Archives par étiquette : cake

Le cake aux clémentines confites et chocolat de Maryse

Cake aux clémtines confites et au chocolat de Maryse

Introduction… Anosmie et agueusie

J’ai toujours de gros problèmes d’anosmie (absence d’odorat) et d’agueusie (absence de goût), pour passer il y a quasiment un an et atteinte le méningiome qui écrasait mon nerf optique, le neurochirurgien était obligé de pousser l’ethmoïde et notamment sa plaque criblée pour atteindre le jugum du sphénoïde (… poétiques, les noms des os du crâne). Ce faisant, il a soit étiré, soit rompu les petites terminaisons du nerf olfactif, qui ne conduit plus l’information. L’ORL dit que tout n’est pas perdu, j’ai de très rares sensations olfactives depuis quelques semaines mais inconstantes et à de fortes concentrations. Plus de goût (sauf acide, sucré, salé et amer) ni d’odorat, plus de plaisir pour préparer les repas ou manger… Maryse essaye d’y remédier et de me stimuler! J’ai réussi à sentir l’odeur du baeckeoffe à la sortie du four, et pour le cake, les mélanges de textures sont agréables à défaut de pouvoir reconnaître les ingrédients les yeux cachés… Voici donc la recette de Maryse, inutile de vous dire qu’il est impossible de vous en envoyer un bout par les « tuyaux virtuels »!

Cake aux clémentines confites et chocolat

Cake aux clémtines confites et au chocolat de MaryseIngrédients pour un cake 10 personnes environ:
5 gros œufs
150g beurre demi-sel
150g sucre
250g farine
1/3 sachet levure
8 clémentines confites
100g chocolat 70°/° (j’ai utilisé des grosses pastilles de chocolat pour celui-ci, mais sinon je le râpe)

Préchauffer le four à 240°
Mettre le beurre en pommade dans un saladier, ajouter le sucre en mélangeant bien avec une cuillère en bois. Incorporer les œufs un à un en continuant à bien mélanger. Puis ajouter la farine et la levure jusqu’à obtenir un pâte onctueuse.
Couper les clémentines en petits morceaux (on peut les fariner mais je trouve que ça ne sert à rien, s’ils ont décidé de tomber au fond du moule, ils tombent). Râper le chocolat grossièrement.
Beurrer un moule à cake. Puis verser un peu de la préparation, mettre la moitié des clémentines et du chocolat, verser le reste de la préparation puis les clémentines et le chocolat dessus en les tassant légèrement. C’est ce qui donne le meilleur résultat pour que tout ne se retrouve pas au fond.
Mettre au four et baisser à 180° pendant 40/45′ selon les fours.
Et bon appétit.

Mon anniversaire 2013 par Emmanuelle

Mon anniversaire 2013 par Emmanuelle, sac à tricot, étui à aiguilles à tricoter et citrouille pique-aiguillesEmmanuelle / le Marquoir d’Élise (vite, allez lui rendre visite sur son blog) a apporté ses cadeaux pour mon anniversaire à domicile, une bonne journée d’échanges et de papotage, les giboulées ayant refroidi notre envie de grande promenade (nous nous sommes quand même aérées entre les gouttes)!

Mon anniversaire 2013 par Emmanuelle, sac à tricot, étui à aiguilles à tricoter et citrouille pique-aiguilles, détailsEn prévision de prochains ouvrages, elle m’a offert un très joli sac à tricot avec un étui à aiguilles à tricoter en cartonnage, admirez les détails! J’ai trouvé le modèle que j’y ai mis pour les prochaines semaines, je vous le ferai découvrir très vite… enfin j’espère! Elle a ajouté un pique-aiguilles/épingles citrouille, tout à fait de saison, avec une « vraie queue » séchée soigneusement conservée depuis l’automne dernier! Allez vite découvrir les autres de la série qu’elle a réalisée!

Mon anniversaire 2013 par Emmanuelle, gâteau aux pommes et confituresEt comme nous sommes gourmandes (vous pouvez suivre ses recettes sur son autre blog, Effondrille et abat-faim,), elle avait aussi apporté un gâteau aux pommes à base de tofu soyeux (excellent!) et des confitures maison (voir sa rubrique confiture et gelées), gelée aux pommes de Vénat (mmm… le domaine familial dont le verger a aussi de bonnes prunes) et une confiture pomme butternut vanillée… Un grand merci à toi, Emmanuelle / le Marquoir d’Élise!

Un cake aux fanes de radis

Un cake aux fanes de radisJe vous ai déjà montré plusieurs recettes avec des fanes de radis : des quiches avec en plus des tomates ou des des verts d’oignons une soupe aux fanes de radis (et une variante avec en plus des fanes de navets et des verts d’oignons), une sauce, des lasagnes radis/épinards. Cette fois, j’ai préparé un cake inspiré d’une recette des cakes de Sophie Dudemaine.

Ingrédients

180 g de farine

80 g d’huile

100 g de lait

1 sachet de levure chimique (ou 1 cuillère à soupe de bicarbonate de sodium)

3 œufs

(sel), poivre

100 g de fromage

150 g de viande coupée en dés, ici une tranche de rôti de porc cuit (on peut mettre du jambon ou du poulet ou autre)

les fanes bien lavées, crues et ciselées d’une botte de radis

Mélanger (à la main ou au robot) la farine, l’huile, le lait, la levure. Ajouter les œufs un à un (il semblerait que ça monte mieux comme ça, à vérifier, cette fois, c’était parfait), saler, poivrer. Quand la pâte est homogène, ajouter le fromage, la viande et les fanes de radis, cuire 50 min à four chaud (th. 8/9), adapter selon votre four… Servir avec une salade.

Avec une courge butternut… (et expo de quilt)

Courge butternut, 1, entière Je n’avais pas mon appareil photo avec moi mercredi soir quand j’ai visité avec l’exposition du Quilt pictave (jusqu’à demain dimanche 18 novembre 2012 dans la chapelle Saint-Louis à Poitiers): si vous passez dans le secteur, allez admirer les merveilles qu’elles ont réalisées, et un avant-goût sur cet article de Coccinelle

Au marché la semaine dernière, une courge butternut,je ne l’ai pas pesée, mais elle n’était pas très grosse, la planche dessous est une planche à découper la viande, pour vous donner une idée. J’ai choisi d’en faire deux plats… en commençant par la cuire, pas question de la râper crue comme le voulait la première recette, c’est trop dur y compris à éplucher, alors que une fois cuite, la peau part toute seule.

Première étape donc, j’ai coupé la courge en trois (après un bon nettoyage à l’eau et à la brosse, ah ces produits non traités et non lavés, LOL!): un morceau avec la moitié du côté le plus étroit, et j’ai recoupé la partie la plus large en deux dans l’autre sens. Hop, dans le faitout grand format, de l’eau à ras du légume, et du gingembre frais (environ deux centimètres vers un bout étroit) coupé en tout petits morceaux. Laisser cuire jusqu’à ce que la chair soit tendre (environ 1/2 heure pour moi). Laisser tiédir (inutile de se brûler les doigts), enlever la peau (elle part toute seule) et les graines avec une cuiller.

Courge butternut, 2, cake

Pour le cake, j’ai donc modifié la recette trouvée dans un magazine…

200 g de chair cuite de courge (au lieu des 200g cru et râpés)

200g de farine

175g de beurre ramolli

50 g de graines grillées (de courge -je vous montre bientôt les miennes, ou pignons)

3 oeufs

2 pincées de thym

1//2 sachet de levure chimique (la prochaine fois, je mettrai un paquet, c’était un peu trop compact)

80g de parmesan râpé (ou autre fromage à votre goût)

5 cl de Noilly (j’ai mis du cognac)

poivre, (sel), un peu de thym

Mélanger les ingrédients comme pour tout cake… (pour ma part, je mets tout dans le bol du robot et le laisse bien mélanger)

Cuire 45 minutes à 180° (th. 6) dans un moule à cake pas trop grand.

Courge butternut, 3, soupe butternut et gingembre

Avec le reste de la courge, j’ai préparé de la soupe… J’ai fait revenir un oignon. Puis j’ai mixé avec la courge, le jus de cuisson avec le gingembre et la courge. A vous de voir la quantité de liquide de cuisson pour une consistance qui vous plaît, mettre moins de gingembre si vous n’aimez pas trop relevé (de mon côté, j’adore, surtout que je ne sale pas). Remettre à température (ou comme moi, en congeler une partie en portion individuelle pour les soirs de grande flemme), vous pouvez ajouter une cuiller de crème fraîche au moment de servir dans chaque assiette…

Un cake au saumon

Cake au saumon La météo pluvieuse a limité les pique-nique cette année, mais j’ai quand même cuisiné un cake au saumon…

Pour les cakes salés, j’utilise toujours la même base, publiée il y a des années dans une revue féminine…

Préchauffer le four à 180° / Th. 6

– Pour l’appareil à cake, réalisé au robot, mettre les ingrédients dans l’ordre:

– 150g de farine

– 1 sachet de levure chimique

– 12,5 cl de lait

– 10 cl d’huile (plutôt neutre, genre tournesol)

– 3 œufs

– 100g de fromage râpé

– (sel), poivre

Ajouter la garniture, soit cette fois:

– 2 oignons, 1 poivron (enfin 3/4 de poivron cette fois-ci, le dernier quart était allé dans la salade de riz du pique-nique à Chaumont-sur-Loire avec Emmanuelle / le Marquoir d’Élise), 250 g de saumon, le tout légèrement précuit une petite dizaine de minutes à la poêle avec un peu de cumin (je ne sale pas, ça relève le goût).

Verser dans un moule à cake beurré (ou huilé)

Enfourner 45 minutes, la lame du couteau doit ressortir sèche (je mets le four un peu plus chaud les 10 premières minutes, th. 8, mais mon four chauffe un peu moins que ce qui est annoncé, ça doit faire th. 7).

Comme je l’ai emmené au jardin, je l’ai laissé dans son moule, plus facile à transporter (un gros quart d’heure à pied), sinon, démouler quand il a tiédi. A manger avec une salade, toujours pleine de petites limaces noires, en cette année pluvieuse… Ou à servir découpé en cubes, à l’apéro…