Carbonnade à la flamande

Marre des plats cuisinés industriels? Pas envie de boire du vin aux pesticides? Je vous propose une recette déjà montrée en octobre 2011 (voir plus bas), mais j’ajoute une petite réflexion préalable…

Des pesticides ont été trouvés dans la quasi totalité des bouteilles analysées, y compris des produits interdits depuis longtemps, dans une enquête relayée par Rue 89, seuls les vins bios sont épargnés. Avec 3% des surfaces cultivées, la vigne concentre 20% du tonnage de produits phytosanitaires… L’enquête de GÉNÉRATIONS FUTURES sur les cheveux des vignerons et des riverains des vignes en Médoc, relayée par Médiapart, est encore plus inquiétante, elle témoigne de l’imprégnation sur plusieurs mois (temps de vie du cheveu) de ces produits. Même si l’échantillon étudié est faible, les résultats sont sans appel. Il y a quelques années, l’équipe de Gilles-Eric Séralini avait retrouvé des pesticides après traitement dans les champs non seulement dans l’urine des agriculteurs (qui s’étaient pourtant protégés, changés et douchés en rentrant chez eux), mais aussi, avec un pic légèrement décalé, dans celle de leurs enfants, qui n’avaient pas été en contact direct avec les produits. Certains cancers spécifiques, des maladies apparentées à Parkinson se multiplient chez les agriculteurs, qui peinent à les faire reconnaître en maladie professionnelle (voir notamment le rapport de l’assemblée nationale et du sénat d’avril 2010, pesticides et santé, p. 128 et suivantes, et le rapport au sénat de Mme Bonnefoy en octobre 2012). Les pubertés précoces (dès 6 ou 7 ans) notamment chez les fillettes de vignerons notamment, et les malformations uro-génitales des garçons d’agriculteurs (deux fois plus que dans la population générale) n’ont encore jamais été reconnues comme maladie professionnelle (normal, ce sont de jeunes enfants, pas des agriculteurs…), et pourtant, plusieurs endocrinologues ont tenté de tirer la sonnette d’alerte.

Carbonade à la flamande

La recette

Alors, pour une alimentation plus saine, voici une recette toute simple, à faire avec du bon bœuf (bio et local si vous pouvez)! Et à la bière, pour éviter le vin (euh… pas sûre que la bière soit beaucoup plus exempte de résidus que le vin).

Article du 16 octobre 2011

Pour cet Octobre, le mois Fritissime, une recette s’imposait, la carbonnade à la flamande… Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une sorte de daube à la bière. Au passage, je vous ai mis une photographie de mes casseroles… En bas, faitout, au-dessus, le compartiment vapeur, ici avec les pommes de terre…

Bon, alors, je change toujours un peu la recette en faisant un mixte entre plusieurs recettes découpées dans des magazines et en fonction des ingrédients que j’ai sous la main…

J’ai fait revenir dans du beurre (vous pouvez aussi utiliser de l’huile… mais nous sommes en pays de beurre) de la viande de bœuf à bourguignon, plus ou moins un kilo et des oignons (3 et demi… parce qu’il m’en restait un demi de mes bouchées aux lentilles roses). Bien faire dorer, ajouter de la farine pour envelopper la viande. Mouiller pour recouvrir entièrement de bière (j’ai mis de la Saint-Omer, mais mettez ce que vous avez, plutôt en blonde, et si vous pouvez en bio). Ajouter une carotte coupée en minces rondelles, un bouquet garni (au moins du laurier et du thym), saler (pas moi), poivrer, et mettre deux cuillères à soupe de cassonade. Au bout d’une heure, ajouter deux tranches de pain d’épices rassis et enduit de moutarde forte (il va se dissoudre dans la sauce à la cuisson). Ajouter un peu d’eau si le niveau a baissé. Au début de la troisième heure, j’ai commencé à éplucher les pommes de terre. Je les ai mises dans le compartiment vapeur du haut, elles prennent ainsi le bon goût du plat, mais vous pouvez aussi les cuire à part… Au bout de 3h (plus ou moins, plus, c’est mieux… ça peut aussi se cuire en deux fois, d’abord deux heures la veille, puis réchauffer doucement et finir la cuisson le jour du déjeuner), c’est prêt, un plat salé/sucré très savoureux…

Pour l’accompagnement, pas de problème, j’avais du choix en bières!

Logo de Octobre, le mois Fritissime Cet article entre dans le cadre de Octobre, le mois Fritissime, organisé par Schlabaya / Scriptural et Élisabeth Bennet, à retrouver sur Facebook : Le lion des Flandres, Tintin, Max Havelaar : vive le mois des 17 provinces! Il s’agit au cours du mois de parler de tout ce que l’on veut en rapport avec les 17 anciennes provinces annexés par Charles Quint et les états de Bourgogne… et qui constituent aujourd’hui à peu près le Nord-Pas-de-Calais, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg.

26 réflexions au sujet de « Carbonnade à la flamande »

  1. flo

    Les bons petits plats d’automne puis … d’hiver reviennent , merci à toi, j’aime beaucoup les recettes à la bière : hier les crêpes pour le goûter … Très bonne semaine et gros bisous Véro.

    Répondre
  2. flo

    Les bons petits plats d’automne puis … d’hiver reviennent , merci à toi, j’aime beaucoup les recettes à la bière : hier les crêpes pour le goûter … Très bonne semaine et gros bisous Véro.

    Répondre
  3. criquette

    a oui que c’est bon ça ,ça fait un moment que j’en ai pas fait d’ailleurs  j’ai déja eu l’occasion d’en faire c’est trop bon , mais je ne met pas de pain d’épice  dedans . bisous véro

    Répondre
  4. dalinele

    mais nous avons le même cuit-vapeur! c’est un signe!  bon, en ce moment je suis plus portée sur le poisson, mais je penserai à cette recette quand il fera très froid… la bière, je ne la connais en cuisine que pour les crêpes (parfois), je serais curieuse de goûter…

    Répondre
  5. Bri59

    C’est un plat que je prépare la veille et que je trouve meilleur réchauffé le jour prévu. Puisque c’est le mois fritissime, tu peux aussi l’accompagner de frites.

    Bizzzzz

    Répondre
    1. Véronique D

      Je n’ai pas de friteuse… je n’aime pas l’odeur de l’huile chaude dans l’apprt, avec des pommes de terre vapeur, c’est très bon aussi! Quand je peux, je la prépare aussi sur deux jours…

      Répondre
    1. Véronique D

      Bof, elles sont toutes avec du sel! En tout cas, il y a quelques années, quand je m’étais penchée sur la question, elles avaient toutes du sel sur l’étiquette. Je préfère éviter le sel inutile…

      Répondre
  6. Nini79

    Je n’ai jamais goûté à un plat préparé avec de la bière, justement, je parlais d’en tester un… je note dnoc ta recette.
    Par contre, pour le vin…. mince, ça fait froid dans le dos… même si je ne suis qu’une consommatrice qu’occasionnelle…
    Bises et belle journée.

    Répondre
  7. mamazerty

    je suis une fervente d e la carbonade!je dis oui plutôt deux fois qu’une!
    et quand je lis ce que tu écris sur le vin ,je suis contente de ne pas en boire…remarque, pas de bière non plus….sauf dans les plats en cuisine!

    Répondre
  8. descrapatoi

    ccou veronique !!! ça c’est bon !!! moi je prepare la veille et je rechauffe tout doux !!! je trouve ça meilleure encore !!! !!attend ….j’arrive !! car chez toi c’est pret !!!! !bisous doux

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *