Ras le bol des voitures garées anarchiquement à Poitiers…

Incivilités à Poitiers, mars 2012, 1, rues des Flageolles et des Gaillards Je vous en ai déjà montré à de multiples reprises, par exemple ici ou dans l’article sur Poitiers ville inaccessible, je mets d’autres liens au fil de l’article. Si ici et là, des plots et des potelets ont rendu la vie plus difficile aux automobilistes indisciplinés (n’ayant pas de voiture, je ne suis pas concernée…), mais en quelques minutes vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 mars 2012, j’ai repéré des dizaines de voitures mal garées. Celles que je vous montre ici n’avaient pas de PV, pas de badge handicapé, pas de moteur chaud ni de feux de détresse qui pourraient signaler un bref abandon du véhicule pour décharger des courses. Comme dans les articles précédents, je ne floute pas les plaques des voitures en infraction, elles n’avaient qu’à ne pas se garer là!

Je commence samedi matin, à deux pas du marché, devant le square des Flageolles et sur le trottoir de la rue des gaillards… Et cinq voitures en infraction sur moins de 100m…

Incivilités à Poitiers, mars 2012, 2, place de la cathédrale et Grand'Rue Place de la cathédrale (à gauche), une voiture occupe illégalement la place pour personne en situation de handicap et comme d’habitude, une voiture bouche le trottoir de la grand’rue. Je la prends tous les jours (deux fois dans chaque sens), quelle que soit l’heure, impossible de remonter la rue d’un bout à l’autre sur ce trottoir, il y a toujours un ou plus souvent plusieurs véhicules qui font obstacle.

Incivilités à Poitiers, mars 2012, 3, rue Sainte-Radegonde J’ose espérer que la voiture mal garée vendredi (photo de gauche) et samedi (photo de droite) rue Sainte-Radegonde n’est pas celle de M. le Maire (qui est riverain) et qu’en tant que premier magistrat de la ville, il respecte le stationnement légal, comme ses proches et ses visiteurs… Sinon, il n’aura plus aucune crédibilité en disant à longueur de réunions qu’il y a assez de places de stationnement en ville, en surface ou dans les parkings municipaux… Il y avait d’ailleurs vendredi une place légale juste derrière cette voiture, et samedi matin sur la place de la Cathédrale…

Incivilités à Poitiers, mars 2012, 4, zone 20 rue Sainte-Radegonde La rue Sainte-Radegonde est la seule que je connaisse pour l’instant en zone de rencontre dans le centre ville de Poitiers… Limitation à 20km/h, priorité aux piétons sur les vélos eux-mêmes prioritaires sur les voitures… mais les panneaux ne me semblent pas conformes aux prescriptions du code de la route… Ils devraient être dans le sens de la lecture quand on suit le trajet normal d’un véhicule… En entrant (photo de gauche), il est posé de trois quarts et décalé par rapport à la rue, en sortant (à droite), il est carrément invisible quand on roule, même à 20km/h.

Incivilités à Poitiers, mars 2012, 5, plaque de la rue Sainte-Radegonde La plaque de la rue Sainte-Radegonde est encore pire que d’autres que je vous ai montrées ces derniers mois… La trace de l’ancienne plaque arrachée de l’enduit est hideuse, ce n’était déjà pas terrible sur la deuxième plaque reposée rue Montgautier ou celle de la rue cité de la traverse (sic)… Et le scotch bleu remplace complètement « Ste Radegonde », bien pire que le « s » caché de la rue du Souci(s). Quelqu’un a-t-il vu ce que cache ce scotch? A l’autre bout de la rue, il n’y a pas de plaque…

Incivilités à Poitiers, mars 2012, 6, place Lepetit Le record du jour pour l’incivisme est remporté par la place Lepetit, sept voitures stationnées ce dimanche sur la place piétonne (contre trois sur une précédente photographie dans l’article sur les fontaines). Et encore, j’aurais pu vous montrer les rues piétonnes le soir, elles sont devenues un gigantesque que parking gratuit…

Incivilités à Poitiers, mars 2012, 7, place de Gaulle Seul bon point, grâce à une poubelle et à un banc, les voitures ne peuvent plus se garer sur la bande lisse qui évite aux personnes handicapées (ou avec une poussettes ou des talons) de crapahuter sur les pavés irréguliers du marché… Je vous ai déjà montré des voitures garées ici avant le grand bouleversement du 30 août 2010 et en octobre 2011 dans Poitiers ville inaccessible. Grâce aux plots et aux potelets, il n’y a plus de voiture non plus rue Saint-Hilaire comme je vous l’avais montré en septembre 2010 ou encore en mars 2011, avant la mise en place de nouveaux plots…

17 réflexions au sujet de « Ras le bol des voitures garées anarchiquement à Poitiers… »

  1. Bidouillette/Tibilisfil

    Je pense que je vais te suivre dans ce sujet, pas un jour de marche sans cette déception, outre le fait que parfois on se fait aussi écraser. On pense toujours que c’est une mauvaise gestion de la commune, ou ville, mais il semble bien que le mal soit général…

    Répondre
  2. Pamina

    Je suis d’accord avec toi, les gens se garent n’importe où, ceci dit, si les municipalités prévoyaient des parkings, on n’en serait pas là, quand on veut visiter quelque chose et qu’il n’y a pas de parking, on se gare où on peut. Mais les parcmètres rapportent moins que les logements locatifs (oh la vilaine petite idée que j’ai là!) ceci explique sans doute cela.

    Répondre
    1. Véronique D

      Dans les parkings publics, il y a de la place (à l’heure où j’ai pris les photos, il en restait même dans celui à côté du marché), mais il faut payer et marcher un peu, c’est plus facile de se garer sur le trottoir ou dans les rues piétonnes!

      Répondre
  3. criquette17

    a je t’aurai bien vu préposée aux  pv, tu te serais régalée cette journée la, et hop mr le maire t’es dans la boite! j’ai bien aimé ton article, il est vrai que c’était la journée de l’incivilité sur poitiers ce jour la ! bisous véro

    Répondre
    1. Véronique D

      Cela fait des mois qu’il y a cette voiture à cet emplacement, de manière récurrente (mon bureau n’est pas loin…), alors, je vois rouge quand il répète pour une énième fois qu’il y a des places dans les parkings (c’est vrai, ils ne sont jamais tous pleins) et qu’il faut marcher un peu en ville (pour les valides, ça va, mais il y a aussi bcp de personnes âgées ou avec des poussettes, pas facile pour eux au milieu des travaux). C’est un peu faite ce que je dis, pas ce que je fais…

      Répondre
  4. dalinele

    je confirme, on a vu ça aussi!!! je viens de lire les comms, les municipalités ont bon dos quand même… je dois prendre la voiture pour aller à Poitiers, eh bien, écoute, je ne laisse jamais ma voiture comme ça! pour les pv rue ste radegonde, remarque, tu me donnerais envie de tester?  

    Répondre
  5. Zazimuth

    Je pense à l’instant au bout de trottoir dans le virage dont la boulangerie fait l’angle là où je travaille… peint en jaune pour appuyer l’interdiction de se garer là où ça gêne la visibilité et la circulation sur le route (sasn parler des gens qui s’y garent sans prévenir devant vous)… il y a systématiquement des voitures dessus.

    Répondre
    1. Véronique D

      Il y a de moins en moins de respect… ET après, les gens se plaignent de la répression et des PV, mais ils les cherchent bien… L’autre jour, nous avons, avec ma collègue, été doublées par un  dans une voiture de société d’assurance qui roulait très vite, dans un virage sans visibilité… Il a été arrêté par les flics une dizaines de km plus loin (il gesticulait quand on est passées)… mais nous a rattrapées à nouveau 20 km après, toujours aussi dangereusement… Il y a vraiment des dangers publics. ceux qui se garent mal nous mettent aussi en danger en nous obligeant à descendre du trottoir et en bloquant le passge des camionnettes…

      Répondre
    1. Véronique D

      Ici, il n’y a plus de places gratuites en centre-ville, mais il y a les places payantes en surface, les parkings municipaux en centre-ville qui ne sont pas pleins, et en périphérie, les parcobus gratuits, il y a un tarif de bus attractif, dont un billet découverte valable toute la journée, 3,7 € pour une libre circulation pour 1 à 4 personnes.

      Répondre
  6. mamazerty

    manque d’infrastructure et d’aménagements?ou réelle incivilité?entre s’en foutre et ne penser qu’à son propre confort et ne pas pouvoir faire autrement, tu vois ce que je veux dire, il y a une différence de fond….

    Répondre
    1. Véronique D

      Sans doute marre des travaux et de la piétonisation, il faut faire de grands tours pour aller dans les parkings… Mais il y a des places dans ceux-ci, pas de problème! Quant à la voiture rue Sainte-Radegonde, c’est un riverain qui y est tjrs, jamais de PV, devant chez le maire ou presque… de là à penser que c’est lui ou un de ses proches…

      Répondre
  7. dalinele

    il n’y a pas ce problème qu’en ville… sur la route de Fontaine, à un nouveau rond-point près duquel se trouve un arrête de bus, j’ai rencontré plusieurs fois des voitures stationnées DANS le rond-point,  j’ai bien dit « des »… des parents qui attendaient leurs enfants à la descente du bus à en juger par le « contexte »… en face il y a des maison nouvellement construites aussi, des rues accessibles aux voitures bien plus facilement et sans danger! une autre fois, une voiture à un carrefour pour téléphoner, ou au rond-point de Décathlon, alors qu’il y a un parking à quelques dizaines de mètres! etc etc…où j’appréhende c’est quand je passe dans les minuscules rues du côté Chilvert…  

    Répondre
    1. Véronique D

      DANS le rond-point de la gare aussi… Et il y a ceratins conducteurs qui osent raler quand les chauffeurs de bus klaxonnent… c’est devenu le dernier arrêt minute à la mode!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *