Poitiers coeur d’agglo, 1er septembre 2010

Poitiers, coeur d'agglo, 1er septembre 2010, vue 1, place d'Armes, côté nord à 12h30 Le chantier de cœur d’agglomération à Poitiers évolue chaque jour… Je vous ai montré le centre-ville avant et après le grand bouleversement du 30 août 2010, complété hier soir, mais aujourd’hui, cela s’est accéléré. Je profite de ce reportage pour vous renvoyer sur une série d’articles parus ces derniers mois sur Poitiers… Quant à ceux qui voudraient venir à Poitiers avec un GPS, attention, selon les marques, ils ne seront pas mis à jour avec le nouveau sens des rues avant la fin de l’année 2010.

Je passe à midi et demi le long de la place d’armes, près de l’hôtel de ville. Du côté nord, une bonne partie des tilleuls sont déjà abattus…

Poitiers, coeur d'agglo, 1er septembre 2010, vue 2, place d'Armes, côté nord à 12h30 Les voici à terre. Au niveau de la flèche rouge, l’ancien cercle industriel.

Poitiers, coeur d'agglo, 1er septembre 2010, vue 3, place d'Armes, côté sud à 13h30 Du côté sud, au retour vers le bureau, le décaissement de l’ancien bout de pelouse a repris, heureusement sous la surveillance d’une archéologue, cachée (cercle rouge) derrière un tilleul en sursis…

Retour du bureau vers 18h. Si du côté sud, le décaissement est presque terminé, du côté nord, les derniers tilleuls attendent la mort… Bon, comme ça, vous pouvez voir sous la flèche rouge l’ancien théâtre et sous la flèche bleue, la verrue du printemps.

Poitiers, coeur d'agglo, 1er septembre 2010, vue 5, square Magenta à 18h En arrivant au square Magenta, surprise, là aussi les travaux se déchaînent… Vous reconnaissez peut-être le monument aux morts de la guerre de 1870 (à contre-jour à cette heure-ci), quelques arbres qui devraient être sauvés des tronçonneuses, mais au fond, ça décaisse aussi… Des tests de pause de pavés et de dalle pour la future place d’Armes sont réalisés… pour le maire et les élus, les habitants et contribuables ne semblent pas prévus dans les consultations.

Poitiers, coeur d'agglo, 1er septembre 2010, vue 6, bd sous Blossac à 18h10 Je poursuis mon chemin, passe à côté du le château d’eau de Blossac, traverse le parc, retient mon souffle devant la pollution sur le boulevard sous Blossac encombré, descend le le chemin de la Cagouillère, jette un coup d’œil discret aux tags qui s’effacent peu à peu sous le pont de chemin de fer et arrive à mon jardin.

Poitiers, coeur d'agglo, 1er septembre 2010, vue 7, des framboises! Je récolte mon dessert (!!!) et repars assez vite, car j’ai littéralement un dragon sur le feu à terminer pour l’anniversaire de Cathdragon, et je remonte le chemin…

Poitiers, coeur d'agglo, 1er septembre 2010, vue 8, entrée du parc côté Madeleine En haut, à l’entrée du parc de Blossac au niveau de ce qui s’appelle maintenant sur les plans de la ville la porte de la Madeleine, je prends en photo les ridicules conifères posés là dans de grands bacs blancs depuis quelques semaines.

Poitiers, coeur d'agglo, 1er septembre 2010, vue 9, rue de la Tranchée, voiture sur le trottoir Et au début de la rue de la Tranchée, il y a encore et toujours sur le côté droit une voiture garée sur le trottoir, sans PV, une voiture de police passe sans s’arrêter, il est 18h45 environ (les voitures de l’autre côté sont garées sur de vraies places).

10 réflexions au sujet de « Poitiers coeur d’agglo, 1er septembre 2010 »

  1. Emmanuelle

    J’ai vu aux infos régionales ce soir l’abattage des tilleuls. C’est toujours une vision qui fait mal au coeur, mais il paraît que c’était nécessaire ? Le journaliste a aussi mentionné la « verrue » que constituait la façade du P…, qui paraît-il est en sursis elle aussi !

    Répondre
    1. Véronique D

      Je suis renytrée trop tard pour les régionales… Pour la façade, c’est promis depuis des mois… Pour les tilleuls, ils étaient sans doute plantés trop serrés, mais pas malades, et mettre des arbres non locaux à la place me semble un peu absurde… En attendant, je vais changer de chemin, parce qu’à partir de la semaine prochaine, il va y avoir plein de camions pour remblayer le centre de la place!

      Répondre
  2. JAMARYLLIS

    Les villes se métamorphosent sans arrêt. Je suppose que c’est comme chez nous, chque maire veut laisser une trace de son mandat… parfois nécessaire, parfois non, toujours onéreuse pour les contribualbles

    Répondre
  3. Dane

    Est ce que ça sera vraiment un bien ce changement. En attendant je suis d’accord avec toi pour dire que des arbres non locaux je ne vois pas trop pourquoi. Bon on verra, en attendant ça va couter cher au contribuable mais on va positiver. Merci quand même pour ce suivi des évênements. Demain je vais dans le centre ville je verrais un peu les changements.

    Répondre
    1. Véronique D

      Bon courage! Attention, gare toi plutôt dans un parking couvert ou sur les boulevards, il n’y a presque plus de places ailleurs… Et ne tente pas de traverser la ville en voiture, les sens interdits ont été calculés pour ne plus permettre cela… et ça marche! Quant aux imôts, je viens de recevoir le foncier, plus de 1050 euros pour 90m² sur le boulevard, pas en hyper centre…

      Répondre
  4. Dane

    Depuis 2006 (date à laquelle j’étais rentrée à la Région, maintenant je suis en longues, longues vacances) j’ai toujours mis ma voiture aux parcobus et pris le bus et je continue. J’aime pas trop les parkings et je préfère la marche à pied. Donc je vais continuer. Bonne journée !

    Répondre
    1. Véronique D

      Les lignes de bus ont aussi changé, LOL! de l’extérieur vers le centre ville, ça va à peu près (même si ça coïnce dans certaines rues…), mais certaines lignes de quartier à quartier par le centre-ville sont coupées… Bon, c’est jeudi, tu n’auras pas la nouvelle ligne express Demi-Lune / parc des expos par le centreville, c’est seulement le mercredi après-lmidi et le samedi.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *