Scofa… Scofa??? Scofa!!! (à Ligugé)

Le scofa de l'abbaye de Ligugé Voilà un titre qui va paraître obscur à la plupart de mes lecteurs, sauf les Poitevins, les Niortais, les acheteurs du réseau Monastic et les lecteurs de l’Actualité Poitou-Charentes… je vous dois donc quelques explications et éléments de contexte…

Il y a une dizaine de jours, Philippe de Tout Poitiers (mais si, vous le connaissez, son site est une mine pour les informations et sorties poitevines, et il m’a prêté il y a quelques mois sa machine à fabriquer des godets en papier journal, qui m’ont permis de faire des semis qui ont bien poussé), Philippe, donc, cherchait pour une page de son site les magasins ouverts le dimanche à Poitiers… Grégory lui répond illico qu’il y a la boutique/librairie de l’abbaye de Ligugé, et qu’il y est possible d’acheter du scofa… que Philippe, néo-poitevin (depuis quelques années, même si c’est moins que moi), ne connaissait pas. Deux gourmands, Coccinelle à Poitiers et moi, répondons que nous ferions bien une expédition à Ligugé pour en manger une part avec eux… Grégory se charge de l’organisation, et nous voici accueillis tous les quatre à l’abbaye de Ligugé par frère Patrick, avec l’énorme scofa qu’il partage entre nous… avant de nous confier au père Vincent pour une visite de l’émaillerie du monastère (ça sera pour un autre article, il y a beaucoup à dire, mais vous pouvez déjà découvrir ici le reportage de Tout Poitiers).

Le scofa vu par Glen Baxter En attendant, qu’est-ce que le scofa??? Au sens propre, un acronyme avec les initiales des ingrédients (sucre, crème -au beurre-, œufs, farine, amandes). Au sens culinaire, un gâteau créé par un pâtissier de Saint-Maixent dans les Deux-Sèvres il y a une soixantaine d’années, recette cédée aux soeurs du carmel de Niort (désormais en périphérie de la ville, à Bessines), et produite sous licence depuis 2002 par les moines de Ligugé. On le trouve à la boutique du monastère et dans quelques boulangeries dépositaires à Poitiers. Un biscuit meringué, une crème riche, qui évoque la crème à moka (mais parfumée aux amandes, pas au café), un vrai délice. Il a fait l’objet d’un article dans l’Actualité Poitou-Charentes… avec cette illustration (clic sur l’image ci-contre pour voir l’original en grand) de Glen Baxter… qui illustre chaque trimestre une recette régionale : revoir en 2010 l’expédition Glen Baxter à Poitiers, dans le quartier de Bellejouane, en centre-ville et encore là, ainsi que le livre Le safari historico-gastronomique en Poitou-Charentes (dessins de Glen Baxter, texte d’Alberto Manguel). Et sur le site de l’Actualité Poitou-Charentes, retrouvez la description du scofa par Denis Montebello (pour les autres recettes, voir Fouaces et autres viandes célestes).

Un grand merci aux moines de Ligugé pour leur accueil et l’autorisation spéciale que m’a accordée le père Abbé pour entrer dans des espaces réservés aux moines. Je reviens très vite vous parler de leur musée et de l’émaillerie. En attendant, n’hésitez pas à aller à la boutique de l’abbaye, vous y trouverez de beaux émaux, de nombreux enregistrements (le père abbé est un grand musicologue), des livres (c’est une librairie affiliée au réseau des libraires indépendants de Poitou-Charentes/LIRE) ou même venez y passer quelques nuits… l’abbaye accueille chaque année 12000 personnes dans son hôtellerie, plus d’informations sur le site de l’abbaye de Ligugé.

PS: sur la page facebook de l’abbaye de Ligugé, voir le reportage en images sur la fabrication du scofa!

Vous pouvez aussi relire d’anciens articles que j’ai consacrés à Ligugé: la chapelle du catéchumène, l’église et l’abbaye (en jouant pour un défi hongrois, vous comprendrez en lisant l’article), la gare et des toits, le monument aux morts.

Les points de vente sur Poitiers ne figurent pas sur la page de l’abbaye… je sais qu’il y en a au moins à la boulangerie de la Sablette aux trois-Cités (PS du 29/10/2013: en ville la boulangerie de Frédéric Michot rue Carnot qui le distribuait ne le fait plus, d’après lui pour des problèmes de stationnement du livreur).

21 réflexions au sujet de « Scofa… Scofa??? Scofa!!! (à Ligugé) »

  1. flo

    Ils ne font pas la vente en ligne pour ce bon gâteau hihi ??? De plus en plus le font, d’ailleurs il faudrait que je trouve le site qui regroupe tous les produits de vente en ligne des abbayes … Merci à toi Véro et bon vendredi, voilà j’ai faim, j’ai déjeuné à 5 h 30 alors hihi !!!

    Répondre
    1. Véronique D

      Le site Monastic, qui regroupe les productions des monastères, est en lien au début de l’article… j’ai mis le lien sur le scofa, voici le lien général… Tu as aussi une réponse de Philippe dans les comm… Et merci pour tes photos, trouvées c ematin (soirée boeuf irlandais dans un bar hier soir…). Bonne journée!

      Répondre
    1. Véronique D

      Oui, mais si tu vas dans une boutique des monastères près de chez toi, tu trouves leurs produits et ceux d’autres monastères… La liste pour l’Auvergne est ici… A Randol, ils produisent bcp de choses et doivent avoir une belle boutique… j’achète à Ligugé les bonbons au miel qui viennent d’un monastère des bords de Loire…

      Répondre
  2. Dane

    Mummmmmm j’adore le SCOFA ! je l’ai fait connaitre un peu partout et j’ai le beau-frère de ma nièce en Gironde qui a voulu l’adresse pour quand il ira en famille à Fontaine le Comte.

    Tout le monde disait que le scofa avait été inventé par les soeurs merci d’avoir rectifié notre mauvaise info.

    La librairie de l’Abbaye est une vrai mine de bouquins de tous genres, il y a plein de livres intéressants sur la religion aussi. Enfin je sais quand j’y rentre mais pas quand j’en sors.  Bises et bon wwe-end

    Répondre
  3. Marmotte rousse

    Originaire de Niort (Echiré plus précisément) je connais ce gâteau depuis fort longtemps… et c’est toujours avec gourmandise que je le déguste à chaque fois! Par contre je ne savais pas que l’origine venait de St Maixent.

    Répondre
    1. Véronique D

      Ta petite famille aimé aussi? Ligugé, en vélo, ce n’est pas loin… Tu peux aussi faire comme moi, aller en train, retour à pied par le GR, à travers la forêt la plupart du temps, ou à VTT (il y a une belle descente et montée dans la vallée, ça ne doit pas passer avec un vélo normal)… Bon, la boulangerie de La Sablette, aux 3-cités, c’est plus près…

      Répondre
  4. phil

    Pour Flo. Le vente en ligne de denrées périssables est compliquée et contraignante. D’ailleurs on trouve aujourd’hui très peu de produits frais en ligne.

    Répondre
  5. flo

    Oui je pensais bien que cela était difficile … Il faudra que je vienne les goûter sur place hihi !!! Merci à vous, bonne après-midi, petites croix et lecture au soleil ici …

    Répondre
  6. danielle

    je t’avoue que j’habite Poitiers (ou environs) depuis… ans! et je n’ai connu et mangé du scofa que cette année!!! je confirme : ça se laisse manger, comme on dit.

    Répondre

Répondre à phil Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *