Archives par étiquette : doudou

Dans ma ménagerie, je voudrais les coccinelles…

Après l’escargot et la mouche, j’ai crocheté deux coccinelles, quelques points avant et points de nœud (yeux et points de la petite coccinelle) plus tard, voici ce que ça donne. Le plus long est de coudre les points de la grosse coccinelle qui mesure 10,5 cm de long pour 8 cm de large ; la petite mesure 6,5 cm de long pour 4 cm de large.

Le modèle vient toujours de dans la même revue, Doudous et petits jouets, n° 8 avril-juin 2012 de la revue Passion crochet.

Dans ce numéro, j’ai réalisé:

Une mouche… au crochet!

Après l’escargot, une mouche a rejoint ma ménagerie au crochet 😉 Elle mesure 11 cm de long pour 13 cm d’envergure.

Le modèle vient toujours de dans la même revue, Doudous et petits jouets, n° 8 avril-juin 2012 de la revue Passion crochet.

Dans ce numéro, j’ai réalisé:

Un escargot au crochet

Après les gourmandises et les poupées de doigt, j’ai réalisé quelques animaux toujours dans la même revue, décidément bien amortie, Doudous et petits jouets, n° 8 avril-juin 2012 de la revue Passion crochet.

Le point proposé pour faire le côté qui ondule est assez rigolo à faire, la couture du boudin qui forme la coquille beaucoup moins… L’escargot terminé mesure 19 cm de longueur pour 9 cm de hauteur.

Dans ce numéro, j’ai réalisé:

Le doudou zèbre (4)

Après le corps, et la tête et les pattes avant et les pattes arrière, j’ai poursuivi les finitions du doudou zèbre… Pas de problème pour tresser la queue. Insérer les brins de la crinière, en revanche, c’est assez laborieux!

Après encore un bon moment d’assemblage, voilà ce que ça donne de profil, il me plaît bien!

Et pour finir, les vues de face et de dos!

Modèle paru dans modes et travaux d’avril 2016 (il était à télécharger sur leur site), « un doudou zèbre en pyjama », par Véronique Linard, extrait du livre Hund, Katze, Maus, Droemer Knaur.

Le doudou zèbre (3)

Après le corps, et la tête et les pattes avant j’ai poursuivi le doudou zèbre avec les pattes arrière… les rayures, c’est bien, mais ça fait pas mal de fils à arrêter!  Il commence à prendre forme, j’ai rempli aussi le corps de bourre, en positionnant un Pouët, pouët au niveau du cou. Il me reste encore pas mal de finitions!

Modèle paru dans modes et travaux d’avril 2016 (il était à télécharger sur leur site), « un doudou zèbre en pyjama », par Véronique Linard, extrait du livre Hund, Katze, Maus, Droemer Knaur.

Le doudou zèbre (2)

Après le corps, j’ai poursuivi le doudou zèbre avec la tête et les pattes avant… Il commence à prendre forme!

Modèle paru dans modes et travaux d’avril 2016 (il était à télécharger sur leur site), « un doudou zèbre en pyjama », par Véronique Linard, extrait du livre Hund, Katze, Maus, Droemer Knaur.

Le doudou zèbre (1)

Les zèbres (à voir avec les points avant) sont un peu compliqués à broder au point de croix, mais j’ai craqué sur un modèle de zèbre coloré à tricoter pour un doudou pour un bébé… qui quand il grandira pourra même apprendre les couleurs! Ce modèle va permettre de vider mon placard de restes de laine. J’ai commencé par le corps.

Modèle paru dans modes et travaux d’avril 2016 (il était à télécharger sur leur site), « un doudou zèbre en pyjama », par Véronique Linard, extrait du livre Hund, Katze, Maus, Droemer Knaur.

Louise le Renardeau

Les pièces du doudou renardeauJe ne sais pas si Renardeau se dit au féminin, mais c’est le nom du modèle que j’ai choisi dans La forêt enchantée, doudous et petits cadeaux en couture créative, de Inge Snuffel et Mamarina, éditions de Saxe, 2014 (rééd. 2015). J’ai choisi le tissu orange tout doux que j’ai déjà beaucoup utilisé, de la polaire écrue et des petits morceaux dans des chutes de skaï… J’ai brodé les yeux.

Doudou renardeau orangePour une fois, le modèle était bien expliqué, je l’ai juste beaucoup moins bourré que ce qui est proposé, car je préfère toujours des doudous un peu mous pour des petits bébés. Le nounours, qui mesure presque 50cm de haut, a rejoint le berceau d’une charmante petite fille…

Invasion éléphantesque…

Elephant mauve à pois blancs, de profilA noël, j’ai offert à l’une de mes nièces un livre où il est question d’escargots et d’éléphants. Je l’avais accompagné d’un petit escargot… je viens de lui faire un éléphant! J’ai choisi un modèle déjà utilisé (voir un éléphant jaune et rose), tiré de Burda travaux manuels n° 28 spécial Doudou et Cie (août 2011). Un modèle beaucoup plus simple que cet éléphanteau et sa maman éléphant réalisés il y a quelques années !

Elephant mauve à pois blancs, de faceEt voici de face. Les oreilles sont dans le même tissu jaune (coupon inépuisable! voir mes tissus) que l’éléphant précédent,  le tissu du corps est celui utilisé pour un nécessaire à couture et la doublure du sac rose. Il mesure une douzaine de centimètres, je pense.

Eléphants découpés en bristolEt j’ai ajouté une ribambelle d’éléphant découpés sur une couronne de fête des rois, une pâtisserie de Poitiers qui avait choisi des fèves sur ce thème cette année!

Petit escargot…

Escargot en tissuIl y a quelques semaines, j’ai offert à l’une de mes nièces un livre où il est question d’escargots et d’éléphants… En attendant l’éléphant (plutôt dans le genre de celui-ci, cet éléphanteau et sa maman éléphant réalisés il y a quelques années sont plus compliqués et impossibles à miniaturiser), je me suis lancée dans de l’improvisation avec des chutes de tissus. J’ai réalisé un long boudin  juste assez large pour permettre le retournement, rempli d’un peu de bourre, j’ai improvisé un patron pour le corps, puis enroulé la coquille. Il restait à broder les yeux, la bouche et faire des « cornes »… Et voilà, un petit escargot de 5 cm environ.

Un petit escargot brodé sur toile jauneEt pour la chanson de l’escargot, de Jacques Prévert, je l’ai déjà illustrée ici 😉

J’ai terminé depuis plusieurs mois les contes en tissus pour mes neveu et nièces, il faut que je termine de vous montrer les résultats! Voir Boucle d’or (bientôt), le  et le haricot magique.