Vierge à l’Enfant à Poitiers et à Parthenay

Poitiers, église Sainte-Radegonde, Vierge de la Rédemption

Une fois n’est pas coutume, je vous présente deux œuvres du milieu du 19e siècle qui représentent le même thème, l’une se trouve dans l’église Sainte-Radegonde de Poitiers, l’autre sur la façade de l’église Saint-Laurent à Parthenay. Bon, si vous préférez revoir une magnifique statue du milieu du 17e siècle dans l’église Sainte-Radegonde de Poitiers, vous pouvez retourner lire l’article sur statue d’Anne d’Autriche en sainte Radegonde, auquel Grégory Vouhé vient de consacrer un article dans le dernier numéro de l’Actualité Poitou-Charentes (Grégory Vouhé, Nicolas Legendre, Anne d’Autriche et Radegonde, L’actualité Poitou-Charentes, n° 98, octobre-décembre 2012, p. 36). Revenons à notre Vierge du jour… A Sainte-Radegonde, il s’agit d’une œuvre de série en plâtre, comme on en trouve dans de nombreuses églises. Elle a été tirée d’après un moulage approximatif d’une belle Vierge à l’Enfant en marbre du 12e siècle donnée par la famille royale à l’église Saint-Laud d’Angers. Cette Vierge, très endommagée, avait fait l’objet d’une restauration approximative, mais son modèle en plâtre a connu, dès sa parution vers 1850, un certain succès… La Vierge tient dans ses bras l’Enfant Jésus et foule au pied une femme nue croquant une pomme, l’artiste (de l’original) jouant sur EVA (Ève) / AVE (Maria), le culte de Marie la nouvelle Eve, rédemptrice des péchés, se développe justement à la fin du 12e siècle. Un autre exemplaire de ce plâtre se trouve dans l’église de Civaux, une variante avec l’Enfant qui joue avec un oiseau dans l’église de Lhommaizé, toutes deux dans la Vienne.

Vierge de la rédemption à Saint-Laurent de Parthenay C’est probablement de l’un de ces moulages que s’est inspiré le sculpteur de Parthenay. L’église Saint-Laurent y a été profondément modifiée à partir de 1852 par l’architecte Segrétain (dont je vous ai parlé pour la préfecture des Deux-Sèvres à Niort). La statue a été commandée en 1861 à M. Bonneau, sculpteur de Châtellerault, qui l’a réalisée en pierre de Chauvigny.

Pour aller plus loin : voir sur le site du diocèse de Poitiers La statue de la façade du collatéral nord de l’église Saint-Laurent de Parthenay

Anne d'Autriche en Radegonde (Poitiers, église Sainte-Radegonde) avec des rubans sur son sceptre Allez, je vous montre quand même la jolie Radegonde / Anne d’Autriche de Legendre… photographies prises cette semaine, le 10 octobre 2012. Qui a mis ces rubans de satin et quels vœux ont alors été prononcés? Clic sur l’image pour voir l’article…

12 réflexions au sujet de « Vierge à l’Enfant à Poitiers et à Parthenay »

  1. Amaryllis

    Finalement c’est assez logique d’associer Marie et Eve, celle qui est à l’origine de la fute et celle par qui la rédemption arrive. Cela peut se concevoir. Bon week End Véronique

    Répondre
  2. mamazerty

    c’est vraiment très curieux et très allégorique,cette Eve piétinée!Personnellement je préfère la pierre telle quelle, la statue très colorée me semble, vue d’ici, plus « lourde » mais  je ne dirais peut être pas çà si je l’avais sous le nez

    toutes ces explications sont passionnantes

    Répondre
    1. Véronique D

      Ici aussi, un vrai déluge cette nuit et ajd… Puces couturières hier matin à Ligugé, et j’ai apporté mon ouvrage pour le concours de Moncoutant à la mercerie à Bressuire… Quelques petits achats des deux côtés!

      Répondre
  3. diverchy

    Bonjour
    Bravo pour votre blog
    auriez vous par hasard une photo de la peinture de Saint-Laurent dans l’Eglise Saint-Laurent des 2 Sèvres.
    j’en ai une mais de très mauvaise qualité
    merci d’avance pour votre aide
    cdt
    rené Diverchy

    Répondre

Répondre à virjaja Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *