Mon week-end au jardin et récompense gourmande…

Mon jardin le 7 mars 2009, les branches après la tempêteJe vous ai montré lundi les fleurs qui petit à petit s’épanouissent dans mon jardin… Mais j’ai aussi désherbé et attaqué le gros tas de branchettes d’après la tempête de mars et les branches coupées à la fin de l’été dernier.

Mon jardin le 18 avril 2010, l'incinérateur Comme en mai 2009, j’ai ressorti mon incinérateur et l’ai alimenté tout l’après-midi de samedi. Dimanche matin, voici ce qu’il restait de braises chaudes. Le soir, cela avait continué à brûler doucement, ça s’est un peu tassé, mais j’ai maintenant plein de cendres pour faire barrière aux limaces, !

Mon jardin le 18 avril 2010, plus de branches Et la preuve, maintenant, plus aucune branche !

Côté cueillette, je n’ai pas eu le courage de cueillir, enfin, surtout, après, de préparer les fleurs de pissenlits pour en faire de la liqueur. Je préparerai en revanche volontiers un bocal d’yeux de dragon (vous ne vous souvenez pas, c’est ici, et c’est la faute à Emmanuelle si je les ai appelés comme ça)…

De retour du jardin le 18 avril 2010, la tarte aux poireaux En attendant, j’ai arraché quelques poireaux et en ai fait une tarte ultra rapide. J’ai d’abord préparé une pâte brisée sans sel au robot. Puis j’ai fait précuire les poireaux dans mes casseroles qui cuisent à l’étouffe, une bonne dizaines de minutes, le temps de préchauffage du four. Je n’ai pas fait de préparation comme une flammiche aux poireaux (d’abord, il faut de la pâte feuilletée, une dessous, une dessus, et ajouter du lait et de la farine dans le poêlon). Donc, ici, j’ai juste mélangé quatre œufs et deux grands verres de lait, ajouté un peu de fromage râpé et de muscade. Puis assemblage, la tourtière, une feuille de papier sulfurisé (plus facile pour la vaisselle, je suis fainéante), la pâte, les poireaux (une grosse épaisseur, qui rentre juste), l’appareil à base d’œuf et enfin des petites tranches de chèvre (pas celui que j’achète d’habitude au marché, une buche carrée d’une coopérative régionale, même si je suis fâchée parce qu’elle importe du lait de l’étranger). Et hop, trois quarts d’heure au four thermostat 7, je surveille la fin de la cuisson. J’ai fait très attention, le fromage râpé et le chèvre font au total juste 120g, soit quatre doses de ce que j’ai le droit de manger en fromage journalier comme apport de sel. Parfait, je pourrais manger un quart de tarte avec une bonne salade comme plat complet.

21 réflexions au sujet de « Mon week-end au jardin et récompense gourmande… »

  1. Emmanuelle

    Elle a l’air super bonne, ta tarte ! Et les yeux de dragon, c’est super bon aussi, d’ailleurs il faut que tu me donnes la recette exacte car j’ai plein de pâquerettes toutes fraîches en ce moment !

    Répondre
    1. Véronique D

      La tarte était très bonne, je confirme! L’incinérateur, ici, est obligatoire car nous sommes en ville, près de la voie ferrée… Et tout feu est interdit en générale de juin à septembre.

      Répondre
  2. clob

    C’est tout à fait le genre de plat que j’aime … simple bon avec des legumes du jardin  cela doit être encore meilleur !

     D’ailleiurs ce soir pizza vegetarienne … aubergine courgettes oignons  du jardin et tomata de papy galy et parmesan ramené d’italie par Mr clob !!!  

    ici pas de potager  mis à aprt 3 pieds de tomates et 2 de courgettes 3 pieds de fraises …. nous partons  trop en ete ! papy galy nous regale des saveurs du sien  

    Répondre
  3. mamazerty

    j’adore les tartes salées et les mélanges légumes/fromage, surtout avec le chèvre…merci pour ta recette, je l’essaierai volontiers…mais pour le lait qui vient de loin,d’accord avec toi, pas glop!

    Répondre
    1. Véronique D

      Les producteurs de lait de chèvre des Deux-Sèvres produisent avant tout pour les AOC ou la vente directe, leurs fromages à eux (ils ont bien raison, je me fournis d’habitude au marché), et les laiteries-fromageries importent une partie du lait de chèvre dont elles ont besoin. Surtout que les producteurs de la région sont en conflit depuis des mois avec la société qui a racheté Soignon. Voir ici par exemple: http://limousin-poitou-charentes.france3.fr/info/poitou-charentes/coup-de-poing-des-producteurs-de-lait-de-chevre-58506554.html

       

      J’ajoute quelques liens vers le site de mon service au sujet de ces usines, étudiées d’un point de vue architectural: usine Soignon à Saint-Martin-de-Saint-Maixent, usine de Bougon, usine Poitou-chèvre à la Mothe Saint-Héray, etc. Et sur le lait (vache et chèvre), le dossier et ses liens en marge à droite…

       

       

      Répondre
  4. Bidouillette/Tibilisfil

    Les pissenlits sont pile poils comme il faut ici et je pensais que tu les avais déjà cueillis! Je vais refaire la boisson, sauf que cette année, personne n’y touchera, on a réussit à me la fouttre en l’air, l’année passée………triste histoire! Pas simple de devoir calculer et vrai que les fromages sont assez chargés en sel, mais toi au moins tu peux lol!!!! Joli travail au jardin!!!!

    Répondre
    1. Véronique D

      Les pissenlits, c’était assez long, je crois que je vais me contenter des pâquerettes cette année! Même si la bouteille de pissenlit a été bue depuis longtemps… Je vais faire le maitrank ce WE aussi, je pense, les fleurs sont presques ouvertes, et j’ai lu sur plusieurs sites qu’il fallait le faire avant la pleine floraison. Mais de site en site, mla quantité de fleur et la durée de macértion varient beaucoup, tu as une recette que tu as déjà essayé?

      Répondre
  5. Bidouillette/Tibilisfil

    Non jamais essayé pour le maitrank, mais ici dans les Ardennes on dit qu’il faut ceuillir l’aspérule de façon à faire la boisson au mois de mai, d’où son nom. Mais tu es plus bas, mdrrrr!!!!!! Au fait c’était bon la boisson? Une cope est venue, a pris l’essuie qui était sur la prépa, a essuyer une vaisselle et l’a remis dessus, je te dis pas…………

    Répondre
    1. Véronique D

      Très bon! Au fait, je viens d’aller voir le site de la médiathèque, ils ont plein de Daninos, je vais faire venir celui-ci d’une bibliothèque annexe (j’ai la flemme d’aller dans les quartiers). Bises!

      Répondre
  6. Bidouillette/Tibilisfil

    J’ai pas encore lu les commentaires, suis dans mes mails et en pleine crise de vésicule et gouvernementale! J’ai froid alors que quand soleil, pffft!

    Ok je cueille les pissenlits dès que possible, çà me tente, ahhh la cruche lol! Bisous!

    Répondre
    1. Véronique D

      Soigne toi bien! Les crises gouvernementales, vous êtes des pro, chez vous! Et vous aurez bientôt la présidence tournante de l’Europe, ça serait mieux avec un premier ministre et un gouvernement, non?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *