Ma saison 2013-2014 au TAP…

performance des artistes Boijeot, Renauld et Turon sur le parvis du TAP à Poitiers, 20 septembre 2013La saison 2013-2014 du théâtre et auditorium de Poitiers / TAP a commencé cette semaine avec Jane Birkin, je n’ai pas pris le spectacle (reprise de Arabesque 10 ans après, le thème de la saison étant Méditerranée) mais compte aller voir sa présentation avec Agnès Varda du documentaire réalisé il y a quelques années (voir Jane B[irkin]). Pour accueillir le lancement des réservations hors-abonnement, la semaine dernière, du mobilier en bois s’est promené sur le parvis puis en ville… une performance diversement appréciée si j’en juge par les réactions entendues ici et là (et relayées aussi par Coccinelle à Poitiers dans cet article), surtout parce qu’elle n’a pas été du tout expliquée, et bien caché, impossible à retrouver sur le site du TAP. Le programme « papier » (heureusement qu’il existe encore) présentait la performance des artistes Boijeot, Renauld et Turon, annoncée les 20 et 21 septembre, mais elle s’est prolongée en début de semaine. Pour comparaison, vous pouvez revoir mes saisons 2012-2013, 2011-2012, 2010-2011 et 2009-2010.

Voici mon choix pour cette année:
– dans la programmation méditerranée :  le quatuor de Jérusalem et Lo còr de la Plana, un groupe marseillais qui semble assez déjanté, ajouté après leur présentation au lancement de saison
– l’un des spectacles de noël, El Niño Costrini de Sebastiàn Guz
– en musique classique : Zhu Xiao Mei avec un programme Haydn, Mozart et Bach (la démonstration des Variations Goldberg de Bach par Zhu Xiao Mei était magistrale lors de la présentation 2011-2012, mais je ne les avais pas retenues, mais impossible pour moi de ré-écouter les Variations Goldberg, même en CD ou à la radio, elles me rappellent le suicide de ma mère…) [spectacle annulé pour cause de maladie de la pianiste, remplacé par un récital de Bertrand Chamayou, dont le programme ne me disait rien, je l’ai remplacé par un spectacle de la saison méditerranéenne, Dorsaf Hamdani]
– un opéra en allemand sous-titré, écrit dans le camp de concentration de Terezin par Viktor Ullmann avec un livret de Peter Kien, L’empereur d’Atlantis, sous la direction de  Philippe Nahon (Ars Nova), mise en scène de Mouise Moaty
– en danse hip-hop : The Roots de Kader Attou, j’avais beaucoup aimé ses Petites histoires.com lors de la saison 2009-2010
– de la magie avec A l’envers, impossible de rater le retour de Scorpène après le spectacle que j’avais adoré en 2011-2012 (revoir Réalité non ordinaire de Scorpène).

Vous pouvez retrouver toute la programmation de l’année et des extraits des spectacles sur le site du TAP.

2 réflexions au sujet de « Ma saison 2013-2014 au TAP… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *