Chaumont-sur-Loire, festival 2010 (4), les cheveux d’anges

chaumont 2010 jardin19 1 Puisqu’il fait très chaud ces derniers jours, je vous emmène au bord de l’eau à Chaumont-sur-Loire, en inversant l’ordre des articles que j’avais programmés. Je vous rappelle que j’y suis allée avec Jardin zen le vendredi 11 juin 2010. Je vous emmène donc voir le jardin n° 19, les cheveux d’anges créé par Christophe Marchalot, architecte DPLG, et Félicia Fortuna, auteur et plasticienne. Vous le repèrerez de loin au son du chant des grenouilles. Quand vous arrivez sur la passerelle en bois, le choc esthétique…

Chaumont-sur-Loire, le festival des jardins 2010, cheveux d'ange, la serre sur le miroir d'eau Au milieu d’un miroir d’eau noir émerge une serre, dans laquelle tombe une Tillandsia usneoides, qui laisse tomber ses cheveux d’anges depuis le plafond…

Chaumont-sur-Loire, le festival des jardins 2010, cheveux d'ange, la serre et les chaises sur le miroir d'eau Tout autour, inaccessibles, des sièges blancs semblent flotter sur l’eau, au milieu des plantes aquatiques, des grenouilles, des insectes, des libellules, de tout un petit monde très vivant et en même temps très paisible, avec cette présence du miroir d’eau.

Chaumont-sur-Loire, le festival des jardins 2010, le vallon des brumes, brumisation en cours Enfin, je vous invite au fond du vallon des brumes, une installation que l’on atteint depuis l’entrée du festival ou bien, comme nous, en passant d’abord par le sentier des fers sauvages, les ponts de fer et les passerelles en bois, en regardant au passage Colorès, de Michel Racine et Béatrice Saurel (le lien vous mènera aux photographies de 2009) et les nouvelles œuvres des mêmes auteurs, constituées notamment d’un groupe de silhouettes humaines (je vous les montrerai, patience)…

Chaumont-sur-Loire, le festival des jardins 2010, le vallon des brumes, brumisation L’installation libère de l’eau finement brumisée pendant quelques secondes…

Chaumont-sur-Loire, le festival des jardins 2010, le vallon des brumes, la retombée des gouttelettes … puis la lumière joue entre les gouttelettes en suspension et le feuillage du couvert végétal luxuriant…

Chaumont-sur-Loire, le festival des jardins 2010, le vallon des brumes, vue de l'autre extrémité … avant de retomber doucement, en laissant passer le visiteur. Cette eau est pompée dans un minuscule bassin constitué grâce au barrage d’un petit ru. Un seul bémol, les moustiques… bien présents et agressifs dans ce vallon, chaque année…

Si vous souhaitez déjà faire un tour, je vous conseille d’aller sur le site du domaine de Chaumont-sur-Loire, vous y trouverez toutes les informations pratiques et une description de chaque jardin du concours 2010, sur le thème Jardins corps et âmes.

Pour retrouver les articles de 2010 / Jardins corps et âmes :

  • un premier aperçu
  • le premier jardin, Métempsycose , conçu par Timothée Blancpain et Philippe Caillaud
  • le deuxième jardin, Hommage à Lady Day, Anne Zaragoza, Jasper Springeling, Berno Strootman et Matthijs Willemsen
  • le troisième jardin, Ma terre, mater, conçu par Olivier Hostiou, ingénieur paysagiste, Marie Forêt et Laurent Weiss
  • le jardin 4, Signes de vie, conçu par Flavio Pollano et Maurice Kanah
  • le jardin 4 bis, Le Labyrinthe de la Mémoire, de Anne et Patrick Poirier
  • le jardin n° 5, Jardi-nez, conçu par Guylaine Piketty et Sylvie Polo, pas chroniqué
  • le jardin n° 6, le carré des simples, une alchimie du corps à l’âme ?, conçu par Jean-Claude Charlet, Anne Ribes, Elaine Jarvis et Cécile Halley des Fontaines.
  • le jardin 7, jardin de la terre gaste, conçu par Jean-Pierre et Tangi Le Dantec Le Dantec, avec l’aide de Julien Fleischl
  • le jardin 8, Rêverie dans la nature, conçu par Francesca Fornasari et Elisabetta Fermani
  • le jardin 9, rêve de Pantagruel, conçu par Carlotta Montefoschi, Niccolo Cau, Elsa Pandozi, Maria Cecilia Villanis Ziani, Nelda Tripicchio et Ricardo Walker Campos
  • le jardin 10, Un divan au jardin, conçu par Emeline Escats, Raphaël Beuchot, Fanny Perrot, Camille Picot et Leila Si Moussa
  • le jardin 11, Philocephalus Hortus, conçu par François Laborie, Jérôme Fortin, Sibila Jaksic, Alain Cousseran, Philippe Borderieux, Patrick Latour et Alain Weiss
  • le jardin 12, Hortithérapie sensorielle, conçu par Stefano Marinaz, Francesca Vacirca et Daniela Tonegatti
  • le jardin 13, L’arbre à prières, conçu par le collectif First republik
  • le jardin14, Contactez-moi, conçu par Loic Nys, Sébastien Roussel, Cécile Larcher et Sébastien Migné
  • le jardin15, Cupidon s’en fout, conçu par Didier Courant, Phillip Robert, Gilles Pujol, Ronan Séné et Yann Bruneau
  • le jardin 16, Bon thé bon genre, conçu par PiP Partnership – George Richardson et Jules Arthur
  • le jardin 17, Dix pieds sous terre, conçu par Tony Balmé, Ingrid Saumur, David Fabien, Franck Boulanger et Fabrice Ramalinghom,
  • le jardin 18, Le jardin qui chante, conçu par Rosalie Zeile et Amalia Besada
  • le jardin 19, jardin de la terre gaste, conçu par Christophe Marchalot et Félicia Fortuna
  • le jardin 19bis, Main dans la main, conçu par aroline Bourgeois, Virginie Brana, Marie Carayon, Annabelle Guehria, Nicolas Houdin, Christophe Lemoing, Cécile Mercat, Marcos Sampaio et Marie-France Taudière
  • le jardin 20, Le vilain petit jardin de Jean-Michel Vilain, conçu par Arno Denis, Pauline Robiliard et Xavier Coquelet
  • le jardin 21, calligrâme, conçu par Hélène Le Merdy, Michaël Ripoche, Jean-Michel Letellier et Miki Nakamura
  • le jardin 22, Des racines du corps à la bulle de l’âme, conçu Géraldine Gerin-Bougrain, Caroline Foulonneau et Julie Colin
  • le jardin 23, Igloolik ultima, conçu par Julien Lachal, Julie Bernard et Agathe Faure
  • le jardin n° 24, Le creux de la main, conçu par Juliette Berny, Fanny Cassat et Renaud Le Creff
  • le vallon des brumes
  • les oeuvres de Anne et Patrick Poirier
  • les oeuvres de Marc Deneyer, Patrick Blanc, Benoît Mangin et Marion Laval-Jeantet
  • les oeuvres de François Méchain, Rainer Gross, Erik Borja et Simon Crouzet
  • le Bob Verschueren, Karine Bonneval, Marie-Jésus Diaz
  • le Marie Denis
  • Colorès, de Michel Racine et Béatrice Saurel, qui a été complété depuis l’année dernière.
  • et les liens vers les articles des années précédentes

21 réflexions au sujet de « Chaumont-sur-Loire, festival 2010 (4), les cheveux d’anges »

  1. Dianou

    bonjour véro merci pour ton com, rhooo ces images rafraichissent , rien que du bonheur de voir cette eau , j’espère qu’elle tourne en circuit fermé , hihi ( l’écolo!! dur dur hihi) bien beau aussi le tiens de point comptés, l’étude des iris est une belle planche a réaliser ! Tu as eu en main le dernier de fil en aiguille qui a parus? Il y regroupe toutes les études fleurs de la création de cette revue ,jusqu’à la fin! dommage que l’histoire s’est arrêtée là ! gros bisous dianou

    Répondre
    1. Véronique D

      Oui, j’avais acheté la dernière édition spéciale, même si j’avais bcp de ces grilles, il y a qq inédits dedans (dont l’iris, je crois, en tout cas, je ne l’avais pas dans les autres revues, c’est la grille du hors série que j’utilise).

      Répondre
  2. jardin zen

    coucou ..plus  que jamais en retard en tout..hier ,montée sur angers avec une amie avec visite des Pépinières Lepage( les rois de la vivace)..retour en soirée …douche et dodo..
     préparation de la maison (RANGEMENT) ma fille ,son copain et une amie américaine…et nettoyage jardin..aujourd’hui, courses en conséquence..
    tes photos sont très rafraîchissantes, un grand moment d’èmotions..
    bon w-e… bizzzzzzzzzz

     

    Répondre
  3. Robyn Benredjem

    Yes it is winter here in NZ and it is  cold and wet .  We are looking forward to september when we will visit your side of the globe. and we hope to see you then.

    Répondre
    1. Véronique D

      I hope we can meet in September. i will be in the Pyrénées from 4th to 12th (excavations in a paleolithic  painting cave), I have to be in Poitiers the 16th-17th (conference for the heritage day), and the 26th (day for associations in Poitiers, I present the association for chromosomic diseases).

      Répondre
  4. mirliton

    remarquable série de billets sur Chaumont et son festival..et les photos de celui-ci sont vraiment très sympas !

    merci !

    :o)

     

     

    Répondre

Répondre à Emmanuelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *