Archives par étiquette : blackwork

Une pochette avec un bateau et une bouée

Bande avec bateau et bouée brodésMaintenant que j’avais un bateau et une bouée, je voulais en faire une petite pochette pour l’anniversaire de Maryse (qui était pendant son voyage au Mexique). Bêtement, j’ai d’abord posé à la machine un biais bleu marine à chaque extrémité puis plié la bande en deux, assemblée à la main dans les points du bord de la bande Aïda.

Doublure de la pochette bateau et bouéeEt puis, un peu tard, je me suis dit que ça serait mieux avec une petite doublure… Du coup, j’ai préparé celle-ci à la machine en faisant attention aux dimensions, puis je l’ai glissée dans la pochette… Du coup, il y a deux coutures en haut, à l’intérieur, celle de l’ourlet et celle de la fixation, trop compliqué encore pour moi de superposer les coutures…

Pochette avec un bateau et une bouée… et à l’extérieur, c’est pareil, deux coutures, une de la couture du biais et une de la doublure. Pas très droites, en plus!

Modèle de broderie au point de croix et au blackwork tiré de Couleur marine, grille de Sandrine Guédon, parue dans Mains et Merveille, esprit vacances, n° 91, juillet-août 2012.

Une bouée brodée

Bouée brodée au point de croix et blackworkJ’ai poursuivi, dans la foulée du bateau, avec une bouée toujours avec des points de croix et des points avant (blackwork), une grille à deux couleurs mais très simple, toute petite, brodée en rouge et bleu marine (DMC 820 et 321) sur une bande large de toile Aïda, parfaite pour mes devoirs de rééducation de la vue binoculaire. Modèle tiré de Couleur marine, grille de Sandrine Guédon, parue dans Mains et Merveille, esprit vacances, n° 91, juillet-août 2012.

Bande avec bateau et bouée brodésEt voilà le bateau et la bouée sur la bande!

Un petit bateau brodé

un bateau brodé au point de croix et blackworkComme je trouve que le contour du motif mahoï est répétitif, et je pense sans grande efficacité pour la rééducation de la vue binoculaire, j’ai choisi de corser mes devoirs avec une grille bicolore qui allie points de croix et points avant (blackwork), mais très simple, toute petite, brodée en rouge et bleu marine (DMC 820 et 321) sur une bande large de toile Aïda. Modèle tiré de Couleur marine, grille de Sandrine Guédon, parue dans Mains et Merveille, esprit vacances, n° 91, juillet-août 2012.

Une jolie pendouille bleue, merci Lili HR!

Pendouille fleurie bleue au blackwork de Lili HRSurprise dans ma boîte aux lettres la semaine dernière… C’est Lili HR qui m’a gâtée avec cette superbe pendouille au blackwork avec un tour en petites croix!

Pendouille fleurie bleue au blackwork de Lili HR, trois détailsJe l’ai suspendue dans ma « forêt » (ficus et schefflera). Admirez les détails, broderie parfaite avec un bel ensemble fleuri, joli ruban, tissu bleu du plus bel effet et la petite pendeloque en détail raffiné! Un grand merci à toi, Lili HR !

 

Deux projets en blackwork, une seule finition

Les moutons au blackwork complètement brodés Pour finir les moutons au blackwork (modèle de Kincavel Crosses, voici la broderie terminée ci-dessus, enfin, avec que je ne brode le prénom de Véronique) offerts à Véro bis lors de notre rencontre à Tours (voir ici ses cadeaux) et le papillon aussi au blackwork (modèle de Battybat) envoyé à Anne-Lise (Milkinise) pour son anniversaire, j’ai choisi un tissu d’ameublement acheté en juin.

La finition des moutons et du papillon au blackwork, la face des deux pochettes Une fermeture éclair pour chacun, un peu de thermocollant au dos des broderies, trois coutures et voici deux jolies pochettes…

La finition des moutons et du papillon au blackwork, avec le dos Sur cette photo, on voit mieux le tissu que j’ai choisi.

Un papillon au blackwork

papillon au blackwork Vous avez encore une journée (jusqu’au 1er septembre 2010) pour participer au jeu de la rentrée proposé par Anne-Lise (Milkinise), qui vous propose de gagner des bracelets en liberty. Pour son anniversaire, qui était le même jour que celui de Cathdragon (qui attend encore son cadeau… je suis en retard), j’ai sorti une grille de papillon au blackwork proposée par Battybat et que j’avais mise de côté depuis longtemps… Pour la finition et la carte qui l’accompagnait, patience, ou bien faites une petite visite chez Anne-Lise (Milkinise).

Un nouveau projet au blackwork

Un contours au blackwork La bannière d’été proposée par Brodstich m’a donné envie de faire un autre projet en blackwork. J’ai trouvé un joli modèle chez Kincavelcrosses. Je ne vous mets pas le lien direct, pour vous laisser la surprise avec la broderie terminée (et déjà offerte samedi à Véro bis). Vous remarquerez que contrairement à Brigitte / Brigitbrod , je ne me trouve pas d’excuses pour éviter les bordures ! Vous pouvez voir ici la suite et là la finition.

Coccinelle et fleurs en blackwork

Marque-page coccinelle en blackwork

Le Paradis, de Romeo Castellucci, est une véritable arnaque, je n’ai absolument pas vu la moindre référence au librement inspiré de Dante du programme… Mais je vous reparlerai de cette installation que j’ai vue hier. Et aussi des films. Enfin, le festival Télérama a pris toute son envolée… Salle comble au TAP-cinéma (ex-théâtre de Poitiers) samedi à 20h au théâtre pour Séraphine de Martin Provost, qui a probablement bénéficié du double effet du festival et de l’annonce des nominations au festival de Cannes… Et hier à la séance de 11h, séance habituellement assez déserte, la salle du Dietrich était presque pleine pour Entre les murs de Laurent Cantet… Ce soir, je vais voir Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen (à 18h au Dietrich), j’espère qu’il y aura aussi du monde…

Avec Laurence/Loumau, nous avions participé en début d’année à un échange de marque-page sur le thème des animaux.
J’ai donc choisi de lui en faire un autre, elle adore les tortues, mais je voulais utiliser du blackwork et n’ai pas trouvé de modèle de tortue dans cette technique. J’ai donc feuilleté le livre, Blackwork, technique et modèles, de Sonia Lucano, aux éditions Marabout (paru en août 2008, ISBN 978-2-501-05715-8) et choisi une coccinelle et des fleurs. J’ai utilisé un galon de Aïda, et rigidifié le marque-page avec un entoilage thermocollant.

J’ai ajouté une carte maison à l’envoi.

Verre en blackwork

Verre en blackwork

Quelques abonné(e)s ont lu cet article en avance, car je me suis trompée d’année en le programmant fin décembre (j’ai oublié de changer l’année…)

Après les fleurs, le couteau, la fourchette et la cuillère en blackwork, voici le verre. Elle est aussi tirée du livre, Blackwork, technique et modèles, de Sonia Lucano, aux éditions Marabout (paru en août 2008, ISBN 978-2-501-05715-8).

Quatre serviettes décorées en blackwork J’ai donc réalisé quatre serviettes de table en blackwork :

Fourchette en blackwork

Après les fleurs, le couteau et la cuillère en blackwork, voici la fourchette. Elle est aussi tirée du livre, Blackwork, technique et modèles, de Sonia Lucano, aux éditions Marabout (paru en août 2008, ISBN 978-2-501-05715-8).

J’ai donc réalisé quatre serviettes de table en blackwork :