Une fin de semaine au jardin

18 avril 2010, des giroflées chemin de la Cagouillère Je ne sais pas chez vous, mais à Poitiers, le week-end a été superbe, et j’ai passé beaucoup de temps au jardin… Direction donc le chemin de la Cagouillère, où les giroflées sont encore en fleurs dans les murs…

18 avril 2010, une glycine chemin de la Cagouillère Plus bas, la glycine, si belle d’habitude, est un peu fainéante…

Je vous propose un petit tour des fleurs – toujours en boutons, pour la communauté boutons de fleurs de mes passions les orchidées et les hoyas, mais aussi parce que ces petites fleurs sont frileuses et tardent à s’épanouir.

Mon jardin le 18 avril 2010, des lamiers jaunes L’année dernière, j’avais planté un pied de lamier décoratif, pour ses feuilles et sa capacité de couvre-sol… Je découvre qu’il a aussi de jolies fleurs jaunes et non blanches comme le fameux lamier blanc (la fausse ortie de mon enfance, celle qui « pique pas »…).

Mon jardin le 18 avril 2010, le muguet Le muguet, lui, grandit à vue d’œil. Il a sorti ses hampes florales. Celui-ci, il vient aussi des précédents occupants de mon jardin…

Mon jardin le 18 avril 2010, des scilles Depuis mi mars et surtout la semaine dernière, les scilles offerts l’été dernier par Jean-Marie et Marie-José sont presque fleuris, j’ai bien cru que dimanche soir, les premières fleurs seraient là, mais non, presque, presque, encore un petit effort…

Mon jardin le 18 avril 2010, des fleurs de pommier Plus loin, le pommier prend vraiment tout son temps, voici comment il m’est apparu enfin dimanche soir, juste un très gros bouton… L’année dernière, il était dans le même état le 8 avril

Mon jardin le 18 avril 2010, des oeillets d'Inde Je termine avec de la triche, quelques œillets d’Inde bien fleuris… mais qui arrivent tout droit d’une serre. Samedi matin, je suis allée faire mes courses trimestrielles (oui, en fait, ça fait même presque 4 mois…) au supermarché… Pour celles et ceux qui suivent mon blog, vous savez que j’habite en ville, que je n’ai pas de voiture mais utilise un loueur pour les longs trajets occasionnels ou un service d’auto-partage, Otolis depuis quelques mois, pour les trajets en ville, très occasionnels aussi, mais plus pratique que le bus pour rapporter la lessive… 3h, 14 km au total, 10 euros, plus 5 euros d’abonnement mensuel, tarif réduit car j’ai un abonnement annuel au bus, le tarif est de deux euros de l’heure et 31 centimes du km avec la petite voiture, un peu plus avec l’autre, tout compris, assurance, essence – en fait du gaz. Du coup, j’ai fait un achat non prévu, quelques pieds d’œillets d’Inde, les pauvres risquent d’avoir un coup de frais au jardin, je verrai bien. Ceux que j’ai semés, directement en place, lèvent à peine… Je m’aperçois que j’ai déjà été longue, je vous montrerai un autre jour mon activité de cette fin de semaine au jardin… Pas de petites croix, il fait encore frais pour rester assise sans bouger à l’ombre au bord de l’eau.

13 réflexions sur « Une fin de semaine au jardin »

    1. Véronique D

      Merci! Tu as essayé la sauce à l’ortie, avec des jeunes pousses, c’est très bon sur un rôti de porc… Les miennes, je les matte au fur et à mesure! Le jardin du voisin n’est pas entretenu, elles reviennent régulièrement, je fais un petit tour chaque semaine avec les gants et la fourche-bêche…

      Répondre
  1. Emmanuelle

    Les fleurs (glycine, scilles et muguet) en sont à peu près au même stade ici, en retard par rapport à l’an dernier. Mais dès qu’il y a un peu de soleil et de chaleur, ça sort à toute vitesse !

    Répondre
  2. Luna

    Quel plaisir de retrouver cette verdure et ces fleurs qui arrivent ! J’en ai bien profité aussi !

    Quel courage pour ces courses… Nous c’est environ tous les trois semaines, et quelle barbe…

    Répondre
  3. Bidouillette/Tibilisfil

    Quel courage! Heureusement que tu as de quoi te déplacer à peu de frais, les choses sont parfois si lourdes!!!!

    Superbes tes fleurs, étonnant le pommier si fainéant……aurait-il peur d’une dernière gelée?
    Les giroflées, je les aime, toujours délicates, de belles couleurs et se promenant partout!!!!

    Répondre
  4. virjaja

    je fini juste de planter des impatiences…mais meme si il y a des gelées, dans le jardin c’est protégé. le lamier jaune ma mère m’en avait donné un pied, il m’arrive de passer la tondeuse dessus pour le calmer tellement il s’est étalé et envahit tout!!! gros bisous. cathy

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *