L’enragé (tome 1) de Baru

Couverture du tome 1 de l'Enragé de Baru

pioche-en-bib.jpgBaru avait gagné le grand prix de la bande dessinée d’Angoulême en 2010 et était donc le président de l’édition 2011 avec une exposition à la cité de la Bande dessinée (dans le bâtiment Castro). Avant d’aller au festival cette année, j’avais donc emprunté trois titres à la médiathèque, après Fais péter les basses, Bruno !, je vous parle de L’enragé… (aujourd’hui le tome 1 et là tome 2).

Le livre : L’enragé (tome 1) de Hervé Barulea, dit Baru (scénario et dessin), Baru et Ledran (couleurs), collection Aire Libre, éditions Dupuis, 2004, 70 planches, ISBN 978-2-8001-3543-3.

L’histoire : en banlieue parisienne, au début des années 2000 et queslques années avant… L’album s’ouvre dans un prétoire au moment du prononcé d’une ordonnance, retour en arrière, dès la deuxième planche, dans le bureau du proviseur, Anton Witkowsky est exclu du lycée pour trois jours pour avoir insulté un professeur, et ne sera pas repris l’année suivante… Retour à la Cité des oiseaux… Le père et la mère, émigrés polonais qui ont trimé toute leur vie, ne comprennent pas leur fils. Contre leur avis, il continue à s’entraîner à la boxe. Très vite, on lui demande de remplacer un boxeur absent pour un premier combat à Gentilly, il gagne, rapporte son premier argent gagné par la boxe à la maison, et c’est la rupture avec son père… mais le début d’une fulgurante carrière de boxeur.

Mon avis : le trait est rageur, trop marqué à mon goût. Je verrai avec le deuxième tome, pour l’instant, les pages intercalées sur le prétoire sont assez incompréhensibles…

Logo top BD des blogueurs 2011Cette BD sera soumise pour le classement du TOP BD des blogueurs organisé par Yaneck / Les chroniques de l’invisible. Mes chroniques BD sont regroupées dans la catégorie pour les BD et par auteur sur la page BD dans ma bibliothèque.

6 réflexions au sujet de « L’enragé (tome 1) de Baru »

  1. Vinvella

    Je n’aime pas non plus le trait marqué tu mets et rageur. Je n’ai pas vu les images à part la couverture mais je trouve avec le regard et la bouche un sentiment de haîne même si le mot est un peu trop fort…..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *