Voyage en mer Egée (2) : Ephèse (1)

Le site d'Éphèse avec la bibliothèque au fond, en bas Suite de mon voyage en Grèce. Je n’ai pas pu rédiger cet article hier soir, je me rattrape donc ce matin… Mardi 30, à l’aube, nous débarquons en Turquie, à Kusadasi. Direction la soit-disant maison de la Vierge, aucun intérêt, c’est une création récente, sauf un petit baptistère reconverti en citerne à eau dans les premiers siècles de notre ère. Ensuite, direction le site archéologique d’Éphèse. Impossible de tout voir en moins de deux heures, ni de tout vous montrer en un seul article. Voici donc pour commencer l’Artémison, dédié à Artémis et considéré dans l’Antiquité comme l’une des sept merveilles du monde. Et bien non, puisqu’il n’y a presque plus rien à voir de ce temple, incendié en 356 avant J.-C. et reconstruit puis détruit en 262 par les envahisseurs barbares… Une partie du décor sculpté se trouve au British museum à Londres…
La foule sur le chemin vers la bibliothèque Je commence donc cette visite par la bibliothèque, que l’on voit vraiment depuis le haut du site et quasiment tout au long de la visite. C’est un monument romain, construit à partir de 117 de notre ère par un gouverneur de la ville, Julius Aquila, et dédiée à son père, Celsus Polemaneus.

La façade de la bibliothèque d'Eacute;phèseContrairement à ce qu’à dit le guide, l’emplacement de cette bibliothèque n’était donc pas prévu à l’avance mais a été le résultat d’une évolution de l’urbanisme de la ville, bien après la construction de la grande voie menant de la ville administrative et des palais à cette bibliothèque. Attention, il s’agit bien sûr d’une reconstruction, à partir d’éléments trouvés sur place… entre 1970 et 1978. Elle aurait contenu jusqu’à 12000 rouleaux, tous incendiés lors des invasions dites barbares (incendie par les Goths en 263 de notre ère).

La fontaine voisine a quant à elle été construite avec les débris à la suite de cet incendie. Toute cette complexité chronologique n’a absolument pas été abordée par le guide sur place… Et comme vous le voyez, nous n’étions pas seuls !
Petit récapitulatif des articles que j’ai publiés sur ma croisière en mer Égée (octobre 2008) :

  1. le départ du Pirée
  2. Mykonos ;
  3. Éphèse, la bibliothèque ;
  4. Éphèse (2) ;
  5. Patmos ;
  6. le port de Rhodes ;
  7. les remparts de Rhodes ;
  8. vieilles rues de Rhodes ;
  9. l’hôpital des hospitaliers et le musée archéologique de Rhodes ;
  10. l’acropole du Mont Smith à Rhodes ;
  11. Rhodes, la rue des Chevaliers et le Palais des Grand-Maîtres ;
  12. Rhodes, une villa ;
  13. Rhodes, le départ
  14. et bientôt la suite…

11 réflexions au sujet de « Voyage en mer Egée (2) : Ephèse (1) »

  1. ubucatpatch

    OHHHHHHHHH, que celà parait beau !!!!!!!!!!!!!!

    et quelle culture !!!  il y a queques dizaines d’années, je me passionnais pour ces vieilles pierres , et puis, le temps passe, et jamais je ne suis allée les voir !!!

    mais dis donc, tu es telment à fond dans ton sujet, que tu en bégayes !!!!!  : attention, il s »agit …………………..

    merci à toi de nous faire partager ton joli voyage

    Répondre
    1. Véronique D

      Gloups!!! Je rédige mes textes en .txt (avec le code html, pour les balises intermdiaires genre alt et title), je devais être mal réveillée ce matin pour avoir collé deux fois le même passage dans mon article final! Merci de me l’avoir signalé, c’est corrigé…

      Répondre
    1. Véronique D

      Et oui! Je suis conservatrice du patrimoine, à l’origine archéologue (en préhistoire) et maintenant au service de l’inventaire… La Grèce n’est pas mon domaine, mais j’aime bien les informations précises!!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *