Ma saison 2012-2013 au TAP…

Poitiers, le théâtre et auditorium,12, vu depuis la grande passerelle Cette année, j’ai pris un tout petit abonnement au théâtre et auditorium de Poitiers / TAP. J’ai pris seulement 6 spectacles dans l’abonnement, après les bugs du nouveau système de réservations en ligne, coupures multiples à l’ouverture des réservations, trop de connexions en même temps, puis j’ai réussi à aller jusqu’au paiement, mais avec le système 3D-secure, mon boîtier était sur un autre ordinateur, le temps de le brancher sur le bon ordinateur, la connexion avait échoué, j’ai fini par faire un dossier papier…). J’ai également pris un spectacle hors abonnement, déjà vu, extra, je vous en reparle très vite (voir visite déguidée)! Pour comparaison, vous pouvez revoir mes saisons 2011-2012, 2010-2011 et 2009-2010. Après quelques déceptions la saison dernière, cette année, j’ai joué la carte des valeurs sûres ou presque, et éliminé d’emblée le nouveau spectacle des Chiens de Navarre (voir l’année dernière Une raclette), le spectacle de Découflé, Panorama, parce que beaucoup de critiques, lors de la création à Paris cette été, déploraient l’absence de décor et je préfère rester sur les souvenirs des spectacles vus individuellement plutôt qu’un « best-off » sans décor de sa compagnie DCA (voir mon avis sur Cœur croisé). Quant à Roméo Castellucci, j’ai longuement hésité, après Hey Girl et Paradis, je n’ai pas pris la pièce religieuse, Sur le concept du visage du fils de Dieu (avec un fils soignant son père âgé et dépendant sur scène, non merci) mais ai finalement gardé The Four Saisons Restaurant (en prévoyant les bouchons d’oreille, il est signalé un haut niveau sonore).

Voici donc ma sélection finale :

– de Bertrand Bossard, en résidence au TAP cette année, la visite déguidée (hors abonnement), une lecture (gratuite) et le jeu des 1000 euros

The Four Saisons Restaurant de Roméo Castellucci

– un des deux Roméo et Juliette, celui proposé par David Bobee (j’avais renoncé au Hamlet, l’année dernière, pas envie de voir la scène noire, mais l’idée de mélanger des acteurs handicapés et venant de divers milieux comme le cirque me séduit assez…)

– en musique classique, Scarlatti, Vivaldi et Tartani par Le Banquet Céleste / Damien Guillon

– le spectacle de noël Slava’s Snowshow

-et le ciné-concert, The Thief, du cinéaste américain Russell Rouse accompagné par le quintet Jérémy Baysse.

Vous pouvez retrouver toute la programmation de l’année et des extraits des spectacles sur le site du TAP.

2 réflexions au sujet de « Ma saison 2012-2013 au TAP… »

  1. monique

    un beau programme, on dirati ! . 6 spectacles , c’est déjà bien. Nous, nous avons pris 6 spectacles au centre d’Orléans (mais 2 h de route !) : chansons de Boby Lapointe, La jeune fille et la mort (danse), le grand C (acrobaties), Staff Benda Bilili,Svadba-Wedding (opéra serbe), et le dernier spectacle de Claire Diterzi « le salon des refusées.

    Répondre
    1. Véronique D

      Un beau programme aussi! Disons que d’habitude, je prends plutôt une dizaine de spectacles… Le Staff Benda Bilili est passé plusieurs fois ici, en payant et en gratuit sur un spectacle offert par la ville… ils ont un sacré pep’s!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *