Poitiers, église Sainte-Thérèse, vitraux d’Auguste Labouret

Poitiers, église Sainte-Thérèse, vitraux du choeur d'Auguste Labouret, les vitraux du choeurAprès la visite générale de l’église Sainte-Thérèse à Poitiers, son chemin de croix, les peintures des murs nord et sud du transept et les autels secondaires de Marie Baranger (1902-2003) et le décor à l’ouest (anges, Sagesse, Force, mosaïque de saint Hilaire, rosace), je termine la visite de cette église avec les vitraux du chœur. Chacune des cinq verrières s’organise avec le saint auquel se rapporte le vitrail en pied, en grand, encadré en haut et en bas par des épisodes de sa vie, et une légende tout en bas qui permet d’identifier la scène. La verrière centrale est occupée par la Vierge accompagnée des saintes titulaires de l’élise, Thérèse et Jeanne d’Arc, encadrée de Martin et Joseph et, sur les extérieurs, deux saints locaux. Ces vitraux ont été réalisés dans un deuxième temps, en 1948 (l’église a été consacrée en 1935), les premiers vitraux avaient été détruits lors des bombardements de 1944, juste après la canonisation Grignion de Montfort (il y est qualifié de saint, il n’a été canonisé qu’en 1947).

Poitiers, église Sainte-Thérèse, vitraux du choeur d'Auguste Labouret, signature de LabouretChacune des cinq verrière de cet ensemble porte la signature d’Auguste « Labouret, Paris » (Laon, 1871 – Kerveron, 1964), inventeur de la technique du cloisonné de ciment tenant des dalles de verre, technique qu’il a brevetée en 1933.

Poitiers, église Sainte-Thérèse, vitraux du choeur d'Auguste Labouret, Théophane Vénard

Le premier vitrail à gauche est consacré au « B[ienheur]eux Théophane Vénard / glorieux martyr du Poitou ». Théophane Vénard (Saint-Loup-sur-Thouet, 1829 – Hanoï, 1861), élève au petit séminaire de Montmorillon (où Léon Pineau avait refusé d’aller) puis au grand séminaire de Poitiers, est un prêtre missionnaire, mort par décapitation (en bas du vitrail, il attend, enchaîné, l’exécution de la sentence), béatifié en 1909 et canonisé en 1988.

Poitiers, église Sainte-Thérèse, vitraux du choeur d'Auguste Labouret, saint MartinLe deuxième est consacré à saint Martin (« Saint Martin / évêque, père des Bénédictins »): je vous ai déjà exposé dans un précédent article (saint Martin à Ligugé) l’importance la venue de Martin auprès de saint Hilaire, avant de fonder l’abbaye de Ligugé puis de devenir évêque de Tours (voir un aperçu de la basilique, la charité de Martin par Varenne, la messe miraculeuse de saint Martin par Alaphilippe). En haut, Martin partage son manteau avec le pauvre, à comparer avec la version romane et le vitrail du 19e siècle dans l’église Saint-Hilaire-le-Grand à Poitiers.

Poitiers, église Sainte-Thérèse, vitraux du choeur d'Auguste Labouret, le Vierge, sainte Thérèse et Jeanne-d'ArcLe troisième, au centre, est consacré à la Vierge entourée, dans le motif central, de Jeanne d’Arc à gauche (avec son épée) et de sainte Thérèse. En haut, le sacré cœur est encadré du texte suivant : « Le / coeur / de Jésus / a donné à / la France / le / coeur / [de] Marie / reine de / la Paix ». Il est complété par cette légende en bas : « Le cœur de Marie a choisi / pour protéger la France / Jeanne et Thérèse ».

Poitiers, église Sainte-Thérèse, vitraux du choeur d'Auguste Labouret, saint JosephLe quatrième est dédié à Joseph, qui dans la partie centrale tient tendrement Jésus qui s’accroche à son manteau : « Saint Joseph / Patron des travailleurs chrétiens ». Sur la scène du bas, on peut aussi lire « Nazareth ».

Poitiers, église Sainte-Thérèse, vitraux du choeur d'Auguste Labouret, Grignon de Montfort

Le cinquième et dernier met en scène la vie de « S[ain]t Grignion de Montfort / le grand saint du Poitou ». Louis Marie Grignion de Montfort (Montfort, 1673 –  Saint-Laurent-sur-Sèvre, 1716), prêtre, prêtre est le fondateur de la Compagnie de Marie (Pères Montfortains) et des Frères de l’instruction chrétienne de Saint-Gabriel.

Photographies de novembre 2012 et avril 2013.

4 réflexions au sujet de « Poitiers, église Sainte-Thérèse, vitraux d’Auguste Labouret »

  1. laurence

    Bonjour, je suis l’amie d’une personne qui a travaillé dans l’atelier d’Auguste Labouret comme dessinateur, il essaye de faire un petit Book des réalisations des ateliers Labouret pour le souvenir. En faisant des recherches sur internet j’ai découvert votre article sur l’église Sainte-Thérèse avec vos très belles photos, j’aimerais savoir si vous accepteriez de partager vos photos. Contactez moi par mail, nous pourrions en discuter.

    Bien cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *