Poitiers, ouverture du viaduc des Rocs, attention aux feux, ne faites pas comme la police!

Le viaduc des Rocs à Poitiers, 12 janvier 2014D’abord annoncée mi novembre puis pour le 21 décembre, l’ouverture au public du viaduc Léon Blum, qui remplace la passerelle des Rocs, a eu lieu ce jeudi 6 février 2014, après un nouveau report de l’ouverture dû non pas au gel comme annoncé, mais au retard de livraison des panneaux verticaux des rambardes. Pourquoi avoir tenté de faire croire que le retard était dû au froid, alors qu’il manquait des éléments de construction? Ci-contre sur la photographie du 12 janvier 2014, toujours aucune plaque sous les mains courantes alors que le bitume est alors coulé depuis une quinzaine de jours…

Viaduc des Rocs à Poitiers, marcheurs le 2 février 2014Les marcheurs de la promenade de la chandeleur avaient pu passer sur le viaduc dimanche dernier, protégés par des barrières à défaut de rambardes terminées…

Viaduc des Rocs à Poitiers, ouvriers encore au travail et absence d'abribusD’ailleurs, il a ouvert sans être totalement terminé, jeudi vers 11h, il y avait encore des ouvriers qui s’activaient, les bus passaient mais pas d’abribus en vue (pas avant un mois, si j’ai bien compris), il faudra attendre en plein vent et sous la pluie! Même pas un horaire affiché sur un panneau provisoire… Ça va aussi être galère pour aller au CHU pour moi, la ligne 3 passe en bas (entre 1 et 3 par heure), la ligne 1 passe en haut (plus ou moins un bus toutes les 10 minutes, mais seuls 1 sur 2 ou 3 vont au CHU, les autres s’arrêtent avant). Il faut bien 5 minutes entre les deux arrêts, le temps de monter en haut du parking, et impossible de savoir si le prochain bus va passer en bas ou en haut.

Viaduc des Rocs à Poitiers, entrée côté est, sans signalisation piéton vélo, jeudi 6 au matinComme prévu, il est ouvert aux piétons, aux vélos, aux bus (urbains et inter-urbains). Jeudi matin, la signalétique était défaillante, rien n’indiquait qu’il y a un trottoir pour les piétons et l’autre pour les vélos…

Viaduc des Rocs à Poitiers, signalisation piéton vélo… des autocollants ont été posés dans la journée au sol, mais cela n’empêche pas de voir des piétons des deux côtés (quasi aucun vélo lors de mes deux « visites »).

Viaduc des Rocs à Poitiers, vidéo verbalisation, panneau et dispositifIl est paraît-il interdit aux voitures, un panneau annonce bien la « vidéoverbalisation » et le dispositif est en place sur la passerelle Fradet (liaison avec le parking),même si je ne sais pas s’il est déjà activé,

Viaduc des Rocs à Poitiers, voiture circulant illégalement…mais ça n’empêche pas les voitures de s’engager, j’en ai vu plusieurs en une demi-heure (ici vendredi à 15h). De toute façon, avec sa largeur tentante, il y a fort à parier qu’un jour, il sera ouvert aux voitures et que celles-ci envahiront à nouveau le centre-ville.

Viaduc des Rocs à Poitiers, voiture de police engagée au feu rougeLa nouvelle signalétique, avec un feu rouge clignotant quand les bus approchent, n’est pas respectée, même pas par la voiture de police! Celle qui est devant est passée avant que ça clignote, mais la voiture de flics s’est engagée au rouge (PS: elle n’avait ni sirène ni gyrophare, donc pas en intervention et donc soumise au code de la route). Combien, l’amende et les points en moins? Je suis sûre que le chauffeur est passé en toute bonne foi, qu’il n’a pas vu le feu (celui dans son sens de circulation, pas celui que j’ai entouré), mais un policier ne veut rien savoir quand vous lui dites que vous, vous n’avez pas vu un feu, un stop ou autre…

Viaduc des Rocs à Poitiers, voiture qui franchit le feu rouge à l'approche du busHeureusement, pour l’instant, les chauffeurs de bus sont vigilants et vérifient que les voitures les laissent bien passer, pas comme cette autre voiture…

Viaduc des Rocs à Poitiers, signalisation des feux clignotantsPeut-être que le panneau d’information n’est pas assez clair?

Viaduc des Rocs à Poitiers, passage des busPour les bus, ça passe d’ailleurs plutôt juste dans le sens centre-ville vers l’ouest…

Viaduc des Rocs à Poitiers, côté ouestBon, quand même, ce viaduc est plutôt élégant et sera pratique pour relier les quartiers ouest au centre-ville sans descendre jusqu’en bas de la vallée de la Boivre et la gare. Il va falloir attendre encore quelques améliorations, ici du côté ouest, ça sera peut-être mieux quand les plantes auront poussé et que la signalétique sera entièrement en place, le parcours piéton n’est pas clair! A gauche du muret (photos en bas), c’est le passage pour les piétons qui restent sur le trottoir sans prendre la passerelle, à droite, pour les vélos qui s’engagent sur la passerelle, un poteau empêche en principe le passage de l’un à l’autre, mais comme rien n’est expliqué, les piétons contournent pas la chaussée.

Viaduc des Rocs à Poitiers, passerelle de liaison interdite aux vélosEt pour les vélos, il reste une inconnue. Dans la version ancienne, il était recommandé aux vélos qui passaient sur le boulevard en bas de prendre le dernier ascenseur (le plus près de la passerelle), de monter au dernier étage du parking, de rejoindre la passerelle Fradet et de prendre la passerelle des Rocs. Mais désormais, à l’entrée de la passerelle, il y a un panneau au sol « interdit aux vélos ». Ils font comment, les vélos qui viennent de Poitiers-Ouest et qui veulent aller à la gare? Et ceux qui veulent profiter de l’équipement pour s’éviter une grosse montée à la force du mollet: même si Poitiers est champion du vélo à assistance électrique, il y a encore des cyclistes qui pédalent vraiment, n’est-ce pas, Philippe?

Viaduc des Rocs à Poitiers, plaque Viaduc Léon-BlumRegrettons enfin qu’aucune protection n’ait été mise en place pour protéger des suicides: il y en a déjà eu deux avant même son ouverture… Bon, nous allons essayer de l’appeler viaduc Léon-Blum… comme c’est marqué à chaque extrémité, mais il y a fort à parier qu’il restera dans les conversations poitevines comme le viaduc des Rocs (de même que la place d’Armes, la place du marché ou place Notre-Dame, le square Magenta… qui ont tous d’autres noms officiels, place du maréchal Leclerc, du général de Gaulle, square de la République…).

Revoir les épisodes précédents : la passerelle des Rocs, la démolition des premières travées et de la maison Rolland, la mise en place d’échafaudages sur les derniers piliers, la préparation de  la dépose de deux travées sur les voies, les deux travées sur les voies, la dernière travée sur les voies, le début de la reconstruction, les premières nouvelles travées, la jonction côté ouest et côté plateau, la mise en place de la dernière travée, un nouveau report de l’ouverture

 

9 réflexions au sujet de « Poitiers, ouverture du viaduc des Rocs, attention aux feux, ne faites pas comme la police! »

  1. Maryse

    Avec toi, c’est vigilance rouge… Bien vu…. C’est vrai que ce viaduc est très chic, pratique et va faciliter le passage vers le centre ville quelque peu abandonné ces temps-ci , mais il y a des améliorations à apporter, surtout dans le domaine signalétique. Le clin d’oeil de la voiture de la police passant au rouge est drôle même si, comme tu le dis, ce feu clignotant n’est pas évident. À suivre, car il ne faudrait pas que ça provoque un accident. N’étant pas usager des lignes concernées, je ne peux rien dire concernant les signalétiques des bus et des horaires. En tous cas Véronique ce reportage est très pertinent et très bien documenté.

    Répondre
  2. philippe baudelot

    J’y suis passé jeudi à vélo et me suis fait « jeter » par un piéton car c’est interdit aux vélos …
    Idem pour le lien avec le parking de la gare … n’importe quoi.

    Anne Gérard m’a précisé qu’il fallait descendre de vélo et le faire à pied, moi je veux bien mais dans ce cas là il faut changer de panneau et enlever le panneau interdit aux vélos …
    Et comme tu le dis, la partie réservée aux vélos et occupée par les piétons, attention au bowling en vu 😉
    Tu ne crois pas qu’il aurait été plus simple pour tout le monde de partager la voie entre les vélos et les bus !

    Répondre
    1. Véronique Dujardin Auteur de l’article

      Si, ça aurait été plus simple que les vélos passent sur la chaussée, surtout qu’au total, il y a au maximum 10 bus dans chaque sens par heure… et encore, seulement aux heures de pointe le matin et le soir. Même si le BHNS impose une voie séparée pour les bus, pour l’instant, il n’y a que le viaduc en site propre, la voie peut être partagée. Et avec la hauteur de trottoir et les rafales de vent, je préfèrerais être sur la chaussée que sur le « trottoir cyclable » avec sa très haute bordure! Ca changera peut-être dans les prochaines semaines à l’usage?

      Répondre
  3. Coccinelle

    Bonjour,
    Les panneaux signalant un interdiction au vélo, veullent dire qu’il est interdit de faire du vélo, donc d’être dessus. On peut le pousser dans ce cas là on est un piéton.
    Pour ce qui est de des véhicule de la police, tout comme ceux des pompiers ce sont des véhicules prioritaires, il peuvent emprunter le viaduc et « griller » les feux en faisant attention, s’il sont en intervention, donc avec la sirène activée et les gyrophares en marche.
    Quant à certains conducteur de voiture, déjà il y a pas mal qui ne ralentissent pas et qui ne regarde pas en arrivant au niveau du rond-point situé en bas du TAP, il ne pensent même pas que des voitures puissent arriver de la gauche ou qu’elles puissent faire demi-tour pour redescendre le boulevard Solférino.
    Bonne journée

    Répondre
    1. Véronique Dujardin Auteur de l’article

      La voiture de police n’avait ni sirène ni gyrophare (je vais compléter dans le texte), elle devait juste rentrer au commissariat… D’accord avec toi, le mini rond-point est très dangereux avec les voitures qui descendent trop vite et ne pensent pas du tout à celles qui sortent du parking du TAP. Bonne journée!

      Répondre
  4. mamazerty

    et bien, je ne comprends rien à ces fonctionnements et comme je me trouve assez MOYENNE,je ne suis pas surprise que d’autres ne s’y retrouvent pas, pas forcément des gens avec de mauvaises intentions….on ne peut pas mettre pendant un temps des policiers municipaux qui expliqueraient aux contrevenants les nouvelles règles avant bien sûr d e les verbaliser par la suite??????
    ah dis donc des passages de bus sans aubette et surtout sans horaire, c’est la guigne!!!!!bon courage,oeil d e lynx

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *