L’aiguille dans la botte de foin, d’Ernesto Mallo

COuverture de l'aiguille dans la botte de foin, de Mallo J’avais lu une critique qui m’avait parue prometteuse dans Le monde des livres et noté le livre dans le petit carnet offert par Emmanuelle, je l’ai acheté à la librairie pour le lire lors d’un de mes derniers voyages en train.

Le livre : L’aiguille dans la botte de foin, d’Ernesto Mallo, traduit de l’espagnol (Argentine) par Olivier Hamilton, collection Rivages Noir, n° 745, Payot-Rivages, 256 pages, 2009, ISBN 978-2-74362-000-4.

L’histoire : à Buenos Aires, à la fin des années 1970, dans l’Argentine aux mains de la dictature et des militaires. Lascani, dit Perro (le chien) est un officier de police intègre, qui ne cède pas à la corruption. Il est très affecté par la mort de sa femme, qui envahit littéralement sa vie quotidienne. Un jour, enfin, plutôt, un matin tôt, un camionneur a signalé la présence de deux cadavres, un jeune homme et une jeune fille, visiblement exécutés d’une balle dans la tête. Mais en arrivant sur place, il trouve aussi un troisième cadavre, celui d’un homme bedonnant, d’un certain âge et visiblement mort d’une balle dans le ventre. S’il ne peut rien pour les deux premiers, les militaires étant tout puissant, il décide de résoudre le troisième. Ce qui revient à chercher une aiguille dans une botte de foin (le titre du livre utilise des articles définis), à croiser un médecin légiste intègre aussi, Fuseli, un policier pourri qui vient de voler pour lui un bébé tout juste né d’une mère qui fut exécutée juste après la naissance (et que sa femme a du mal à accepter), un prêteur sur gage juif, un gérant de bordel clandestin, une jeune femme poursuivie par les flics corrompus, un juge louche…

Mon avis : j’ai adoré ce livre à l’écriture très agréable. La collection Rivages noirs est vraiment une collection à part dans le monde du polar, ils ont le chic pour découvrir de petites pépites, où l’intrigue policière n’est souvent qu’un prétexte à une étude sociale ou une écriture très différente de ce que l’on croise dans ce genre.

Logo du challenge du un pour cent rentrée littéraire 2009 Bon, je ne sais pas si ce livre entre ou non dans le cadre du challenge du 1 % rentrée littéraire 2009, organisé par la Tourneuse de page… Parce que ce défi prend en compte les livres parus entre le 13 août et le 28 octobre 2009. Celui-ci est paru en août 2009, mais ne figure pas dans les listes de livres de la rentrée littéraire. Bon, aller, je le compte quand même, car si le copyright indique une impression en août, le site de l’éditeur Payot-Rivages indique une parution le 9 septembre 2009, et inédit en français, donc, je le compte dans le défi. Avec lui, j’ai dépassé les 7 livres et le premier pour cent des livres de la rentrée… Mais j’en ai encore deux autres qui sont réservés à la médiathèque, ma place dans la queue avance… et j’ai encore jusqu’à juillet 2010 pour les lire… En route pour le 2% de la rentrée littéraire ?

logo tour du monde en lecture J’ai sélectionné ce livre pour le tour du monde en lecture proposé par Livresque.

6 réflexions au sujet de « L’aiguille dans la botte de foin, d’Ernesto Mallo »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *