Archives par étiquette : bonnet

Poncho avec écharpe de Maryse

Aujourd’hui, c’est Maryse qui vous parle de l’une de ses réalisations récentes…

Poncho avec écharpe

Poncho avec écharpe de maryseJ’ai fait des ponchos l’hiver dernier mais j’en voulais un plus long et de forme différente. J’ai trouvé ce modèle réalisé dans une autre laine que celle que j’ai choisie.

Katia Azteca, dans un nouveau coloris : 6 pelotes avec l’écharpe

Détails du ponchoUn grand rectangle pour le dos et deux pour les devants avec une légère échancrure pour l’encolure. Et une écharpe en guise de col. J’ai apporté quelques changements malgré tout (je ne peux jamais m’en empêcher) : j’ai fait une bande de points de riz en bas et sur les côtés pour que ça ne roulotte pas.

Echarpe, détailsEt pour l’écharpe j’ai fait une torsade de chaque côté pour la même raison et aussi (ou surtout) pour que ce soit plus joli : l’écharpe proposée était tout en point jersey et ça ne m’inspirait pas. De plus je l’ai cousue au niveau de l’encolure du dos alors que sur le modèle elle n’était fixée que par un seul point.

Mitaines et bonnet assortis au ponchoPour améliorer le confort du poncho, j’ai tricoté deux très longues mitaines qui font des manches et comme il restait un peu de laine, j’ai fait le bonnet (cf les modèles faits l’an dernier et aussi celui-ci).

Maintenant je cherche comment couvrir le bout des doigts, je ne trouve pas de modèles de mitaines qui permettent de le faire. Je pense faire un gabarit afin de me guider si je ne trouve rien.

Poches ajoutées au ponchoPS : comme il lui restait encore de la laine, Maryse a ajouté deux poches…

Tricots en grisaille

Maryse n’arrête pas de tricoter!!! Je lui laisse la parole!

Tricots en grisaille (par Maryse)

Voici mes derniers travaux qui vont sans doute séduire les amateurs (trices) de gris et autres marron. En fait, j’ai pensé aux messieurs qui m’entourent (famille et amis) pour me lancer dans ces tons qui ne me sont pas familiers, non pas que je ne les aime pas en tant que tels, mais parce qu’ils me dépriment à fortes doses.
C’est vrai que dans la nature, ils n’existent pas ou peu, ou alors en hiver, avec les arbres dénudés sur un fond de ciel nuageux. Ça plombe l’atmosphère et le moral, et on attend tous le printemps avec impatience, les premières fleurs et donc les premières couleurs. Un peu de jaune et de violet dans le jardin, ouf!!! La nature est pleine de couleurs alors pourquoi s’habiller triste?
L’hiver, les rues sont remplies de manteaux ou de vestes noires, grises, marron, bleu foncé. J’avoue que je porte un duffle-coat jaune depuis des années qui, en plus d’être très confortable, réchauffe les yeux. Et quand je vois une veste rouge au loin, ça me réjouit.
Les gens qui se fondent dans la couleur du ciel d’hiver tout gris, c’est pour moi une déprime totale.
Tout çà pour inciter les non-amateurs(trices) de (vraies) couleurs à s’y mettre, de sorte à égayer leur vie et celle des autres.

Cette longue parenthèse fermée je reviens à mes tricots masculins qui sont dans des tons d’automne, voire même d’hiver, avec quand même deux exceptions car j’ai un amateur de couleurs à la maison (sous influence, diront certains).

Voici donc en vrac:

Echarpe noire et rouge de Maryse– Une écharpe noire avec des rayures rouges (inspiration stendhalienne)
Laine Katia Marathon: 25% laine, 75% acrylique
Mon benjamin est un adepte de ces deux couleurs (cf. le plaid et le coussin faits pour l’hiver 2014/2015)
2 pelotes noires et une rouge

Double snood et mitaines– Un double snood en laine dégradée du noir au gris clair (Katia Oxford). Comme il me restait un peu de laine, j’ai fait des mitaines pour moi (les mêmes ou presque que celles faites pour Véronique cet hiver).
2 pelotes pour l’ensemble

Double snood en laine grise avec des couleurs dedans– Un double snood avec une dominante noire mais avec des couleurs habilement glissées dedans, très douillet et très souple.
Laine Rico design, Fashion elements: 59% laine, 40% acrylique, 1% polyester. 2 pelotes de 50g.

Echarpe et bonnet gris– Une écharpe et un bonnet assortis en Katia Azteca pour mon mari. En fait il n’aime pas les écharpes mais j’ai fait un ensemble. Et l’écharpe fera le bonheur de quelqu’un d’autre. Par contre il a bien aimé le bonnet.
2 pelotes pour l’ensemble.

Double snood de Maryse– Et un double snood très large en Katia Azteca noir/gris/blanc pour mon fils aîné. (2 pelotes)

Mes nouveaux tricots, plus colorés, sont prévus pour un autre article, car j’ai repris des couleurs: les derniers m’ont bien plu, certes, mais bon, ça suffit avec la grisaille.

Un bonnet en jacquard

Bonnet en jacquard, tricot recto et versoCet automne, je me suis lancée dans un projet en jacquard pour Danielle, un ensemble coordonné bonnet et écharpe créé par KAZEKOBO et paru dans Bonnets en jacquard (éditions de Saxe, 2015). Voici d’abord le bonnet, vous remarquerez que j’ai fait attention au dos, pas de fils qui traînent!

Bonnet au jacquardUne couture et voici le résultat, il n’a pas dû servir beaucoup avec cet hiver particulièrement doux, mais des gelées sont annoncées cette semaine en Poitou.

Poncho et bonnet

Aujourd’hui, la parole est à Maryse… Pour le point d’astrakhan, je suis d’accord avec Maryse, c’est éprouvant pour les articulations (voir la partie tricot de cette pochette)

Poncho et bonnet de MarysePoncho et bonnet

Laine Katia Azteca
Modèle Katia
Aiguilles numéro 6

Points fantaisie utilisés : torsade, point en fausse côte anglaise et point d’astrak(h)an (les deux orthographes sont valables même si avec le « h » c’est plus chic : et là je vous épargne le couplet de la réforme de l’orthographe en cours, grrrrr)
4 pelotes de laine, bonnet compris

Pour une fois j’ai suivi le modèle au pied de la lettre à deux exceptions près.
Donc j’ai tricoté deux rectangles identiques de 40 sur 80 cm (en fait un peu plus larges, sans doute à cause de mon tricot plus souple).
Poncho de Maryse, détail des pointsLe modèle m’a séduit à cause des points fantaisie variés et les dégradés de la laine ont fait le reste. Je n’avais pas encore utilisé ce coloris, mais ces tons d’automne chauds et doux ne m’ont pas déçu et ont fait un tabac auprès de mes copines (qui espèrent peut-être que je leur en fasse un!!!)
Toutefois le point d’Astrakhan m’a « bousillé » le majeur droit (au niveau de l’articulation de la main) qui a déjà subi une bonne tendinite l’an dernier à la même époque (avec kiné dans la foulée). J’en suis réduite au jersey et au point mousse, voire aux côtes.

Bonnet de MarysePour le faire, il a fallu 3 pelotes et demie ce qui m’a permis de faire un bonnet assorti (oui encore un allez-vous penser! Mais quand on aime on ne compte pas). La difficulté a été de faire la finition avec une couture invisible, la torsade en bordure ne facilitant pas la tâche. Mais au final, le rendu n’est pas si mal.

Poncho de Maryse, deux manières de le porterPS. En le mettant sur le dossier de la chaise-longue pour le photographier, je me suis rendu compte qu’on pouvait le porter comme une pèlerine en mettant les pointes sur le côté.
Déjà porté ce week-end (et un petit anglicisme en prime!!!), je pense que je vais l’utiliser pas mal car l’hiver n’est pas rigoureux et il est très douillet.
En résumé, l’essayer c’est l’adopter 😉

Bonnets et châles assortis

Aujourd’hui, c’est à nouveau Maryse qui vous parle de ses tricots… j’ai un peu de retard dans la mise en ligne de ses articles, mais il est encore temps de faire des écharpes et des bonnets 😉

Bonnets et châles assortis

J’ai des idées de cadeaux en laine pour Noël, en voilà quelques exemples:

Bonnet et châle en laine Phil Randonnées écrue et Phil Light de chez Phildar

La Phil Randonnées a 40 % de laine, 10 d’alpaga, 45 de viscose et 5 de viscose : elle est chaude et confortable et je lui ai adjoint la Phil Light couleur chantilly pour accentuer la douceur.
4 pelotes de Phil Randonnées et une de Phil Light.

Châle blancJ’ai dû utiliser des aiguilles circulaires n°7. C’était une première car je suis habituée aux aiguilles droites, mais ça s’est avéré plus agréable que je ne l’imaginais, et surtout plus facile à travailler pour la quantité de points en fin de châle. On part avec 3 points et on augmente d’un point à chaque début de rang pour arriver à 135 points.

Châle et bonnet blancsComme il restait de la laine, j’ai pu faire le bonnet sur le même principe que ceux déjà réalisés en début d’automne, toujours en mélangeant les deux laines.

Châle et bonnet en laine dégradée pastelBonnet et châle en Katia Inca (avec deux pelotes de laine), dans un coloris nouveau que je n’avais pas encore utilisé.

Cette fois-ci le châle est une commande passée par le fils d’une amie pour Noël. Je l’ai réalisé avec un modèle identique au précédent mais avec des aiguilles circulaires n°6. Là encore, il y avait de quoi faire un bonnet assorti. Ce nouveau coloris donne un effet très joli dans des tons dégradés très doux rehaussés avec un peu d’orange.

Écharpe et bonnet pour Aliénor

Bonnet et écharpe de Maryse (layette)En lisant le titre proposé par Maryse, j’ai cru qu’elle faisait de la propagande pour la « Grande Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes »,  en parlant d’Aliénor (d’Aquitaine), mais non, c’est juste le prénom d’un bébé 😉 Je lui laisse la parole!

Écharpe et bonnet pour Aliénor

Rose et blanc pour cette écharpe et ce bonnet en laine Phildar Partner 6, aiguilles 5,5 pour l’écharpe et 5 pour le bonnet
Point mousse pour l’écharpe ; jersey envers et endroit pour le bonnet

Echarpe de Maryse (layette)Pour cette petite fille qui voulait du rose et blanc, j’ai choisi ce rose un peu saumon appelé « grenadine » je ne sais pas trop pourquoi. Rien de très compliqué, mais simplement un jeu de rayures pour l’écharpe et des bouts triangulaires pour une finition sympa.

Bonnet de Maryse (layette)Pour le bonnet, j’ai refait le modèle déjà testé récemment, j’ai ajouté un pompon rose (acheté car je n’avais plus assez de laine rose) et fait un tour au crochet pour la finition. Ce système a l’avantage qu’il s’adapte au tour de tête car il ne resserre pas beaucoup. J’espère qu’ils plairont à la destinataire.

Brassière et bonnet

Maryse n’arrête plus de tricoter, je lui laisse la parole!

Layette

Brassière et bonnet pour une naissance prochaine

Points employés jersey endroit et point mousse
Laine Lammy, Baby soft, 100 °/° acrylique
Aiguilles numéro 2,5 et 3
Taille 0 à 3 mois
Une pelote et demi

Brassière ou gilet de nourrissonBrassière ou gilet car on peut l’ouvrir devant ou dans le dos au choix.
La laine permet de faire des dégradés de pastels et une imitation jacquard. C’était un essai et j’ai bien aimé l’effet une fois terminé. Je l’ai bordé au crochet le long de l’encolure et des deux devants en faisant 3 boutonnières. J’ai trouvé des petits boutons papillon assortis aux couleurs de la laine très sympas.

Brassière et bonnetLe bonnet est tout simple, c’est un rectangle de 16 cm de hauteur resserré à 2 cm du haut pour faire comme un petit chou.
Le jacquard ressort mieux sur le jersey endroit que sur le point mousse, ce qui explique le changement de point sur le bonnet normalement prévu pour être entièrement tricoté au point mousse.
Il reste de quoi faire des chaussons ou une autre bricole, j’hésite encore, j’ai un mois et demi pour y penser.

Maryse nous en fait voir de toutes les couleurs… avec des bonnets!

Le bonnet bleu tricoté par MaryseBonjour à tous! Non, je n’ai pas complètement disparu du monde virtuel… Il faut que je réponde à beaucoup de mes fidèles lecteurs et lectrices, que je me repose beaucoup, la vue comme le cerveau) … Je suis allée passer une dizaines de jours dans le Nord et sinon, je suis en pleine rééducation neurologique, qui me prend pas mal de temps et surtout beaucoup d’énergie, avec un besoin de beaucoup de sommeil, mais je vous en reparle très vite!

Bonnet bleu et mauve de MarysePendant ce temps, Maryse tricote à tout va et a trouvé un super modèle de bonnet, il est joli, ne serre pas et donc ne provoque pas de décharge électrique sur ma « zone gâchette », là où le nerf a régénéré trop près et provoque des sensations désagréables à la moindre stimulation. Mais je vous reparle de mes progrès (ou stagnations) très vite, je cède la plume à Maryse!

De toutes les couleurs… (par Maryse)

De toutes les couleurs pour bonnets et écharpes cet hiver. Après les snoods et les mitaines l’an passé, je passe aux bonnets cette année avec ou sans écharpe. Variations à l’infini avec des laines sympas très colorées.

Echarpe colorée de MaryseD’abord cette écharpe en laine Katia Inca au tricot : ne pouvant faire de crochet suite à une tendinite au majeur (accident du travail : trop de crochet en utilisant du rafia), j’ai fait ce point qui imite assez bien les grosses brides. Cette écharpe pas très longue peut se transformer en méga snood que je ferme avec une petite épingle sympa. Très très confortable, je l’ai testée le matin de bonne heure car il fait frisquet ces jours-ci, et c’est un vrai bonheur.

Les bonnets multicolores de MaryseLes petits bonnets sont en laine Katia Azteca : l’idée d’alterner le jersey endroit et envers change des traditionnelles côtes, et le dégradé des laines permet des fantaisies sans avoir à changer de pelotes à chaque instant. Pour les fainéantes comme moi, c’est super. On peut faire deux bonnets par pelotes ou un bonnet et un snood assorti. Donc je m’active avec l’automne qui s’installe et qui sent déjà l’hiver et je me dépêche pour préparer des petits cadeaux douillets. J’hésite encore à faire un rang de crochet sur le bord des bonnets pour améliorer la finition mais j’ai peur que ça resserre trop. À suivre…

Essais de bordure sur les bonnets de MaryseAprès essai, voici ce que ça donne avec une bordure au crochet, en alternant une maille serrée, une maille en l’air et… sans rien… Pas très concluant.

Bonnets et mitaines (suite)

L’hiver continue… heureusement, car Maryse a toujours envie de tricoter et crocheter bonnets et mitaines 😉 Je lui laisse la parole!

Bonnets et mitaines (suite)

Laine Katia Azteca
Crochet n° 6 pour les bonnets
Aiguilles 4,5 (côtes) et 5 pour les mains des mitaines

Deux bonnets et deux mitaines avec vues de détails, par MaryseLe reste de la laine de la veste en carrés en carrés a finalement servi pour un second bonnet.
Il est comme le précédent, ou presque, celui que j’avais fait dans la foulée de la veste.

Pour l’ensemble jaune (dominante jaune), il est destiné à être assorti à un manteau duffle coat jaune. J’ai craqué -je craque souvent ces temps-ci- pour cette laine Azteca qui combine plein de couleurs avec des bleus très délicats.
Le principe du bonnet reste le même que celui des autres bonnets au crochet, avec quelques variantes dans la finition de la bordure.
Pour les mitaines, j’ai gardé l’idée des points ajourés, j’ai fini par un peu de crochet (n°5) en haut et autour du pouce pour resserrer. J’ai aussi marqué l’emplacement de l’index, ça permet de retenir la mitaine qui a tendance à glisser.

Une pelote est suffisante pour faire le bonnet + les mitaines, et il en reste un peu.

Je ne suis pas très chapeaux ou bonnets mais ceux-ci sont souples et protègent bien du vent glacial sans trop serrer la tête.

J’ai des commandes… À suivre donc!

Veste en patchwork et accessoires assortis

Ces dernières semaines, Maryse n’a pas arrêté de tricoter sur ce gros projet! Surtout qu’elle a un peu joué à Pénélope, chacune son tour! Je lui laisse la parole! Véronique.

Veste en patchwork et accessoires assortis par Maryse

Laine Katia Azteca
6 pelotes
Aiguilles courtes en bambou n°5,5, crochet n°4,5
+ 1 pelote pour le bonnet et les mitaines

Les premiers carrés tricotés de MaryseDeux bonnes raisons m’ont fait choisir ce modèle: d’abord parce que je l’ai trouvé très joli et la laine proposée originale et aussi parce qu’il se tricote en petits carrés et donc pas besoin de traîner des morceaux encombrants et lourds. Une tendinite récurrente au niveau des épaules me rappelle à l’ordre quand je tricote trop longtemps et mon médecin m’a vivement conseillé de faire attention. Donc petits carrés = pas lourds, faciles à transporter et petites aiguilles offertes par Véronique évitant des mouvement d’épaules importants.

Tricot et essais d'assemblage ppour la veste de MaryseObjectifs: 43 carrés identiques en forme, sur une base de 33 mailles avec des diminutions au milieu en surjets double qui font une diagonale. C’est la laine qui fait le jeu des variations des couleurs. Ensuite il a fallu tricoter les bandes en côtes 2/2 pour les poignets, les devants, le dos et le col.

La veste de Maryse terminée, 4 vuesLa phase assemblage a été un peu longue à mon goût mais plus facile que je ne l’imaginais: j’ai « cousu » les carrés au crochet en mailles coulées puis les bandes de carrés entre elles, et enfin les côtes. Seul le col a été cousu avec une aiguille.

La veste de Maryse chez Bleu Framboise à PoitiersJ’ai ensuite fait trois boutonnières au crochet: une devant à la base du col et deux de chaque côté au milieu des côtes des devants et du dos et j’ai cousu 3 boutons (le plus gros devant et deux plus petits sur les côtés) achetés au salon de Moncoutant (ce qui a fait dire à Véronique que j’avais choisi ce modèle et cette laine en fonction des boutons achetés il y a deux mois et demi 🙂  ).

Mitaines et bonnet

Mitaines et bonnet assortis à la veste de MaryseBien sûr il restait de la laine: alors j’ai fait une paire de mitaines sur le principe de celles que j’ai déjà faites avec des points ajourés. Mais j’ai dû racheter une pelote de laine pour les terminer, alors j’ai pu faire un bonnet au crochet.
Je l’ai commencé par une bordure de minis carrés Granny que j’ai cousus, puis j’ai continué en brides et en mailles serrés pour le fond. J’ai fait une bordure en brides car les carrés Granny cousus ne sont jamais très réguliers.

…et il en reste… de quoi faire encore un petit truc, je tente un bandeau qui est une alternative au bonnet quand il fait moins froid.

Commencée entre Noël et le 1er janvier, je l’ai terminée mardi dernier (28 janvier) en tricotant à un rythme assez soutenu.

PS. Le départ a été déroutant car les premiers carrés ne m’inspiraient pas, je me demandais ce que ça allait donner. Puis au fur et à mesure que j’avançais, j’ai repris courage. Il y a eu aussi l’épisode d’une erreur de lecture pour le col que j’ai dû recommencer. J’adore détricoter 😉
Mais le résultat final ne m’a pas déçue.