Défi photo : Poitiers en blanc et noir ou blanc et blanc?

Défi photo, Poitiers en blanc, février 2012, 1, la Grand'Rue le 6 février Cette semaine, Monique / Bidouillette / Tibilisfil nous propose de mettre nos chaussures et de sortir avec notre appareil photo sur le thème en blanc et noir… redéfini en « La vie en blanc, avant le printemps? » suite aux chutes de neige en France et en Belgique notamment (pour ceux qui ne le savent pas, Monique / Bidouillette / Tibilisfil habite à Bruxelles…). Alors, voici quelques photographies prises à Poitiers dimanche et lundi (5 et 6 février 2012). Je commence par ce matin en noir et blanc… Bonne surprise dans la Grand’Rue, où je travaille… Contrairement aux années précédentes, où il fallait attendre que tout regel et qu’une couche de sable la recouvre, revoir par exemple en janvier 2009, cette année, la ville a équipé une balayeuse municipale d’une lame chasse-neige et d’une saleuse à la place des rouleaux de balayage à l’arrière… Cette machine a aussi permis de dégager des passages dans les rues piétonnes et sur la place d’Armes (place Leclerc). Ce matin, la chaussée de la Grand’Rue était donc « au noir ». Mais il ne faut pas rêver, les trottoirs restent bien enneigés, et glacés là où de la neige du toit a fondu et regelé en arrivant au sol…

Défi photo, Poitiers en blanc, février 2012, 2, en blanc et vert de ma fenêtre Hier matin, à l’ouverture des volets, depuis ma chambre, c’était plutôt en blanc et vert… Et oui, j’habite en ville, mais je donne sur la colline boisée…

Défi photo, Poitiers en blanc, février 2012, 3, rue Renaudot, ele 5, en haut au matin, en bas PM J’avais raté la neige du lundi précédent, je ne l’avais vue qu’en rentrant en train le soir tard, et la grande pagaille urbaine de la fin d’après-midi du 30 janvier… tout le monde s’étant rué en même temps sur les voitures pour sortir de la ville. Hier, en revanche, c’était le grand désert blanc, pas de voiture ou presque… Voici le bout de la rue Renaudot, à l’angle avec la rue Saint-Hilaire, en haut le matin, en bas dans l’autre sens en fin d’après-midi, après le passage des engins de déneigement…

Défi photo, Poitiers en blanc, février 2012, 4, l'enseigne au mouton Rue Carnot, même le mouton a revêtu un blanc manteau… (voir ici pour en savoir plus sur l’enseigne au Mouton).

Défi photo, Poitiers en blanc, février 2012, 5, l'hôtel de ville le 5 au matin Arrivée devant l’hôtel de ville, avant le passage de la machine, comme un air de place géante… En revanche, très mauvaise surprise, si la neige tient bien sur le bitume, sur les petits pavés et les dalles de la place, ça glisse, la neige n’adhérant pas au revêtement. Cette place est une grande réussite, de petits arbres exotiques (plantation des Sophoras et de poiriers du Japon) à la place des essences locales massacrées, ça glisse en hiver, ça éblouit en été.

Défi photo, Poitiers en blanc, février 2012, 6, Notre-Dame la Grande le 5 au matin Enfin, pour comparer avec 2009, voici la façade de Notre-Dame-la-Grande. Les éléphants affrontés devaient avoir bien froid! Pas facile non plus de lire les panneaux explicatifs!

38 réflexions au sujet de « Défi photo : Poitiers en blanc et noir ou blanc et blanc? »

    1. Véronique D

      La ville a ici dégagé qq trottoirs à la pioche en centre-ville mercredi et jeudi, mais je rentre de Paris (et Eragny près de Pontoise, AG de Vanlentin Apac), et au retour, toujours glacé entre la gare et chez moi, j’ai préféré la chaussée (encombrée, le tunnel de la gare est fermé) plutôt que le trottoir de chez Renault qui avait eu raison de mon coccys l’année dernière! retour de la neige et du verglas demain, ça promet…

      Répondre
  1. Leti's

    Blanc blanc blanc… Chez moi, c’est la neige depuis bientôt, dix jours!!! J’ai beau habiter sur la côte d’azur, certes l’arrière pays nicois, c’est bien blanc. En comparaison, Nice n’est à 17 km, mise à part une petite après midi, il n’y a rien, c’est bien noire (le bitume)!!!

    Beau défi!

    Répondre
  2. Dame de Coeur

    bonsoir superbe reportage sur poitier est ces rues enneigées !!idem chez nous le milieu de la route degagée mais les trotoirs assez dangereux est sur les pavés pire il faut rester vigilante est moi qui ne sais pas marcher quand ça glisse j’ai des courbatures partout hi hi hi !!belles photos !!

    bonne soirée 

    bisous

    Répondre
  3. mamychats

    Que de neige ! bien plus qu’ici en Alsace (j’ai également mis un article sur mon blog)… je me suis toujours demandée pourquoi on déneige toujours les routes et pratiquement jamais les trottoirs !!! Les piétons seraient-ils condamnés à ne pas sortir par temps de neige ou de verglas ???

    Merci pour ces jolies photos

    Amitiés

    Répondre
    1. Véronique D

      Oui, ça bruine et regèle dans les courants d’air, je rentre d’une réunion et à 200 m de chez moi, il y a un deux roues qui a chuté juste avant notre passage, il était inanimé au sol, juste devant nous, il y avait des pompiers qui allaient prendre leur service en véhicule privé, ils sont de suite intervenus… J’espère que ça ne sera pas trop grave…

      Répondre
  4. criquette17

    esperons que ce soit pas trop grave pour lui , un coup de chance que les pompiers passés par la, au moins il a été secouru a temps , les premiers gestes sont importants, hormis faire de belles photos de neige, c’est bien la seule chose que je trouve sympa car pour le reste quelle galère, encore un deces dans une station de ski aujourd’hui , je leur laisse la place volontiers , j’aime pas et je crois que j’aimerais jamais ça .bisous  

    Répondre
    1. Véronique D

      Il a enfin commencé à fondre un peu hier et plus sérieusement ajd… il faut faire attention maintenant à ce qui regèle dans les courants d’air et aux glaçons qui tombent des toits et des gouttières gelées… Bonne soirée!

      Répondre
  5. dalinele

    ah oui sans doute,n la rue des Grandes écoles, à descendre sur les fesses! tu dis que ça glisse par en-dessous la neige? pas sûre de bien comprendre, si ce n’est qu’il vaut mieux éviter! bon courage!

    Répondre
    1. Véronique D

      Il faudrait que tu essayes pour comprendre… mais je ne te conseille pas la visite en ville! Quand tu marches sur la neige avec du bitume dessous, la neige se compacte et adhère au bitume. Sur les pavés, c’est comme si tu marchais sur une peau de banane, la neige colle à ta chaussure ou s’acrte sur les bords, et tu dérapes au niveau du contact avec le pavé…

      Répondre
  6. mamazerty

    bel article mais en ce qui me concerne je en dirai qu’un mot:BEURK!!!!!!

    (la neige^^)

    je reviens faire un coucou,j’ai enfin un nouvel ordi, et me réinscrire avec une autre adresse mail

    @u plaisir d ete retrouver

    Répondre
  7. dalinele

    sûrment pas grand monde pour les lire non plus ces panneaux!  alors cette place de la mairie… regarde, la patinoire n’était pas à Noël mais en février! c’est pour éviter d’aller déranger Brian pendant son entraînement?

    Répondre
    1. Véronique D

      Patinoire! La neige ne tient pas sur les petits pavés, ça dérape par en dessous, idem rue Magenta et rue de la Marne. Quant à la descente rue des Grandes Ecoles, c’est carrément difficile!!!

      Répondre
  8. dalinele

    ah d’accord, je comprends mieux; non je ne vais pas essayer, je suis à peu près bien côté sciatique, je ne vais pas aller chercher les ennuis!  merci pour les explications! bonne journée!

    Répondre
  9. philyvanne

    Une belle promenade en noir et blanc ! C’est vrai qu’il est amusant ce mouton qui a revêtu un manteau neigeux !!

    Nous avons le même soucis de dalles « récemment » posées sur les trottoirs de Villers Cotterêts !! La neige n’accroche pa dessus, et c’est une vrai patinoire !!

    Bonne journée, bisous bisous !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *