Archives par étiquette : rose

Rose… et aubergine!

Toutes les pièces tricotées pour un sac roseEncore deux petits éléments roses et quatre morceaux « aubergine » (au sens propre… c’est le reste de la laine utilisée pour une aubergine une figue et une tricoboule modèle  Cerise), et voilà, j’ai terminé la partie tricot de ce projet… revoir le grand rectangle rose, la longue bande rose et le bord argenté. Modèle tiré de Tricot mag’ n° 27 (mai / juin 2015), spécial 100% accessoires.

Couverture de l'Actualité Poitou-Charentes n° 109, été 2015Et comme le faisait remarqué Grégory en commentaire l’autre jour, il pourrait très bien répondre au thème du numéro d’été 2015 (n° 109) de la revue l’Actualité Poitou-Charentes, qui vient de sortir! A découvrir absolument, un peu partout en Poitou-Charentes… et sur commande ailleurs!

Rose… et argenté

Bande en fil rose et argenté, 14 cm de haut sur 35 cm de largeJ’ai complété mon grand rectangle rose en le poursuivant jusqu’à 56 cm puis en le complétant avec une bande de 14cm en fil assorti de la même marque (BBG, made in spain…), 75% coton et 25% polyester, qui comprend des fils argentés et pas très agréables à tricoter. Ce rectangle est allé rejoindre la longue bande rose en attendant que je poursuive…

Modèle tiré de Tricot mag’ n° 27 (mai / juin 2015), spécial 100% accessoires.

Rose, c’est rose…

Grande pièce tricotée roseJ’ai poursuivi mon tricot rose… avec une pièce qui mesure environ 35 cm de large (les bords roulent pour l’instant) et 50 cm de haut pour l’instant.

J’ai adapté le modèle (simple pour l’instant, un rectangle au jersey) au fil que j’ai choisi, « 100 % Algodon BBG, made in spain » acheté en brocante et tricoté en 4,5. Algodón, c’est donc du coton, pourtant, la texture est bizarre et semble un peu synthétique, sans doute le traitement du fil.

Modèle tiré de Tricot mag’ n° 27 (mai / juin 2015), spécial 100% accessoires.

La vie en rose???

Bande tricotée rosePour les Poitevin(e)s, vous pouvez peut-être croire que j’ai rejoint le défi tricot la vie en rose des Châtellerauldais(e)s… Pour la deuxième année, il s’agissait de réaliser un défi au tricot. L’année dernière, il s’agissait de faire une écharpe de la longueur d’une rue. En 2015, ce sont des couvertures roses qui ont été tricotées en vendues aux enchères il y a quelques semaines, une fête un peu gâchée par la pluie. Mais non, moi, je ne me suis pas lancée dans ce défi, mais dans un projet surprise que je vous révèlerai peu à peu, quand il sera arrivé à destination… Pour commencer, voici une bande de 90 cm de long.

La gare de Limoges, l’intérieur

Gare de Limoges, la coupoleAprès vous avoir montré l’extérieur de la gare des Bénédictins à , voici une petite visite de l’intérieur, qui a été fortement restauré après l’incendie de février 1998. Les verrières de Francis Chigot (Limoges, 1879- 1960), réalisées entre 1924 et 1929, ont en particulier été presque entièrement reconstituées dans la coupole de 26m de hauteur. Je sais que quelques lecteurs sont fans de ces verrières, mais je préfère m’attarder sur les allégories qui occupent les angles, dues comme les allégories extérieures à  (1860 – 1933), qui a réalisé pour la même compagnie des chemins de fer Paris-Orléans la sculpture de la façade de la gare de Tours (mais pas les allégories de Limoges et Nantes par , les allégories de Bordeaux et Toulouse par ) et beaucoup d’autres œuvres (revoir le décor général de l’hôtel de ville, la charité de Martin devant la basilique Saint-Martin et la statue du général Meunier dans le jardin des Prébendes-d’Oe à Tours).

Intérieur de la gare de Limoges, allégorie du Limousin

Je commence logiquement par l’allégorie du Limousin, une femme nue qui tient dans sa main droite un grand vase en porcelaine et est surmontée d’une profusion de blés, de feuilles de châtaignier et de châtaignes.

Intérieur de la gare de Limoges, allégorie de la Bretagne

Curieusement, il y a une allégorie de la Bretagne, dont l’accès n’est pas le plus simple depuis Limoges… Poitrine dénudée, la femme qui symbolise la Bretagne est vêtue d’un léger voile qui laisse apparaître ses formes. Debout, elle ouvre largement les bras sur ce qui symbolise la Bretagne, algues, poissons, coquillages, étoiles de mer…

Intérieur de la gare de Limoges, allégorie de la Touraine

La présence de la Touraine est plus compréhensible. Elle est vêtue d’un léger voile qui cache à peine sa nudité et tient dans sa main gauche un bouquet de rose qu’elle va compléter probablement de celle qu’elle cueille élégamment de la main droite. Si les feuilles de vigne peuvent bien figurer la Touraine, les roses moins, sauf à penser à Ronsard et sa « mignonne allons voir si la rose… »

Intérieur de la gare de Limoges, allégorie de la Gascogne

La quatrième allégorie représente la Gascogne. Curieusement, elle est représentée sous les traits d’une femme nue, mais de dos, qui semble embrasser une profusion de sarments de vigne qui portent de lourdes grappes de raisin.

Mais… point de Poitou dans ces allégories??? Encore moins de Charente ou Charente-Maritime? Et le futur Plouc (PoitouLimOUsinCentre) alors? Il n’y a que la Touraine qui pourrait être rattachée dans ce hall de gare… Quid du mariage à venir de gré ou de force de Poitou-Charentes avec le Limousin et le Centre, formant au choix des internautes Police (POitou LImousin CEntre), CCCP (façon URSS en cyrillique, Centre Charentes Corrèze Poitou)?

L'intérieur de la gare de Limoges avec ses guichets sur une carte postale ancienneLa gare avait, jusqu’en 1978, des en bois de style art déco, qui ont été détruits, comme ceux de la poste d’Angers ou ceux bien abîmés de la poste de Poitiers! Je vous ai trouvé une carte postale ancienne où on peut les voir… (et en fin d’article, retrouvez d’autres guichets de gare).

Départ des trains sous la grande verrière de la gare de Limoges, carte postale ancienne… et c’est parti, il n’y avait pas de grève ce jour là!

PS: pour rebondir à une remarque de Laurent Prysmicki, voici d’autres (nouveau mot-clef) de gare aujourd’ui détruits dont je vous ai montré des images:

La Rochelle, l'intérieur de la gare sur une carte postale ancienne la gare de La Rochelle

Les guichets de l'ancienne gare de Poitiers, carte postale anciennela gare de Poitiers avant et après le bombardement de 1944

Les anciens guichets de la gare de Tours, carte postale anciennela gare de Tours

 

 

 

Photographies de novembre 2010.

Nans 2014, 17, rêve de roses

Nans 2014, étape 17, rêve de rosesMon torchon était bien arrivé pour le concours d’idées 2014, je continue à vous montrer mon avancée pas à pas avec des articles programmés! Après le petit couple, j’ai terminé la grille Rêve de roses, de Rachida Collewette pour 123 Citrouille, paru dans Mains et merveilles n° 90, mai/juin 2012. J’ai surtout changé la couleur du texte pour utiliser la soie d’Alger rouge… Motif de 11 cm de large et 10 cm de haut.

 

Affiche pour le salon de Nans 2014Aventure à suivre jusqu’au salon de Nans-sous-Sainte-Anne 2014, les 3 et 4 mai prochains, et au delà (articles programmés), pour le concours d’idées 2014. Vous trouverez chez Marlie un feuilleton autour de l’histoire du beau torchon ancien d’Irénée Gerriet. J’ai déjà participé à ce concours en 2011 avec un motif brodé inspiré des bannières de Cluny terminé en trousse à deux compartiments, en 2012 avec des vaches rouges, en 2013 ma prairie fleurie, et aussi brodé le village de Nans-sous-Sainte-Anne sur une grille de Marie-Thérèse Saint-Aubin/MTSA.

Nans 2014, l'ensemble jusqu'à l'étape 17Revoir les étapes du torchon :

– le torchon brut

– la couture, pour ramener ses coutures à 53 sur 80 cm

– l’école sur une grille de Raquel Blasco trouvée dans Mains et merveilles n° 98, rêves d’automne, septembre/octobre 2013: le début avec enfants et chats, les autres enfants, l’école, les arbres et le banc

– Adorise, avec des lettres tirées de la grille l’atelier de couture de Pic et Pic et Petits points, parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le cadre sur une grille de Toute une vie à broder de Sophie Delaborde et Sylvie Castellano

– le lustre (Pampilles et cristal), grille d’Histoires de lin et parue dans Passion fil n° 17 (octobre 2012), le centre, la partie gauche, le lustre terminé.

– Bannières brodées pour Gigny, Baume, Cluny : le laboureur et le semeur (grilles de Christiane Vo-Ha),  la cuve à fouler et les vendangeurs (grille de Marie-Jeanne Lambert)

– Rêve de roses, grille de Rachida Collewette pour 123 Citrouille, parue dans Mains et merveilles n° 90, mai/juin 2012: le petit couple, l’ensemble

Une rose pour la fidélité…

Une rose en marque-page pour le 25000e commentaire Pour Vinvella, une de mes fidèles lectrices, qui avait posté le 25.000e commentaire sur mon blog, j’ai brodé une rose d’après un modèle de De Fil en aiguille, Carnet de broderie n° 1, motifs anciens à broder au point de croix, octobre-novembre 2008, un modèle que j’avais déjà brodé il y a longtemps dans un autre rouge. Cette fois, j’ai choisi des fils DMC à variation, n° 75 et les parties claires du fil n° 69. Broderie sur une bande de toile Aïda, finition avec juste du thermocollant au dos et du point zigzag à la machine aux extrémités.

Prochain cadeau dans quelques mois, pour le 33333e commentaire…

SAL des roses chez Criquette, étape 5

SAL des roses, étape 5 Et voici la dernière étape de ce SAL organisé par Criquette sur le thème des roses de l’amitié. J’ai poursuivi avec la gamme de fils choisis, DMC 155, 3834, 3347, 3348, 603, 3731, 3837, 160, 906, 580, 444, blanc, écru, noir et 893.

Il me reste à réfléchir à la finition…

N’hésitez pas à aller voir chez Criquette les avancées de mes « co-saleuses ».

Toutes les étapes de ce SAL:

SAL des roses chez Criquette, étape 4

SAL des roses, étape 4

Criquette organise dans les prochains jours un SAL sur le thème des roses de l’amitié, avec quatre petites étapes. J’ai poursuivi avec la gamme de fils choisis, DMC 155, 3834, 3347, 3348, 603, 3731, 3837, 160, 906, 580, 444, blanc, écru, noir et 893.

N’hésitez pas à aller voir chez Criquette les avancées de mes « co-saleuses ».

Toutes les étapes de ce SAL:

SAL des roses chez Criquette, étape 3

SAL des roses, étape 3

Criquette organise dans les prochains jours un SAL sur le thème des roses de l’amitié, avec quatre petites étapes. J’ai ajouté une nouvelle couleur; DMC 3837. Sinon, j’ai poursuivi avec la gamme de fils choisis, DMC 155, 3834, 3347, 3348, 603, 3731, 160, 906, 580, 444, blanc, écru, noir et 893.

N’hésitez pas à aller voir chez Criquette les avancées de mes « co-saleuses ».

Toutes les étapes de ce SAL: