Archives par étiquette : aquarelle

La belle carte de voeux 2015 de Mamazerty

Voeux 2015 de Mamazerty, carte aquarellée et cartes à publicitéJ’ai reçu une très belle carte aquarellée de la part de Mamazerty (lien vers son nouveau blog), accompagnée de plein de cartes à publicité anciennes (elle a encore dévalisé sa ressourcerie!).

Voeux 2015 de Mamazerty, carte aquarelléeVoici de plus près l’aquarelle, dont elle a parlé ici, une forêt de boulots qu’elle a réalisé en suivant le pas à pas de Céline / aquarellement vôtre. Bravo à toi, Mamazerty, et un grand merci!

Un grand merci à toi!

Un grand merci à toi!

Sept saisons de Ville Ranta

pioche-en-bib.jpgCouverture de Sept saisons de Ville RantaJ’ai déjà lu un certain nombre d’albums de  (L’exilé du Kalevala, Papa est un peu fatigué, Suite paradisiaque). Aussi, quand j’ai vu ce titre dans les nouvelles acquisitions de la médiathèque, je n’ai pas hésité, je l’ai emprunté!

Le livre : Sept saisons de Ville Ranta (scénario et dessin), traduit du finnois par Kirsi Kinnunen, éditions Çà et Là, 2013, 265 pages, ISBN 978-2-916207-89-6.

L’histoire : à Oulu, port finlandais au bord de la mer Baltique, vers 1840. Après trois ans de voyage à travers le monde, Maria Piponius revient dans sa ville natale. Elle tombe amoureuse de Hans Nyman, pasteur, journaliste et enseignant, veuf depuis un an, père de deux filles et à qui les convenances de la société luthérienne interdisent tout rapport sexuel (même si sa relation avec sa servante n’a rien de chaste), surtout qu’il espère bien être élu doyen de la communauté protestante d’Oulu. Cèderont-ils à leurs pulsions alors que la pensée piétiste le leur interdit?

Mon avis : Cet album rappelle L’exilé du Kalevala, qui se passe une dizaine d’année plus tôt, mais cette fois en couleurs dans la même verve que Suite paradisiaque. Ville Ranta s’est débarrassé de la contrainte des cases et des bulles, mais l’aquarelle délimite chaque scène, alternant des tons sombres, légers voire éclatants. Le titre annonce Sept saisons… qui sont finalement toutes très hivernales (Premières neiges, Au cœur de l’hiver, Glace et lumière, Nuits blanches, La rentrée, Bleu ténèbres et Neige mouillée). Les deux protagonistes sont torturés par leurs pulsions en désaccord avec leur rigorisme protestant, candidat  au poste de doyen de l’église luthérien pour l’un, piétiste et limite mystique pour elle. Le choc entre diktat de la religion et pulsions est très bien rendu au fil des pages, dans une ambiance froide et souvent neigeuse de ville du nord. Pulsions qui vont jusqu’à des scènes de sexe très réalistes entre hommes et femmes (comme Adam et Eve dans Suite paradisiaque) et même entre femmes lors d’un bain ou au sauna. L’ambiance de la petite ville, de son ambiance, de ses ragots peut parfois être lourde. A lire, surtout si vous avez déjà lu L’exilé du Kalevala.

Pour aller plus loin : voir le site officiel de Ville Ranta.

Logo top BD des bloggueurs Cette BD sera soumise pour le classement du TOP BD des blogueurs organisé par Yaneck / Les chroniques de l’invisible. Mes chroniques BD sont regroupées dans la catégorie pour les BD et par auteur sur la page BD dans ma bibliothèque.

Capucine fête le printemps!

Capucine fête le printemps avec une ATC en etegami et origamiEn ce début d’avril toujours frais et gris, Capucine O croit au printemps! Elle m’a envoyé une superbe ATC (carte de 2,5 sur 3,5 pouces, 6,4 sur 8,9 cm) qui allie etegami (petite œuvre peinte à la main qui exprime généralement le passage des saisons ou représente des objets de la vie quotidienne, et signée du sceau du créateur) et origami (pliage), avec de jolies petites fleurs au pliage savant qui s’ouvre doucement… Très belle et très astucieuse, un grand bravo à toi!

Carte d'anniversaire pour le fils de Capucine, avant et après customisationDe mon côté, j’ai envoyé une carte d’anniversaire à son fiston qui fête ses 20 ans loin de chez lui, au Canada… Je n’avais pas trop d’inspiration, pas facile, jeune + homme + sans connaître ses goûts (sauf le bonnet tricoté par Capucine O et oublié avant le départ…). Du coup, je me suis contentée de customiser une carte du commerce en ajoutant de la colle à paillettes sur le jean’s et des étoiles multicolores pour faire plus « fête »…

Cartes à publicité envoyées par Capucine O en mars 2013J’ai aussi reçu plusieurs envois de cartes à publicité de la part de Capucine ces dernières semaines, je vous laisse les découvrir, j’ai un faible pour le space invader… qui fait de la publicité pour les cartes à publicité!

Cartes à publicité envoyées par Capucine O en mars 2013 et calendrier Natura 2000Et aussi des cartes à plus grand format accompagnées d’un calendrier Natura 2000… composé à l’intérieur de cartes prédécoupées!

Cartes à publicité envoyées par Capucine O en mars 2013

Merci Pamina!

Menu ancien offert par Pamina, 1, la face Il y a quelque temps, suite à un de mes commentaires, Pamina s’est dite intéressée par mes papiers maison. En retour, elle m’a envoyé ce magnifique menu ancien… Un grand merci à toi, Pamina! Sur la face, un beau paysage breton…

Menu ancien offert par Pamina, 2, plats du jour Il n’est pas daté, mais les prix sont en anciens francs… Plat du jour, la bouillabaisse…

Menu ancien offert par Pamina, 3, les plats mmm… Un resto à Londres et deux autres à Paris…

Menu ancien offert par Pamina, 4, adresse à Londres Les adresses de plus près à Londres…

Menu ancien offert par Pamina, 5, adresses à Paris … et à Paris, avec quelques huîtres pour vous faire saliver…

Menu ancien offert par Pamina, 6, cartes des vins et spiritueux Et au dos, une carte des vins et des liqueurs à faire pâlir, pas de coca cola, ouf!

Et si vous ne connaissez pas le site de Pamina, allez vite lui rendre visite, elle propose plein de petites créations tout au long de l’année et encore plus en ces préparations de noël.

Merci Liliane et Véro bis!

Garçonnet de Sarah Kay par Liliane À peine arrivée à Mouchin, une grande enveloppe y est déposée pour moi chez mon père. Qui donc peut m’écrire là-bas ? C’est Liliane qui m’envoie une très jolie reproduction de sa main d’un garçonnet de Sarah Kay.

En rentrant à Poitiers, ce n’est pas un mais deux courriers de Véro bis qui m’attendent. D’abord une carte postale qu’elle m’a envoyée lors de son récent voyage à Saint-Pétersbourg, cela me rappelle mon voyage Zellidja, quand la ville s’appelait encore Leningrad…

Tasse et dé de Véro bis Et puis une enveloppe rebondie pour mon anniversaire. Une tasse en tissu, très colorée, et un dé peint en bois russe m’y attendent…

Tasse et dé de Véro bis, l'autre face Voici l’autre face… La tasse me servira pour transporter du thé de qualité lorsque je pars en déplacement (j’en prends toujours, au cas où il n’y aurait que du lipton yellow à l’hôtel…).

Cartes de Véro bis Et pour accompagner le tout, une carte à pub et une autre carte de Saint-Pétersbourg, avec une fontaine…

Merci à Liliane et à Véro bis pour ces jolies surprises !