Expédition Glen Baxter à Poitiers (12 juin 2010), épisode 1

L'expédition Glen Baxter, le 12 juin 2010 à Poitiers, en images, du centre-ville à Bellejouane et retour en ville Comme je vous l’ai annoncé, il y avait une grande expédition Glen Baxter à Poitiers samedi dernier… Voici un résumé en trois planches rapides, je vous ferai quelques articles plus détaillés dans les prochaines semaines… Vous avez jusqu’au 12 septembre 2010 pour découvrir toutes ces œuvres. Pour les membres de l’expédition, rendez-vous était pris le 12 juin à 14h45 pour un départ du centre-ville en bus… Petite remise du badge à tous les « members » de l’expédition, et direction la galerie Louise Michel, dans le quartier de Bellejouane. Puis petit circuit à pied pour découvrir les œuvres sur les immeubles HLM du quartier, dans la série des cow-boys. Glen Baxter (encadré en rouge) marche d’un bon pas.

Nous reprenons ensuite le bus, faisons une halte dans le quartier de la gare pour découvrir la grande bâche que je vous ai déjà montrée sur le parking Effia. Nous reprenons le bus, passage près du TAP/théâtre auditorium devant une toile que vous verrez prochainement, halte du bus près de l’hôtel de ville (petit bouchon et gros étonnement des passants), et nous poursuivons en pedibus… Première halte devant le parking Carnot, où une grande toile de Glen Baxter a remplacé la reconstitution de l’amphithéâtre romain par Golvin. Vous pouvez voir sur ce blog des photographies du changement de toile sur le parking. La troupe vaillante poursuit l’aventure vers la maison de l’architecture.

L'expédition Glen Baxter, le 12 juin 2010 à Poitiers, en ville Rafraîchissements et découverte des planches des safaris historico-gastronomiques en Poitou-Charentes publiés ces dix dernières années dans la revue l’actualité Poitou-Charentes. Son directeur de la publication, Jean-Luc Terradillos (à gauche sur la première photo de cette deuxième planche), a également préparé l’ouvrage qui paraît avec les 38 dessins de ces safaris et un texte de Alberto Manguel, qui n’a pas pu se joindre à la journée. Il tient le micro à Denis Montebello, qui lit la recette du tourteau fromager parue également dans l’actualité Poitou-Charentes et regroupée avec d’autres textes dans Fouaces et autres viandes célestes (je vous en ai parlé il y a déjà longtemps). Le pedibus reprend ensuite sa route, direction La belle aventure, dans le salon de l’extension pour adultes ouverte il y a quelques mois, des œuvres ont pris place… et attendent aussi la séance de dédicace de mercredi 16 juin (j’essayerai d’y aller). Dehors, le reste de la troupe, vous pouvez reconnaître l’explorateur des safaris, un prof d’anglais qui traduit les légendes de Glen Baxter dans la revue et qui a superbement reproduit le costume… Arrivée à la galerie L’Art cella du Centre Régional de Documentation Pédagogique (CRDP). Nouvelle pause boissons (eau et jus de fruits), un peu de fatigue se fait sentir dans les rangs, il fait lourd et chaud. Visite de l’exposition, avec des œuvres autour de l’éducation, bien sûr. Encore un petit effort (c’est presque plat, cette fois, je vous rappelle qu’à Poitiers, on monte et on descend) et nous voici à l’espace Mendès-France (tout le programme détaillé par le lien direct), avec un grand clin d’œil au paléontologue Michel Brunet.

L'expédition Glen Baxter, le 12 juin 2010 à Poitiers, en images, au musée Sainte-Croix L’expédition arrive enfin dans la cour du musée Sainte-Croix, accueillie par quelques cow-boys grands formats. Une petite pause avec un concert de ukulélé (vous reconnaissez Glen Baxter caché derrière un instrument, et un dessin et d’autres infos sur le site Ukulele France). Puis la troupe envahit joyeusement le musée, où la conservatrice et directrice des musées de Poitiers, Anne Benéteau-Péan, a préparé un nouvel accrochage que je trouve très intéressant. Et chacun de partir à la redécouverte du musée grâce aux œuvres dispersées dans les salles. Quelques petits discours et un grand merci collectif à Dominique Truco, chargée de mission pour le développement des arts plastiques de la ville de Poitiers, qui a organisé cet après-midi et cet ensemble d’expositions, et nous voilà devant de magnifiques buffets en intérieur et en extérieur (mais ouf, pas de pluie, malgré le temps toujours plus lourd), offerts par les producteurs mis en avant au fil des étapes des safaris historico-gastronomiques en Poitou-Charentes… Excellents, un grand bravo aux dizaines de personnes qui ont travaillé à la mise en place et à la réussite de cette journée et au-delà, de toutes les manifestations jusque mi septembre. Je suis partie vers 20h, mais il y avait encore du monde dans la cour du musée… Si vous passez par Poitiers, il faut absolument visiter tous ces lieux et découvrir ces œuvres pleines d’humour très british… Vous pouvez aussi télécharger le dossier établi par la ville de Poitiers.

Retrouvez tous mes articles sur Glen Baxter

9 réflexions au sujet de « Expédition Glen Baxter à Poitiers (12 juin 2010), épisode 1 »

  1. virjaja

    je ne connaissais pas du tout cet artiste…merci pour le lien, c’est original ce qu’il fait! pour le reflet, malheureusement pas de loleil, mais des lampes bien disposées!!! gros bisous. cathy

    Répondre
    1. Véronique D

      Je suis sûre que tu as déjà vu ses illustrations, sans savoir que c’était lui, il a fait des dessins pour le monde, pour Télérama (y compris des Unes et des couvertures de supplément d’été), etc.

      Répondre
    1. Véronique D

      Une super ambiance, avec Glen Baxter, sa femme, ses deux filles, Denis Montebello, le public habituel des inaugurations à Poitiers, mais aussi qq personnes du quartier de Bellejouane, le tout avec une prote-drapeau (une artiste en résidence à Poitiers, qui a agrandi ceratins dessins de Glen Baxter pour les bâches). Une belle journée!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *