Poitiers, décapage du monument aux morts, la presse en parle…

Le monument aux morts de 1870 de Poitiers, après le sablage, le 22 février 2012 à 8h05 et 17h30

Suite au décapage violent et intempestif de la patine du monument aux morts de 1870-1871, qui avait déjà perdu ses grilles, la presse et les blogs en parlent, la mairie reconnaît une « erreur d’appréciation » et promet de réparer, je dirais restituer, parce que la patine du 19e siècle qui a été décapée ne pourra guère être que refaite et ne sera plus la patine d’origine. Si des articles m’ont échappé, n’hésitez pas à me signaler, je l’ajouterai ici… PS: Sa restauration a commencé en juin 2012. Il est désormais restauré.

En attendant, la ville étudie une manière de réparer les dégâts. Si elle pouvait aussi étudier la possibilité de remettre une partie des grilles et du muret, au moins au sud et à l’est du square, comme suggéré dans un précédent article il y a quelques semaines, cela serait enfin une bonne nouvelle… Et si en plus on pouvait retrouver le niveau de sol d’origine (à la base du socle encore sale que l’on voit sur les photographies ci-dessus, ainsi qu’on peut le voir sur des cartes postales anciennes), cela serait encore mieux… Et pourquoi pas rêver à quelques aménagements paysagers et fleuris à la place ou en bordure des pavés?Comme l’a justement souligné Didier Rykner dans La Tribune de l’Art, « Cet ensemble constituait dans son intégrité, et évidemment in situ, une œuvre d’art ».

Et pour en savoir plus sur ce monument et le square de la République (projet global d’Édouard André, monument de Jean-Camille Formigé, soldat en bronze de Jules Félix Coutan, fonte des frères Thiébaut, inauguré en 1895), il y a toujours les articles de Grégory Vouhé, Edouard André et Jean-Camille Formigé. Le square de la République, L’Actualité Poitou-Charentes n° 95, janvier 2012, p. 45 et Édouard André, jardins pour Poitiers, L’Actualité Poitou-Charentes n° 96, avril 2012, p. 42-44.

Venons-en à la revue de presse de ces derniers jours…

La Tribune de l’Art

– article de Didier Rykner, 23 février 2012, Des « restaurations » décapantes à Poitiers

– droit de réponse de la mairie de Poitiers, 23 février 2012 (conteste l’atteinte aux grilles il a quelques mois), Droit de réponse sur l’article Des « restaurations » décapantes à Poitiers

– réponse au droit de réponse de Didier Rykner, 23 février 2012, Réponse au droit de réponse de la Mairie de Poitiers

France 3 Poitou-Charentes

– Reportage du 23 février 2012, 19/20 (le reportage n’a pas fait l’objet d’un isolement, charger le 19/20 Poitou-Charentes du 23 février, le reportage est de environ 11 minutes 17 à 13 minutes 05)

La Nouvelle République

– premier signalement le 22 février 2012, le zouave du square passé au Karcher

– article du 23 février 2012, de Marie-Catherine Bernard, La bévue de la Ville au square de la République

– article du 24 février 2012, de Marie-Catherine Bernard, La Ville veut réparer son erreur

– article du 10 mars 2012, de Jean-Michel Gouin, La Ville a-t-elle une culture du patrimoine ?

– article du 10 mars 2012, de Marie-Catherine Bernard, Bronze : nettoyer n’est pas décaper…

Centre Presse

– la une et un article le 23 février 2012 (je mets les liens, mais les articles de Centre Presse ne sont en accès libre que le jour de leur parution…), de Élisabeth Royer, le nettoyage trop violent du soldat fait scandale

Au fil des blogs…

– Coccinelle Poitiers : article du 24 février 2012, Poitiers ville d’arts et d’histoire, mais surtout dans l’art des histoires, avec un récapitulatif de tous les ratés de ces derniers mois…

– Adane (archéologie poitevine) : article du 23 février 2012, Poitiers (86) saccage ses bronzes et ses parcs

– La bataille de Poitiers, une vision humoristique, article du 24 février 2012 : Pression sur la Ville

– chez moi, article du 22 février complété le 23 février 2012 : Poitiers, de l’effet du kärcher sur un monument en bronze

6 réflexions au sujet de « Poitiers, décapage du monument aux morts, la presse en parle… »

  1. Grégory

    La ville annonçant fort opportunément qu’elle souhaite étudier avec l’ABF la question de la repose des grilles, ces remarques sont tout à fait bienvenues : comme je l’ai toujours pensé, M. Lion ferait certainement preuve d’un grand talent en intégrant ces éléments à son projet, qu’il est toujours temps d’adapter en concertation avec les spécialistes du square. 
    Réfléchissons de manière constructive pour que la ville ne soit plus accusée d’avoir détruit son patrimoine, mais que les aménagements contemporains permettent finalement de mettre en valeur une réalisation inédite du paysagiste de renommée internationale Édouard André, dont Poitiers doit d’évidence s’enorgueillir. S’appuyant sur l’article de L’Actualité qui en a révélé toute l’importance, Didier Rykner souligne avec raison que « cet ensemble constituait dans son intégrité, et évidemment in situ, une œuvre d’art ». 
    Quelques aménagements paysagers contemporains en complément de la repose indispensable de la « grille monumentale d’un dessin absolument inédit » – en veillant bien sûr à ne pas enterrer la base du monument de Formigé afin de ne pas en dénaturer les proportions -, devraient constituer une solution satisfaisante pour tous. Étant entendu que c’est ce qui nous anime tous, ne manquons pas cette occasion de mettre en valeur l’exceptionnel patrimoine poitevin!

    Répondre
  2. Bidouillette/Tibilisfil

    Ce sont les blogs qui ont donné l’alerte, ou ils se sont rendus compte.. J’en ai parlé à ma fille. Parait que le Forum à Liège subit les dégâts dûs à l’affluence des visiteurs. On ne fait rien, on voir… comme si on laissait les choses se faire. C’est devenu une manie…..

    Répondre
    1. Véronique D

      Ce sont des passants, des spécialistes de l’art qui ont donné l’alarme, à la presse, à la mairie. Le premier texte en ligne est le mien le mardi soir, article dans la presse sous forme de brève le lendemain matin, mais c’est un hasard et une question de réactivité… Pas facile, la défense du patrimoine… et du reste. Une lectrice anonyme de centre presse disait ce matin que les mateurs d’art auraient mieux à faire comme combat… si elle savait que mes combats principaux ne sont pas là… Droits de l’homme, association de maladies rares, environnement me prennent plus de temps! Bon dimanche!

      Répondre

Répondre à Moqueplet Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *