Quelques détails de la façade de Notre-Dame-la-Grande à Poitiers (2)

Poitiers, façade de Notre-Dame-la-Grande, deuxième niveau, localisation des sculptures de l'article Choses promises, choses dues, je poursuis cette semaine l’article de la semaine dernière avec la suite du décor des arcs du deuxième niveau, partie sud, registre inférieur, de la façade de Notre-Dame-la-Grande à Poitiers… la partie encadrée sur la première photographie…

Poitiers, façade de Notre-Dame-la-Grande, deuxième niveau, 11, l'arc 3 Contrairement aux trois autres clefs qui surmontent ces quatre apôtres, ici, le motif sculpté n’est pas une tête humaine mais un décor de tiges et des feuilles. cependant, si vous regardez bien, le motif de la clef n’est pas dans le prolongement du décor des claveaux (éléments qui forment l’arc) voisins, il ne s’agit donc pas de la clef d’origine.

Poitiers, façade de Notre-Dame-la-Grande, deuxième niveau, 12, chapiteau 4 Je vous ai montré la semaine dernière le détail du chapiteau gauche, passons au chapiteau de droite, avec un motif plissé sur le tailloir (petit rappel, pour le vocabulaire des chapiteaux, c’est sur le petit schéma ici). Au passage, sur cette vue un peu large, vous pouvez voir la richesse des vêtements des apôtres…

Poitiers, façade de Notre-Dame-la-Grande, deuxième niveau, 13, chapiteau 4, oiseaux à tête de lion Voici le chapiteau de plus près, avec deux oiseaux affrontés qui ont une tête unique… de lion. Les artistes romans étaient friands de ces animaux hybrides de toute sorte, pas seulement des dragons (monstres parfois ailés mais toujours à queue de serpent), des griffons (lions ailés) et autres sirènes et tritons… une autre vision du monde d’ici et de l’au-delà.

Poitiers, façade de Notre-Dame-la-Grande, deuxième niveau, 14, arc 4 Passons au quatrième et dernier arc de la série…

Poitiers, façade de Notre-Dame-la-Grande, deuxième niveau, 15, tête d'homme sur l'arc 4 Sur la clef, nous trouvons une tête d’homme barbu et moustachu, bien peigné comme le premier que je vous ai montré la semaine dernière. Admirez les détails dans la sculpture et gravure profonde de la barbe…

Poitiers, façade de Notre-Dame-la-Grande, deuxième niveau, 16, tête avec rinceaux Tout au fond de l’arc, au-dessus de l’auréole de l’apôtre, là où sur les autres arcs se mêlent des feuilles et des tiges, ici se cache une petite tête d’animal avec des oreilles pointues. De sa bouche sortent des tiges terminées en feuille, voici encore un motif classique dans l’art roman…

Poitiers, façade de Notre-Dame-la-Grande, deuxième niveau, 17 partie droite Et enfin (je n’ai pas pris de détail du dernier chapiteau, orné de feuilles), tout à droite, contre la tourelle, marche délicatement un félin.

Poitiers, façade de Notre-Dame-la-Grande, deuxième niveau, 18, lion marchant Admirez sa démarche, corps de profil, tête de trois quarts, la queue qui passe sous la patte arrière et ressort sur son ventre pour remonter jusqu’au dos, là aussi dans une figuration assez fréquente, parfois, la queue peut se terminer en feuille.

Pour aller plus loin : un petit livre bien pratique, paru juste après les restaurations du début des années 1990, par Yves-Jean Riou : Collégiale Notre-Dame-la-Grande à Poitiers, Collection itinéraires du patrimoine, n° 85, éditions CCCPC, 1995, ISBN : 2-905764-12-0.
Beaucoup plus cher, très illustré, sous la direction de Claude Andrault-Schmitt et Marie-Thérèse Camus, Notre-Dame-la-Grande, l’œuvre romane, éditions Picard, CESCM, 2002.

D’autres articles sur Notre-Dame-la-Grande

La façade occidentale

5 réflexions au sujet de « Quelques détails de la façade de Notre-Dame-la-Grande à Poitiers (2) »

  1. Bidouillette/Tibilisfil

    Une super visite, sans prendre froid. Tu as quoi comme apn, ç présent? Le mien zoom peu….outre les photos, çà permet de « voir » plus loin aussi! A-t’on une idée du temps mis par les artistes pour les différentes figures? Cà m’impressione toujours!

    Répondre
    1. Véronique D

      Panasonic DMC TZ6. Pour le chantier, qq années,mais pas beaucoup si l’on en juge par les traces du chantier trouvées lors de la restauratin de la façade. Ils ont d’abord fait une façade vers 1086, église vite trop petite, agrandie de 2 travées vers l’ouest, les éléments de la façade sont en partie ceux de la première façade, en partie de l’agrandissemnt 30 ans plus tard… Mais pour ces gros chantiers, payés par les riches chanoines, ça peut aller vite, le maître d’oeuvre avait les moyens de se payer des sculpteurs expérimentés…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *