Poitiers, des plaques de rue… les frères Lumière(S)?

Poitiers, plaque de la rue des frères Lumière avec et sans s Et c’est Dalinele qui a gagné la première manche du grand jeu des plaques de rue à Poitiers (un petit cadeau te parviendra prochainement!)… Cette fois, il ne s’agit pas d’une plaque neuve, et nous ne sommes pas en centre-ville mais en bordure du quartier de Beaulieu. Je passe environ une fois par mois du côté du centre commercial, où la rue est bien orthographiée: rue des Frères Lumière… Je pense que je n’étais jamais allée au bout de la rue, où il n’y a guère qu’un vétérinaire… Mais là, allez savoir pourquoi, quelqu’un a eu la très mauvaise idée d’accorder Lumières à frères!!! Ben oui, quoi, ils étaient plusieurs (Louis et Auguste)! Rue des Frères Lumières, original… Une correction pourrait peut-être entrer dans le programme des nouvelles plaques de rue de Poitiers?

Dans l’article précédent sur les plaques des rues Montgau(l)tier et du Souci(s), Chris / C en Roussillon proposait d’étendre le jeu à toute la France, pourquoi pas? Et à la Belgique aussi!!! Et à tous ceux qui veulent! Si vous en trouvez chez vous ou lors de vos voyages, n’hésitez pas à faire un petit article et à me le signaler, j’ouvrirai une page spéciale pour mettre les liens…

PS: en mars 2012, la plaque a été corrigée

Poitiers, plaque de la cité de la traverse

Je me rapproche maintenant de chez moi… avec cette « rue cité de la traverse ». Au passage, je me demande quel est l’intérêt de poser des plaques neuves qui laissent apparaître l’empreinte de la précédente dans l’enduit de la maison… Pas beau!!! Vous prenez donc la rue Aliénor d’Aquitaine (anciennement rue de la Traverse, la rue qui traversait le bourg Saint-Hilaire, voir la feuille I1 sur le cadastre ancien de Poitiers), elle est u milieu à peu près. Dans le courant du 19e siècle est aménagée une « cité » privée, qui prend le nom de cité de la Traverse, puisqu’elle donnait dans cette rue. Sur le plan Blaye de Poitiers (la dernière version avant le changement de sens des rues), c’est noté impasse, ce qui correspond mieux. C’est un cul de sac qui ne mène qu’à l’ancien rectorat, et maintenant à plusieurs services de la ville et de l’agglomération. Mais ils ne pouvaient sans doute pas avoir une adresse dans une cité ou une impasse???

Petit rappel budgétaire… Le prix de ces plaques, réalisées par la fonderie Doute au Lion-d’Angers et la société SES à Chambourg-sur-Indre, n’est pas négligeable. Le budget total de l’opération de changement de plaques (voté en 2010) est de 205.000 euros HT, soit de 35 à 53€ pour une plaque en émail et de 43 à 106€ pour une plaque en fonte, ce sont, si j’ai bien compris, les services de la ville qui les posent. Autant les relire avant, quand même…

Pour revoir les autres plaques…

rues Renaudot et Carnot (anciennes rues des Hautes Treilles, des Trois Piliers, des halles),

– rue de Blossac (toujours pas corrigée)

rues Montgau(l)tier et du Souci(s), toujours du scotch sur le s de souci, mais la rue Montgautier a été corrigée

rue des frères Lumière(s) et cité de la Traverse, les Lumières ont enfin perdu leur S (voir ici la plaque corrigée)

– la rue Sainte-Radegonde scotchée

– les rues Scheurer-Kestner (sans C), Augouard, Foch.

– et Philippe de Tout Poitiers en a trouvé une excellente pour la rue de la Cueille aigüe / aiguë / aigüë!

6 réflexions au sujet de « Poitiers, des plaques de rue… les frères Lumière(S)? »

  1. dalinele

    je n’avais pas retenu que je participais à un jeu! lol…. je t’ai déposé tout à l’heure (enfin) le paquet de cartes chez le concierge! quand je travaillais à Paris, il y avait (toujours sans doute?) une avenue Delecourt, qui était en fait une impasse toute petite, charmante, opn se serait cru à la campagne… c’est dans le 15ème, si je me souviens bien, ça croise la rue Lecourbe. 

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *