Archives par étiquette : cirque

Il n’est pas encore minuit… par la Compagnie XY

La façade du théâtre auditorium de Poitiers après l'incendie du 21 novembre 2016Après Le grand C lors de la saison 2009-2010 au théâtre et auditorium de Poitiers / TAP, la compagnie XY est revenue pour ce noël 2016 avec son spectacle Il n’est pas encore minuit

Le spectacle : 22 voltigeurs sur scène, pieds nus (à quelques exceptions près), avec pour seuls accessoires des planches carrées et une bascule pour certaines figures. Bagarre, danses etc. sont le prétexte à une histoire muette (en musique)… à des pyramides humaines jusqu’à quatre niveaux et des voltiges sans filet.

Mon avis : un grand moment de spectacle vivant, tant sur scène avec la pêche des voltigeurs que dans la salle, pleine d’enfants ravis. Le petit texte lu à la fin du spectacle, sur l’individualisme de la société et la casse de la solidarité et de la protection sociale, dans un art vivant où la solidarité est indispensable, prenait tout son sens alors que l’une des propulsions à la bascule avait mal été dosée, mais le voltigeur heureusement bien rattrapé par ses pairs qui assuraient la sécurité…

Voir un extrait du spectacle

Ma saison 2016-2017 au TAP

La façade du théâtre auditorium de Poitiers après l'incendie du 21 novembre 2016Ma saison 2016-2017 au théâtre et auditorium de Poitiers / TAP a déjà bien commencé… et même failli s’interrompre avec le gros coup de chaud du 21 novembre 2016, lorsqu’un ouvrier a accidentellement mis le feu à un important stock de polystyrène. Que faisait une si grande quantité de matériau inflammable dans un lieu accueillant du public??? Grosses flammes et gros nuages de fumée sur la ville, explosion d’une bouteille d’acétylène, mais au final, plus de peur que de mal, il ne reste plus qu’à changer quelques dalles de verre bien noircies…

Voici donc les spectacles que j’ai choisis, par catégorie:

Revoir mes avis sur les saisons 2015-2016, 2014-2015, 2013-2014, 2012-2013, 2011-2012, 2010-2011 et 2009-2010.

Timber au TAP à Poitiers

Le théâtre et auditorium de Poitiers après l'ouverture du viaduc, février 2014La saison 2015-2016 au théâtre et auditorium de Poitiers / TAP est déjà bien entamée, j’ai déjà vu un certain nombre de spectacles sur la quinzaine que j’ai réservés. Je vous en reparle très vite, j’ai gardé des petites notes écrites à l’issue de chacun sur le programme 😉

Je commence par le dernier que j’ai vu, Timber* par le cirque Alfonse, une troupe québécoise. Le spectacle tourne toujours en ce moment…

Le spectacle : dans un décor de chantier, grande table (pour préparer la soupe), troncs d’arbre, roue de charrette et « cabane au fond du jardin », un groupe de bûcherons évolue en chansons, jongleries, pitreries…

Mon avis : toutes les générations sont sur scène, du plus jeune (un bébé d’un peu plus d’un an (?) qui vient rejoindre sa mère) au grand-père à la grande barbe blanche. Beaucoup de gaieté dans ce spectacle de « nouveau cirque » (sans animal) original, puisqu’il est entièrement monté à partir de grosses bûches et de troncs d’arbre*, il faut avoir de très gros bras pour certains numéros! La sécurité est aussi rigoureuse : arrêt total dès qu’une hachette tombe dans un numéro de jonglerie à quatre (ou cinq?), de vraies hachettes, des gants quand même, mais les bras nus, la hachette ramassée et ça repart! J’ai passé un excellent moment!

*timber, c’est le bois de construction en anglais, par extension les arbres. Timbered = à colombages.

Voici un extrait proposé par Antoine Carabinier (le « grand-père » du spectacle) sur youtube :

Extension par le Cirque inextrémiste au TAP

Le théâtre et auditorium de Poitiers après l'ouverture du viaduc, février 2014Nouvelle sortie au  théâtre et auditorium de Poitiers / TAP, dans le cadre de ma saison 2014-2015, avec le Cirque intextrémiste mardi soir, j’avais sélectionné le spectacle à 19h30, pour que ça ne soit pas trop tard et que je ne m’endorme pas une nouvelle fois au spectacle… La compagnie était venue au festival des expressifs en 2009, avec une annulation partielle à cause de la manifestation violente contre le déménagement de la prison.

Le spectacle: des bouteilles de gaz, deux planches, trois amis sur scènes. Au départ, une mauvaise blague faite à Rémy, paraplégique [suite à un accident de cirque], abandonné dans une poubelle sur scène, sans son fauteuil. Puis alors que ss deux amis viennent de construire un « échafaudage » avec les planches et les bouteilles de gaz, le voici qui revient sur scène aux commandes d’une mini-pelle mécanique, et le voilà qui propulse ses deux compères dans les airs en équilibre instable sur leur planche.

Mon avis: si le début est un peu glauque, avec une mauvaise blague sur le handicap, j’ai assisté ensuite à un grand numéro d’équilibre, parfait même si la musique est parfois un peu forte pour moi. Je trouve cependant que ce n’est pas vraiment un spectacle de noël, comme c’était annoncé. Les collégiens qui avaient préparé cette représentation en atelier avec les artistes ou les handicapés (sourds et handicaps mentaux) présents ont certes ri, mais les enfants accompagnés de leurs parents à côté et derrière moi étaient perplexes et avaient beaucoup de questions sur le handicap (« c’est pour de vrai qu’ils l’ont abandonné? »), sans profiter visiblement du spectacle. Prendre une mini-pelle mécanique comme un fauteuil roulant géant, pilotable par ss manettes, est une bonne idée, mais le spectacle manque un peu de « récit », d’histoire à côté de la performance pour la performance.

Les spectacles de fin d’année précédents étaient plus adaptés au jeune public et aux adultes; revoir  El Niño Costrini de Sebastiàn Guz, le Slava’s Snowshow, Pierre et le loup, etc… Amis poitevins, vous pouvez encore voir ce spectacle ce soir et demain après-midi, amis d’ailleurs, il passera peut-être un jour près de chez vous, sinon, allez voir le site de la compagnie du Cirque intextrémiste. Pour ma part, j’ai prévu demain d’aller à la sieste acoutisque… sur la scène de l’auditorium, euh, le TAP conseille d’apporter oreiller et doudou! J’aurai fait la sieste (au sens propre) juste avant, je devrais donc réussir ensuite la « sieste acoustique », je vous raconte très vite cette nouvelle expérience qui s’annonce.

 

Le grand C de la compagnie XY

Le parvis du théâtre ausitorium de PoitiersJe laisse passer un peu de temps pour vous parler avec du recul de Hey Girl ! de Romeo Castellucci, très très spécial… vu au théâtre et auditorium de Poitiers / TAP. La semaine précédente, j’avais vu Il faut prendre le taureau par les contes de Fred Pellerin et Le grand C de la compagnie XY, dont je vous parle aujourd’hui.

Le spectacle : 17 acrobates (le site du TAP dit 18, le programme une fois 17, une fois 18, j’en ai compté 17) réinterprètent des figures classiques de l’acrobatie, pyramides humaines etc., par deux, par trois, par plus…

Mon avis : je n’ai pas du tout accroché au premier quart d’heure (soit presque un quart du spectacle). Le premier tableau est dans le noir, on voit à peine la scène. Pour le second, pas de musique, chacun vient chacun son tour monter sur un rondin de bois… Ça commençait à s’agiter dans la salle (un bébé en pleurs) quand enfin, le spectacle a vraiment démarré avec de la musique et un spectacle très chorégraphié, de l’acrobatie certes, mais avec l’élégance de la danse contemporaine…

Pour découvrir un peu : voir le site officiel de la compagnie XY. Vous y trouverez notamment le circuit et les dates de la tournée jusqu’à la fn 2010 et quelques photographies du spectacle (dans la rubrique visuel / le Grand C).

PS : la Compagnie XY est revenue au TAP pour le spectacle de noël 2016 : voir Il n’est pas encore minuit.