La chambre des morts de Franck Thilliez

Couverture de La chambre des morts de Franck Thilliez pioche-en-bib.jpgAprès La mémoire fantôme, j’ai emprunté à la médiathèque le livre de Franck Thilliez qui chronologiquement le précède.

Le livre : La chambre des morts de Franck Thilliez, collection Ligne noire éditions Le Passage, 2005, 312 pages, ISBN 978-2-84742-077-0.

L’histoire : 2005, dans le Nord de la France, régions de Dunkerque et de Lille. Deux informaticiens licenciés, Vigo et Sylvain, vont taguer leur ancienne entreprise près de Dunkerque. Avant de repartir, ils veulent faire une sorte de course dans le noir… Pas de chance, le lieu est habituellement désert, mais ils renversent et tuent un homme. A côté de lui, un sac plein d’argent. Si l’un hésite, pas l’autre, ils embarquent le corps (qui sera largué dans un lac à l’autre bout du département) et le sac. Dans un entrepôt, le lendemain, une fillette aveugle est retrouvée morte dans un entrepôt. Son père, célèbre chirurgien qui devait verser une rançon, a disparu. Lucie Henebelle, brigadier de police qui vient de reprendre le travail après la naissance de ses jumelles, participe à l’enquête… Quand l’équipe apprend peu après l’enlèvement d’une autre fillette, diabétique cette fois. Avec sa pompe à insuline et la petites réserve de secours, elle n’a qu’une cinquantaine d’heures d’autonomie. Une course contre la montre s’engage contre le psychopathe… qui a sans doute aussi repéré qui lui avait volé la rançon!

Mon avis : un roman noir, très très noir… qui m’a appris beaucoup de choses sur le monde des taxidermistes et l’empaillage des animaux. Un voyage très glauque dans le nord, de Dunkerque à Lille en passant par les alentours de Lens, et jusqu’au casino de Saint-Amant-les-Eaux… Heureusement qu’il y a quelques pages de temps en temps pour souffler un peu, comme un entretien avec un DRH (directeur des ressources humaines) hilarant (euh, à condition de ne pas être celui qui est face au DRH).

Logo de Octobre, le mois Fritissime Cet article entre dans le cadre de Octobre, le mois Fritissime, organisé par Schlabaya / Scriptural et Elizabeth Bennet, à retrouver sur Facebook : Le lion des Flandres, Tintin, Max Havelaar : vive le mois des 17 provinces! Il s’agit au cours du mois de parler de tout ce que l’on veut en rapport avec les 17 anciennes provinces annexés par Charles Quint et les états de Bourgogne… et qui constituent aujourd’hui à peu près le Nord-Pas-de-Calais, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg.

Pour aller plus loin : le site officiel de Franck Thilliez

Les titres dans l’ordre de parution :

5 réflexions au sujet de « La chambre des morts de Franck Thilliez »

  1. monic

    J’ai lu ce livre, à sa sortie, c’est vrai qu’il m’avait beaucoup impressionné et fait froid dans le dos. Un film est également sorti en dvd, mais je n’ai pas pu le regarder jusqu’au bout.

    Sinon j’ai également lu du même auteur la forêt des ombres. Tout aussi hard. Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *