Une sirène de Notre-Dame-la-Grande de Poitiers

Poisiton de la sirène sur la façade de Noter-Dame-la-Grande à Poitiers Retour sur la façade occidentale de Notre-Dame-la-Grande à Poitiers. En-dessous de l’Annonciation et de l’arbre de Jessé, dans l’écoinçon formé par l’arcature aveugle de gauche et l’arc du portail central, une méchante sirène nage sur la mer…

Poitiers, façade de Notre-Dame-la-Grande, une sirène-triton Vous voyez les flots ? Les sirènes romanes peuvent avoir un corps d’oiseau (à cause de son chant) ou de poisson (comme celle qu’Ulysse a affronté), une tête d’homme ou de femme. Ici, il y a la tête principale, grimaçante, et une petite tête de profil à l’extrémité de chacune des deux queues… Gare à la tentation du chant des sirènes, pas seulement à celle du serpent ! Je n’ai pas remis tous les liens sur cette église, que je vous présente par petits morceaux, mais vous pouvez les retrouver sur cette page de liens cet été qui récapitule les articles sur Poitiers… Juste au-dessus de sa tête, ce sont les pieds de Marie dans la scène de l’Annonciation.

Poitiers, façade de Notre-Dame-la-Grande, l'Annonciation, le triton vu par en-dessous Et si je vous le montre sous un angle en contre-plongée, que pensez-vous de ses grandes dents?

4 réflexions au sujet de « Une sirène de Notre-Dame-la-Grande de Poitiers »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *