Un panais au tricot

Un panais au tricotPuisqu’il paraît que les enfants ont du mal à reconnaissance les légumes (sur de vilains dessins), j’ai décidé d’attaquer une série de légumes au tricot… On les trouve plus souvent au crochet, mais le crochet et moi, ça fait deux… Aussi, j’ai été ravie de trouver le livre de Susie Johns, Fruits & légumes au tricot (éditions Didier Carpentier, 2012). J’ai commencé par le panais, avec le reste de la laine blanche utilisée pour une boule pour noël 2011et pour des chaussons façon baskets. Longueur : 16cm.

Voir la suite: le chou-fleur, le champignon, l’ananas, la banane, le trognon de pomme, le petit pois, la pastèque, la figue, le poivron, l’aubergine, le poireau, les cerises,

13 réflexions au sujet de « Un panais au tricot »

  1. Nini79

    Rigolo comme tout !! toi qui touche à tout, je t’assure que tu te fais un monde du crochet, une fois que tu as maîtrisé quelques points, zou, tout est possible…
    Je ne pense pas que les enfants soient en effet si ignorants que cela… si, dès leur plus jeune âge, les parents nomment les légumes (comme d’ailleurs toute chose) et les fruits en les montrant et en leur donnant l’occasion et l’envie de touiller/sentir/toucher, et surtout tester, ils s’en souviennent toujours à un moment ou à un autre…
    Bises et belle journée.

    Répondre
  2. cdanielle

    tu reconnais un panais toi? et quand ils vont le porter à la bouche, haha, les légumes vont avoir un drôle de goût! en attendant tu tricotes bien, y a pas de raison que tu n’y arrives pas au crochet!

    Répondre
  3. descrapatoi

    ccou vero ! !rroooo odis donc alors ça c’est une tres belle idée !!! !! ! tu sais que tous ces vieux légumes se trouvent tres facilement maintenant et que des livres sortent en pagaille sur ces vieux légumes ou bliés comme ils disent mais pas pour longtemps dans l’ooubli !!! bisous doux

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *