Coeurs croisés, de Découflé

Le parvis du théâtre ausitorium de Poitiers J’ai vu il y a une quinzaine de jours le spectacle Cœurs croisés, de Découflé, présenté au théâtre auditorium de Poitiers. Ce spectacle avait été créé à Paris au Palais royal pour quartiers d’été. Philippe Decouflé, mais si, vous connaissez sans doute au moins un de ces spectacles, la danse des sabots pour le défilé du bicentenaire de la Révolution à Paris en 1989, l’ouverture et la clôture des Jeux Olympiques d’hiver à Albertville en 1992, l’ouverture de la coupe du monde de rugby à Paris en 2007.

Cœurs croisés, c’est un gigantesque strip-tease, mais dans le respect des corps et non dans leur négation, comme quand Jan Fabre s’attaque à ce mode d’expression. Le spectacle commence dès l’entrée des visiteurs, accueillis par deux vamps (hôtesse de l’air, dit la publicité du spectacle…), dont l’une vient de Faches-Tumesnil (dans le nord, mais pas de ch’ti dans la salle, ça n’a pas fait rire quand elle le dit à un moment). Les ambiances sont variées, depuis le cabaret, l’ambiance discothèque, le concours de danse, un masque genre masque Hopi à un moment… La première partie est relativement habillée, après l’intermède causé par les vamps, le public applaudit, et l’éfeuillage se fait plus présent, jusqu’à un superbe duo de nus. L’orchestre joue aussi un grand rôle dans son spectacle, à voir s’il tourne encore…

Pour aller plus loin : allez rendre visite au site de la compagnie DCA, de Découflé, j’aime bien la présentation…

2 réflexions au sujet de « Coeurs croisés, de Découflé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *