Crue et décrue? Des nouvelles de mon jardin et de la centrale nucléaire de Civaux

Poitiers, au pont Saint-Cyprien, la crue du Clain le 20 décembre 2011 Après la tempête de la nuit de jeudi à vendredi dernier et la crue de ces derniers jours, dimanche, il y avait un bon mètre d’eau sous le pont de chemin de fer qui permet l’accès à mon jardin, où le niveau du Clain était encore très très bas mi-octobre:on voyait à peine le haut des oreilles de l’éléphant, mais j’avais oublié mon appareil photo chez moi. Je suis passée hier midi (20 décembre 2011) au pont Saint-Cyprien… Le niveau à un peu baissé, mais reste nettement trop haut pour passer chez moi et voir s’il y a eu des dégâts avec la tempête… Il faudra attendre encore un peu pour aller voir ce qui s’y passe…

Une crue plus forte que celle de l’année dernière, mais beaucoup moins que la crue centenaire de 1904, à revoir dans cet article sur les crues du Clain : d’hier (février 1904) et aujourd’hui (décembre 2010). Vous y trouverez aussi des liens pour la crue de 1896 qui a surtout été forte sur la Vienne.

Par ailleurs, Grégory Vouhé m’a signalé ce article du dimanche 6 avril 1913 de L’avenir de la Vienne, qui montre sur la vue numérisée n° 11/51 la crue du Clain au pont Saint-Cyprien, à peu près au même endroit que la photographie ci-contre.

Défi photo, jardins, 2, Poitiers, pont Saint-Cyprien Pour mémoire, voici le même endroit que la photographie du haut prise en juillet 2011, c’était alors une période de sécheresse… L’eau montait encore hier plus haut que le haut de l’escalier…

Du côté de la centrale nucléaire de Civaux (sur la Vienne, et pas sur la Loire, comme l’a écrit le Canard enchaîné dans son dossier spécial nucléaire), il y a un mois, le niveau était toujours limite très bas, autour de 15 mètres-cubes par seconde, l’interruption est à 10 mètres-cubes, toujours très proche de la sécheresse, d’autant plus qu’il semble que tout l’été, EDF a calculé un débit surestimé par rapport à la réalité et à ce qui était mesuré en amont par le syndicat des eaux. Avec la pluie de la dernière quinzaine, il était remonté à près de 100 mètres-cubes par seconde. Samedi et dimanche, un pic a été atteint plus de 650 mètres-cubes par seconde en moyenne (voir les relevés sur le site d’EDF), avec un pic à plus de 850. Il a rebaissé en-dessous de 300, mais un réacteur a été coupé hier pour cause d’invasion d’algues dans les grilles… l’incident est reporté sur cette autre page d’EDF. Et oui, la jussie, même si elle n’est pas citée, ça semblait bien être elle sur le reportage de France 3 hier, s’en est donné à cœur joie cet été avec la sécheresse, elle étouffe peu à peu nos rivières, en couvrant la surface et en diminuant l’oxygénation de l’eau)… et finira peut-être par avoir la peau de la centrale???

Côté sécurité de cette centrale, ça devient limite… Il y a eu deux autres coupures en un mois pour dégagement de fumée (le 30 novembre et le 8 décembre 2011) suite au redémarrage de la tranche 1 après la visite décennale (réalisée 16 ans et non 10 après sa mise en service en 1995). Le 14 novembre, il y a eu un incident classé niveau 1 (les autres sont à zéro…) : un camion avait oublié de décharger sa remorque pleine de matières radioactives, pudiquement, pour EdF, ça s’appelle un déplacement non prévu de combustible. En juin, il y avait eu 4 autres incidents classés au niveau 1, si on ajoute celui du mois de janvier, ça fait beaucoup sur l’année 2011 (6 incidents de niveau 1, l’autorité de sûreté nucléaire n’a pas encore rendu son avis sur le classement des « anomalies » de décembre). La plupart sont présentés comme des erreurs humaines… Vive la sécurité renforcée des centrales après Fukushima!!!

18 réflexions au sujet de « Crue et décrue? Des nouvelles de mon jardin et de la centrale nucléaire de Civaux »

  1. Marylin
    .._██_*。*./ .˛* .˛.*.★* *★ 。*
    ˛. (´• ̮•)*˛°*/.♫.♫*˛.* ˛_Π_____. * ˛*
    .°( . • . ) ˛°./• ‘♫ ‘ •.˛*./______/~\*. ˛*.。˛* ˛. *。
    *(…’•’.. ) *˛╬╬╬╬╬˛°.|田田 |門|╬╬╬╬ .
    ¯˜ »*°••°* »˜¯`´¯˜ »*°••°* »˜¯` ´¯˜ »*°´¯˜ »*°••°* »˜¯`´¯˜ »*°
    Répondre
    1. Véronique D

      Et je ne te dis pas l’ampleur de l’intox… Hier soir, promenade nocturne de noël à Poitiers. Nous étions plusieurs à plaisanter sur la centrale arrêtée par quelques algues (bon, c’est carrément plus grave, au fond). Et là, une dame qui a dit travailler à la centrale a protesté que ce n’était pas vrai, seulement ralenti, pas d’arrêt de réacteur. Sauf que le communiqué de presse et la page officielle des incidents de la centrale, sur le site d’EdF, disent bien arrêt, puis reprise à faible puissance.

      Répondre
  2. criquette17

    j’aimerai pas habité a civeaux ça craint votre centrale tout de même et ton pauvre jardin ma véro,pas de chance , j’éspère que tu n’y laisses pas grand chose l’hiber . ça va pas être facile d’y acceder pendant un certain temps , prends pas de risque pour des photos . bisous

    Répondre
  3. odine

    C’est un « arrosage » dont on se passerait quand même, cette crue.

    Pour la (les) centrales, je commence à douter (le mot est faible) des infos venant des médias, je ne doit pas être la seule, non?

    Mais que faire sinon espérer que les « déplacements imprévus de trucs » ne nous empoisonnent pas…plus.

    Passe une belle journée tout de même Véronique.

    Bises bises.

    odine

    Répondre
  4. Bidouillette/Tibilisfil

    Ce sont plus les embarras de ces alternances qui sont dangereux que l’un ou l’autre… sans oublier que l’on ne sait s(‘il y a réellement des plans..; au cas où les, ou plutôt la, centrale serait en danger… pas rassurant du tout tout çà!

    Répondre
    1. Véronique D

      Je suis en train de lire le rapport de l’IRSN (autorité de sûreté) spécifique à cette centrale post-Fukushima… Ils ont décelé pas mal de choses à revoir! (dont les générateurs de secours qui pourraient être submergés en cas de rupture du barrage de Vassivière)… J’ai demandé une version papier toujours pas reçue après 3 semaines, car pas facile à lire en ligne…  Je te souhaite, ainsi qu’à tes proches, un bon réveillon et un joyeux noël, et une meilleure santé, je n’ai pas eu le temps de passer sur les blogs cette semaine, je vais le faire dans l’heure qui vient…

      Répondre
    1. Véronique D

      J’ai ajouté le lien de l’article que j’avais fait l’année dernière, avec des cartes postales de 1904. Je file ajouter le tien aussi, je suis toujours dans mes envois de fin d’année… J’espère finir ce soir ou demain soir. Bonne soirée!

      Répondre
  5. dalinele

    ah la langue de bois!!! quelle langue délicate tout de même! sais-tu s’ils donnent des cours?  parce que trop souvent j’ai l’habitude d’appeler un chat un chat… et de gaffer bien sûr. 

    Répondre

Répondre à Zazimuth Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *