Défi photo: par temps sec, faisons couler l’eau…

Poitiers, fontaines, 13 mai 2011, 1, place Lepetit Par temps sec, c’est sûr… Un petit « pipi d’oiseau hier matin », le gros orage d’il y a quinze jours est loin, quelques éleveurs de Poitou-Charentes commencent à abattre des vaches pour pouvoir nourrir le reste de leur troupeau… Bon, de l’eau, des fontaines, Poitiers en est pauvre, pas de grande fontaine monumentales comme à Toulouse (à redécouvrir pour la fontaine Belle-Paule, les Gloires de Toulouse ou encore la fontaine Boulbonne). Seule la fontaine aux Amours de Durenne dans le parc de Blossac à Poitiers pourrait avantageusement concurrencer les fontaines Wallace… Bon, sauf mention contraire, mes photographies datent du vendredi 13 mai 2011, le matin ou le soir… Je commence par la fontaine-lavage de voiture, fontaine abreuvoir, fontaine jeux d’enfants… devant le palais de justice (l’ancien palais des ducs d’Aquitaine). Bien sûr, le stationnement n’est pas autorisé ici, mais il y a toujours des voitures, le soir (comme ici) ,sans doute des riverains, dans la journée, des voitures de gendarmerie qui viennent au tribunal… (n° 1 sur le plan en fin d’article). Cette première photographie date d’une quinzaine de jours, je voulais faire quelque chose sur la laverie automatique gratuite en temps de pénurie d’eau, j’ai pris presque la même vendredi soir, mais il y a plus de passants à cacher… Pour les plaques d’immatriculation, je les laisse, ça fera les pieds à tous ces conducteurs inciviques (comme quoi la campagne de publicité sur panneaux et cartes à publicité ne sert à rien)…

Poitiers, fontaines, 13 mai 2011, 2, place Lepetit Tôt vendredi matin, il ne restait qu’un seul véhicule… Cette fontaine pose quand même un problème de santé pour tous les enfants qui vont y jouer notamment le samedi après-midi et le dimanche, l’eau est en circuit fermé, alimentée en permanence par les déjections canines et les hydrocarbures des voitures…

Poitiers, fontaines, 13 mai 2011, 3, place du marché Nous avons aussi beaucoup de fontaines à sec, au moins jusque ces dernières semaines… Un genre de grand abreuvoir (n° 2 du plan) près du le marché Notre-Dame, depuis presque 20 ans que j’habite à Poitiers, je ne pense pas y avoir vu d’eau…

Poitiers, fontaines, 13 mai 2011, 4, place Charles-VII D’autres viennent d’être remises en état… Je vous ai montré celle-ci, place Charles VII, lors du défi sur les bancs publics (n° 4 de ce précédent défi), la voici de plus près (n° 3 du plan de cet article)…

Poitiers, fontaines, 13 mai 2011, 5, devant Saint-Porchaire Une autre fontaine (n° 4 ici), près de l’église Saint-Porchaire, a une forme de gargouille et ne fonctionnait plus depuis longtemps… remise en eau en mars, j’ai bien cru vendredi matin qu’elle était à nouveau en panne, avec des algues qui se développent dans le bassin…

Poitiers, fontaines, 13 mai 2011, 6, devant Saint-Porchaire Mais ouf, le soir, elle marchait ou plutôt crachait son eau. Ce sont juste les horaires annoncés (elle est censée cracher de 7h à 22h, mes photos ont été prises à 8h25, pas d’eau qui coule) qui sont faux…

Poitiers, fontaines, 13 mai 2011, 7, place Leclerc J’en arrive à la dernière née (n° 5), pas encore en marche… dans l’angle le plus moche de la place d’Armes, avec les deux seules façades non rénovées ou en cours de rénovation (mais qui ont connu de meilleurs jours, surtout pour les bâtiments qui les ont précédés, à revoir ici pour le grand magasin et là pour l’ancien théâtre). Quant à la fontaine, pour l’instant, je la trouve moche, certains m’ont dit « attends, il va y avoir des jets d’eau », certes, mais pas en hiver, et si elle reste comme ça, elle sera aussi dangereuse pour les personnes au champ visuel restreint (et l’on sait le nombre de personnes âges en ville), basse et blanche sur blanc, cela va être comme pour les bancs devant l’office de tourisme, gare aux chutes… Coccinelle vous l’a montrée en cours d’installation il y a quelques jours… Pourtant, il y a un an et demi, en octobre 2009, lors d’une réunion publique à l’hôtel Aubaret (la veille du déchaînement des casseurs en ville), le cabinet Lion, chargé de cœur d’agglo, nous annonçait une belle fontaine devant le printemps, insistant, l’eau, c’est important dans une ville… Qu’en est-il aujourd’hui??? Un machin rond, bas, ridicule dans un coin de la place.

Poitiers, fontaines, 13 mai 2011, 8, jet d'eau de Blossac Même le jet d’eau de Blossac (n° 6) est moins ridicule en dépit de sa grande banalité…

Poitiers, fontaines, 13 mai 2011, 9, bornes-fontaines Nous avons aussi quelques bornes-fontaines avec de l’eau potable, en voici trois exemples pris au le jardin des plantes (n° 8), sur le mur nord de Notre-Dame-la-Grande (n° 7) et dans le parc de Blossac (n° 9).

La fontaine du légat et son lavoir, près du pont Joubert à PoitiersJe vous remets deux photographies que je vous ai montrées il y a déjà un certain temps… clic sur les liens pour les redécouvrir avec leur histoire… D’abord la fontaine du légat (n° 10)…

Le 29 janvier 2011 à Poitiers, 3, la fontaine aux amours de Durenne dans le parc de Blossac… et puis la fontaine aux Amours de Durenne (n° 11), dont je vous parlais au début de cet article…

Poitiers, fontaines, 13 mai 2011, plan du défi Et voici la position de ces fontaines…

27 réflexions au sujet de « Défi photo: par temps sec, faisons couler l’eau… »

  1. marie

    déjà tu as fini ton défi!

    Avec ma copine on y est allé cet aprem alors pour la mise en page faudra attendre

     je te souhaite une bonne soirée

     

    Répondre
  2. jcn54

    Bonjour Véronique

    C’est triste une fontaine sans eau, mais sécheresse oblige…

    Elles n’en restent pas moins très jolies, et le défi de Bidouillette a été relevé avec succès.

    Bisous, bon après-midi.

    JC

    Répondre
    1. Véronique D

      Là, ce n’est pas la sécheresse, juste une panne qui dure depuis des années, faute d’entretien… La ville vient denfin d’en réparer deux… ELles fonctionnent en circuit fermé et consomment donc peu d’eau… même s’il fait très sec (la centrale nucléaire d’à côté est à la limite de la fermeture faut d’eau dans la Vienne)

      Répondre
  3. Martine du JdV

    finalement même constat que pour les bâtiment, la solidité et la fiabilité ne sont plus de mise pour les fontaines même si esthétiquement le contrat est rempli ;-(
    les anciennes fontaines ont de l’allure !!
    merci pour ce passionnant reportage

    Répondre
  4. Nanou29

    Bonjour Véronique, jolies photos pour ce nouveau défi, les fontaines sont superbes, Vive notre amie Bidouillette qui nous pousse à sortir de chez nous regarder de jolies choses. Doux bizzz Nanou29

    Répondre
  5. virjaja

    en effet, elle n’est pas terrible cette fontaine! nous ils en ont enlevé une a Libourne… je ne sais pas si ils vont la remettre quand ild auront fini les travaux qu’ils font…

    Répondre
  6. Maleine

    Je connais un peu Poitiers pour y venir de temps à autre, mais suis heureuse d’en connaitre davantage grâce à tes reportages. Merci

    Je vois que les travaux ont bien avancés.

    Répondre
    1. Véronique D

      Ca reste assez insupportable, la place est aveuglantes, les rues adjacentes en plein travaux, un peu marre de l’agression sonore, de la poussière, des bruits d’engins et de marteaux piqueurs tous les matins pour aller au bureau, d’ailleurs, j’évite de plus en plus de passer par là! Certes, il y avait besoin de travaux, mais s’il faut attendre deux ans pour pouvoir traverser la place sans avoir mal aux yeux malgré les lunettes de soleil (le temps que la pierre se patine), ça promet!

      Répondre
  7. Maleine

    je me doute que tous les jours, ce doit etre vraiment insupportable. Mais c’est vrai également que c’était nécessaire pour redynamiser cette place et la nettoyer. D’ailleur le Printemps devrait en profiter pour refaire également sa façade qui est horrible. Cela enlève certains souvenirs de jeunesse aussi, hihi . C’est l’évolution.

    Répondre
    1. Véronique D

      Le propriétaire n’est pas le printemps mais un fond d’investissement. Et le Printemps a annoncé cette semaine qu’il fermerait à la fin de l’année… Les travaux auraient lieu après son départ, d’après le communiqué de la mairie.

      Répondre

Répondre à cagouille Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *