Prix Nobel de littérature

Le prix Nobel de littérature 2016, Bob Dylan, ne me donnera pas beaucoup de lecture!!! Mais c’est peut-être l’occasion de reprendre la lecture des ouvrages de certains auteurs devenus des grands classiques ou tombés dans l’oubli…

Article du 11 février 2013 : Sur mon ancien blog, les Prix Nobel étaient regroupés sur une page, j’ai préféré en faire ici un article… et cela me rappelle que j’avais comme objectif d’en lire au moins un par mois… A reprendre très vite! Cela intéresserait quelqu’un de participer avec moi, histoire de se soutenir dans cette aventure???

En commençant la lecture de Une histoire d’amour et de ténèbres, long récit autobiographique d’Amos Oz je me suis aperçue que je ne connaissais absolument pas Samuel Yosef Agnon, dont il parle et qui reçut le prix Nobel de littérature en 1966 conjointement et symboliquement avec la poétesse suédoise d’origine juive allemande (émigrée avec sa famille en Suède en 1940), Nelly Sachs. Je me suis alors penchée sur la liste des prix Nobel de littérature. Bilan : j’en avais lu très peu. Je me propose donc de lire ou relire chaque mois une de leurs œuvres, et de compléter au fur et à mesure cette nouvelle page Prix Nobel de littératures, livres lus avec les liens vers mes articles. Et pour l’occasion, j’ouvre aussi une nouvelle rubrique, livre et lecture, prix Nobel.

Voici la liste des prix Nobel de littérature, avec la liste de leurs livres présents dans ma bibliothèque (honte à moi, il y en a très peu, mais tous ont été lus) et les liens vers les articles lorsque j’en ai rédigés à leur sujet.

  • 1901 : Sully Prudhomme, France ;
  • 1902 : Theodor Mommsen Empire allemand ;
  • 1903 : Bjørnstjerne Martinus Bjørnson, Norvège ;
  • 1904 : Frédéric Mistral, France, et José Echegaray y Eizaguirre, Espagne ;
  • 1905 : Henryk Sienkiewicz, Pologne ;
  • 1906 : Giosuè Carducci, Italie ;
  • 1907 : Rudyard Kipling, Royaume-Uni : Le livre de la jungle ; Le second livre de la jungle ; La première apparition de Mowgli ; Kim ; Simples contes des collines ; Fantômes et prodiges de
    l’Inde ; Capitaines courageux ;
  • 1908 : Rudolf Christoph Eucken, Empire allemand ;
  • 1909 : Selma Lagerlöf, Suède : Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède ;
  • 1910 : Paul Heyse, Empire allemand  ;
  • 1911 : Maurice Maeterlinck, Belgique ;
  • 1912 : Gerhart Hauptmann, Empire allemand ;
  • 1913 : Rabîndranâth Tagore, Royaume-Uni (colonie, Calcutta, Inde) ;
  • 1914 : non attribué ;
  • 1915 : Romain Rolland, France ;
  • 1916 : Verner von Heidenstam, Suède ;
  • 1917 : Karl Adolph Gjellerup, Danemark, et Henrik Pontoppidan, Danemark ;
  • 1918 : non attribué ;
  • 1919 : Carl Spitteler, Suisse  ;
  • 1920 : Knut Pedersen Hamsun, Norvège : Rosa ; Un vagabond joue en sourdine ;
  • 1921 : Anatole France, France : Les autels de la peur ;
  • 1922 : Jacinto Benavente, Espagne ;
  • 1923 : William Butler Yeats, Irlande ;
  • 1924 : Wladyslaw Stanislaw Reymont, Pologne ;
  • 1925 : George Bernard Shaw, Irlande ;
  • 1926 : Grazia Deledda, Italie ;
  • 1927 : Henri Bergson, France ;
  • 1928 : Sigrid Undset, Norvège ;
  • 1929 : Thomas Mann, Allemagne : La mort à Venise ; Tristan ; Les Buddenbrook ;
  • 1930 : Sinclair Lewis, États-Unis ;
  • 1931 : Erik Axel Karlfeldt, Suède ;
  • 1932 : John Galsworthy, Royaume-Uni ;
  • 1933 : Ivan Bounine, URSS ;
  • 1934 : Luigi Pirandello, Italie : Henri I ; Le jeu des rôles ; Qui sait la vérité ? ;
  • 1936 : Eugene O’Neill, États-Unis ;
  • 1937 : Roger Martin du Gard, France ;
  • 1938 : Pearl Buck, Etats-Unis : La famille dispersée ; Le patriote ; Pavillon des femmes ; Es-tu maître de l’aube ?
  • 1939 : Frans Eemil Sillanpää, Finlande ;
  • 1940 à 1943 : non attribué ;
  • 1944 : Johannes Vilhelm Jensen, Danemark ;
  • 1945 : Gabriela Mistral, Chili ;
  • 1946 : Hermann Hesse, Allemagne : Lettre à un jeune artiste ; Mon enfance ; Le loup des steppes ; Die Märchen ; Narciss und Golmund (ces deux derniers en allemand, car étudiés en classe préparatoire) ;
  • 1947 : André Gide, France : Les caves du Vatican ; La symphonie pastorale ; L’immoraliste ; La Porte étroite ;
  • 1948 : Thomas Stearns Eliot, États-Unis ;
  • 1949 : William Faulkner, États-Unis : Monnaie de singe ;
  • 1950 : Bertrand Arthur William, comte Russell, Royaume-Uni ;
  • 1951 : Pär Lagerkvist, Suède ;
  • 1952 : François Mauriac, France : Tante Zulnie ; Le Baiser au lépreux ; Genitrix ; Le désert d’amour ; Thérèse Desqueyroux ; Thérèse chez le docteur ; Thérèse à l’hôtel ; Destins ; Le nœud de vipères ; Le mystère Frontenac ; Les anges noirs ; Le Rang ; Conte de Noël ; la Pharisienne ; Le Sagouin ;
  • 1953 : Sir Winston Leonard Spencer Churchill, Royaume-Uni ;
  • 1954 : Ernest Hemingway, États-Unis : 50000 dollars ; Les neiges du Kilimandjaro suivi de Dix indiens ; Pour qui sonne le glas ; Le vieil homme et la mer ;
  • 1955 : Halldór Laxness, Islande ;
  • 1956 : Juan Ramón Jiménez, Espagne ;
  • 1957 : Albert Camus, France : Caligula ; Le malentendu ; L’étranger ; La peste ; Noces ; L’été ;
  • 1958 : Boris Pasternak, URSS (contraint à refuser le prix) ;
  • 1959 : Salvatore Quasimodo, Italie ;
  • 1960 : Saint-John Perse, France: Amers suivi de Oiseaux ;
  • 1961 : Ivo Andric, Yougoslavie : Visages
  • 1962 : John Steinbeck, États-Unis ;
  • 1963 : Giorgos Séféris, Grèce ;
  • 1964 : Jean-Paul Sartre, France (refuse le prix) : Le Diable et le Bon Dieu ; Les mots ;
    Huis clos ; Les mouches ;
  • 1965 : Mikhaïl Cholokhov, URSS ;
  • 1966 : Samuel Yosef Agnon : Israël, et Nelly Sachs, juive allemande exilée en Suède ;
  • 1967 : Miguel Ángel Asturias, Guatemala ;
  • 1968 : Yasunari Kawabata, Japon : Le lac ;
  • 1969 : Samuel Beckett, Irlande ;
  • 1970 : Alexandre Soljenitsyne, URSS ;
  • 1971 : Pablo Neruda, Chili ;
  • 1972 : Heinrich Böll, République fédérale d’Allemagne : Lettre à un jeune catholique ; Lettre à un jeune non-catholique ;
  • 1973 : Patrick White, Australie : La ceinture de feuille ;
  • 1974 : Eyvind Johnson, Suède, et Harry Martinson, Suède ;
  • 1975 : Eugenio Montale, Italie ;
  • 1976 : Saul Bellow, États-Unis ;
  • 1977 : Vicente Aleixandre, Espagne ;
  • 1978 : Isaac Bashevis Singer, États-Unis ;
  • 1979 : Odysséas Elýtis, Grèce : Les Analogies de la lumière ;
  • 1980 : Czeslaw Milosz, Pologne ;
  • 1981 : Elias Canetti, Royaume-Uni, né en Bulgarie ;
  • 1982 : Gabriel García Márquez, Colombie : La mala hora ; L’amour aux temps du choléra ; Douze contes vagabonds ;
  • 1983 : William Golding, Royaume-Uni ;
  • 1984 : Jaroslav Seifert, Tchécoslovaquie ;
  • 1985 : Claude Simon, France : Le tramway ;
  • 1986 : Wole Soyinka, Nigeria ;
  • 1987 : Joseph Brodsky, URSS ;
  • 1988 : Naguib Mahfouz, Égypte : Le voleur et les chiens ; Récits de notre quartier ;
  • 1989 : Camilo José Cela, Espagne ;
  • 1990 : Octavio Paz, Mexique ;
  • 1991 : Nadine Gordimer, Afrique du Sud ;
  • 1992 : Derek Walcott, Sainte-Lucie ;
  • 1993 : Toni Morrison, États-Unis : La chanson de Salomon ; Home
  • 1994 : Kenzaburo Oe, Japon ;
  • 1995 : Seamus Heaney, Irlande ;
  • 1996 : Wislawa Szymborska, Pologne ;
  • 1997 : Dario Fo, Italie : Mystère bouffe, jonglerie populaire ;
  • 1998 : José Saramago, Portugal : Pérégrinations portugaises ;
  • 1999 : Günter Grass, Allemagne : Le chat et la souris ;
  • 2000 : Gao Xingjian, France, né en Chine : La montagne de l’âme ; Le livre  d’un homme seul ;
  • 2001 : Vidiadhar Surajprasad Naipaul, Royaume-Uni ;
  • 2002 : Imre Kertész, Hongrie ;
  • 2003 : John Maxwell Coetzee, Afrique du Sud : L’été de la vie ; Scènes de la vie d’un jeune garçon  ;
  • 2004 : Elfriede Jelinek, Autriche ;
  • 2005 : Harold Pinter, Royaume-Uni ;
  • 2006 : Orhan Pamuk, Turquie : Neige ; Cette chose étrange pour moi ;
  • 2007 : Doris Lessing, Royaume-Uni : Le rêve le plus doux ;
  • 2008 : Jean-Marie Gustave Le Clézio, France : La ronde et autres faits divers.
  • 2009 : Herta Müller, Allemagne (auteure d’origine roumaine) : L’homme est un grand faisan sur terre, La convocation, Animal du cœur, La bascule du souffle
  • 2010 : Mario Vargas Llosa, Espagne (auteur d’origine péruvienne)
  • 2011 : Tomas Tranströmer, Suède: Baltiques et autres poèmes
  • 2012 : Mo Yan, Chine : Grenouilles, Le veau et le coureur de fond
  • 2013 : Alice Munro, Canada : Amie de ma jeunesse
  • 2014 : Patrick Modiano, France : Un pedigree, Du plus loin de l’oubli
  • 2015 : Svetlana AlexievitchBiélorussie
  • 2016 : Bob Dylan, États-Unis
  • 2017 : à venir à l’automne…

11 réflexions au sujet de « Prix Nobel de littérature »

  1. cdanielle

    je n’oserais m’engager à lire un Nobel par mois, je ne suis pas sûre d’être fiable… quand un livre ne me va pas, je le laisse… pourtant en lisant ta liste, ça me donne envie d’essayer au moins d’en lire. j’ai lu « les caves du Vatican » de Gide, je me souviens avoir été très surprise, ce n’était pas du tout ce que je croyais! j’aimerais essayer à nouveau de lire Hesse, j’ai tenté plus jeune, et je n’y comprenais rien, « les falaises de marbre, c’est bien de lui? quant à Pearl Buck, je la lisais au collège, je ne savais pas qu’elle était prix Nobel. je viens de finir de lire « la déesse des petites victoires ». mais je ne suis pas plus matheuse qu’avant! lol…

    Répondre
  2. Nini79

    Sincèrement, je t’admire, mais je ne te suivrai pas sur ce challenge. Déjà, je lis très lentement, j’ai une pile de « à lire » déjà fournie, et le critère « prix nobel », euh… si un livre, même primé, ne me plaît pas, je laisse tomber…
    Mais bon courage, je ne sais pas comment tu arrives à fournir partout (loisirs créatifs, lectures, expos, cinés, etc.), je suis très admirative, bravo !
    Bises et belle journée.

    Répondre
  3. NiniDS

    Je redis la même chose qu’à l’époque… tu lis à un rythme si intense que j’aurais bien du mal à suivre, moi qui suis plutôt tortue… et en ce moment, les livres empruntés dernièrement à la bibliothèque, bof de chez bof… le prochain dont je vais parler sur mon blog est celui que m’a envoyé Emmanuelle…
    Bises, belle journée.

    Répondre
  4. danielle

    livre prêté, j’ai lu il y a quelques semaines « rien que la vie » d’Alice Munro; j’ai au final bien aimé. je ne me sens pas plus prête à m’engager à lire un auteur parce qu’il est nobélisé mais si l’occasion se présente, je ne la refuse pas. que t’a inspiré cette attribution du Nobel à B Dylan???

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *