point de croix, de Brigitte Roquemont: le début, la suite, la fin