Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh

Couverture de Le bleu est une couleur chaude

pioche-en-bib.jpgLogo BD for WomenJ’avais vu ce titre chez Audouchoc avant qu’elle ne lance ici le défi BD Libérez les femmes artistes et leur crayon du placard, qu’il rejoindra aussi. J’ai emprunté cet album à la médiathèque. Il a reçu le prix du public au dernier (2011) festival international de la bande dessinée à Angoulême.

PS: l’adaptation au cinéma par Abdellatif Kechiche et ses deux actrices, Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, ont reçu la palme d’or du 66e festival de Cannes (2013) pour l’adaptation de cette bande dessinée, La vie d’Adèle, sortie prévue en octobre 2013 [Voir mon avis sur La vie d’Adèle de Abdellatif Kechiche].

Le livre : Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh (scénario et dessin), hors collection, éditions Glénat, 2010, 156 planches, ISBN 978-2723467834.

L’histoire : Lille aujourd’hui (2010). Dans une petite pièce, Emma, une fille aux cheveux bleus, lit le journal intime de Clémentine, qui vient de mourir, et revient en arrière… Clémentine, 15 ans, commence à s’intéresser à l’amour. Elle croise un jour une jeune fille aux cheveux bleus qui la fait craquer… tomber amoureuse d’une fille ? Elle tente de résister, cède d’abord aux avances de Thomas, un garçon qui la draguait depuis un moment, mais finit par vivre une passion avec Emma, qui a en même temps une autre histoire amoureuse (houleuse) avec une femme plus âgée… Comment s’accepter soi-même en lesbienne, accepter le regard des autres et notamment de ses camarades de classe ?

Mon avis : j’ai beaucoup aimé cet album pour plusieurs raisons. D’abord le traitement d’hier (en noir et blanc, avec juste les cheveux d’Emma en bleu) et d’aujourd’hui (en couleur). Le scénario ensuite, une belle et terrible histoire d’amour, le père qui refuse, même au-delà de la mort, d’accepter l’homosexualité de sa fille… La fin tragique enfin, due à la prise de médicaments qui ont entraîné une dégénérescence cardiaque (l’album est paru avant que n’éclate le scandale du médiator, mais y ressemble fort, il peut aussi s’agir de la prise d’un coupe-faim…).

Pour aller plus loin sur l’auteure : voir le site de Julie Maroh.

Logo top BD des blogueurs 2011 Cette BD sera soumise pour le classement du TOP BD des blogueurs organisé par Yaneck / Les chroniques de l’invisible. Mes chroniques BD sont regroupées dans la catégorie pour les BD et par auteur sur la page BD dans ma bibliothèque.

8 réflexions au sujet de « Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh »

  1. flo

    Merci Véro, cela commence d’être long et pourtant il n’y a qu’un mois qu’elle est fermée notre média. Je ne suis pas en manque de livres mais c’est d’y aller et de fouiner en fait …

    Très bonne soirée.

    Répondre
    1. Véronique D

      Je suis passée rapidement ce midi, repartie avec mon APN… et réalisé le défi au retour du boulot, ça change de parcours! Bon, pour les comm, il faudra attendre demain, ce soir, je suis de sortie au théâtre… Je ne sais même plus ce que c’est, LOL!

      Répondre
  2. dalinele

    tu donnes envie de le lire… la fille d’une amie s’est un temps teint les cheveux en bleu, et ça lui allait très bien! mignonne comme tout, en théorie, je n’aurais pas cru… 

    Répondre
  3. dianou

    bonjour ma belle, chouette ta chouette ! ce fut un régal de faire cet oiseau ! je viens essayer de trouver Miléna en passant par toi , je ne reçois plus la news et j’ai promis une grille loup à miléna ! Tu participe ? peut être a tu les dernières grilles ? bon je part à sa recherche je te fais de tout gros bisous, dianou

    Répondre
  4. Maya

    ah oui ,d accord ,je vois la BD dont tu me parles Véro ,je vais essayer de me le procurer…tu me donnes envie de le lire ,bien que je ne sois pas vraiment BD..!!
    merci
    bisou

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *