Cadavre exquis de Pénélope Bagieu

Logo BD for Womenpioche-en-bib.jpgCouverture de Cadavre exquis de Pénélope BagieuJ’avais déjà lu La page blanche, de Boulet (scénario) et Pénélope Bagieu (dessin et couleurs), cette fois, j’ai choisi un album en solo de cette dernière. Une bande dessinée trouvée dans les bacs de la médiathèque. Et allez vite voir le blog de Pénélope Bagieu, en ce moment, elle relaye en images la pétition contre la pêche au chalut en eau profonde, destruction des fonds marins, des coraux, le tout subventionné par nos impôts… Sur 11 chalutiers de ce type sous pavillon européen, 9 sont français… et 7 appartiennent au groupe Intermarché (à boycotter!), et pêchent des poissons (lingue bleue, sabre noir et grenadier) plein de métaux lourds, limite invendables et en tout cas fortement déconseillés aux femmes enceintes. Évitez de les manger!

Le livre : Cadavre exquis de Pénélope Bagieu (scénario, dessin et couleurs), collection Bayou, éditions Gallimard, 2010, 124 pages, ISBN 9782070627189.

L’histoire : à Paris de nos jours. Zoé doit faire un boulot pas drôle pour gagner sa vie, hôtesse d’accueil sur des salons (automobile, fromage, etc.), avec des costumes ridicules et des « clients » pas toujours très fins, un copain guère mieux. Un jour, alors qu’elle se repose sur un banc, elle aperçoit un rideau qui bouge dans un immeuble voisin, elle sonne, demande au culot à utiliser les toilettes… Elle fait la connaissance de Thomas Rocher, écrivain à succès qu’elle ne connaît pas… car elle ne lit pas! Ils vont peu à peu faire connaissance, lui ne sort jamais de l’appartement, se remet à écrire, son ex-femme et éditrice, Agathe, ré-apparaît, jusqu’à ce que Zoé découvre le secret de Thomas…

Mon avis : un dessin assez simplifié mais efficace, avec une mise en couleur par grands aplats. J’ai bien aimé aussi le scénario et le dénouement de cette histoire, le portrait de l’écrivain à succès qui guette les critiques… et ne supporte pas quand il passe de mode. Le jeu sur les clichés (la fausse naïve Zoé, le « métier » d’hôtesse d’accueil, en opposition à Agathe, l’éditrice qui croît à son rôle, l’écrivain enfermé chez lui) est assez intéressant… et divertissant! A lire ne serait-ce que pour le dénouement!

Pour aller plus loin : voir le blog officiel de Pénélope Bagieu.

Logo du top BD des blogueurs 2013   Cette BD sera soumise pour le classement du TOP BD des blogueurs organisé par Yaneck / Les chroniques de l’invisible. Mes chroniques BD sont regroupées dans la catégorie pour les BD et par auteur sur la page BD dans ma bibliothèque.

6 réflexions au sujet de « Cadavre exquis de Pénélope Bagieu »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *