Le monument aux morts de Lessac en Charente

Le monument aux morts de Lessac (Charente), 1, vu de face, de loin et de près Aujourd’hui, nous retournons à Confolens, ou plutôt juste à côté, à Lessac, toujours avec des photographies de mars 2010. Le monument aux morts se dresse sur la place près de l’église. Il comporte une Victoire en bronze, commandée en 1926, installée sur un haut socle et inaugurée le 11 novembre 1928. La Victoire est l’œuvre de Henri-Charles Pourquet (1877-1943), qui a réalisé pas mal de monuments aux morts en France, et qui fut l’élève de Louis Barrias (dont je vous ai montré la science et l’agriculture sur le fronton de l’hôtel de ville de Poitiers) et Jules Coutan (dont je vous ai aussi déjà parlé, pour le monument aux morts de 1870-1871, également à Poitiers).

Le monument aux morts de Lessac (Charente), 2, les quatre faces La Victoire est ailée, comme il est de coutume, et est vêtue d’une longue robe à l’Antique. Ce qui est moins fréquent, c’est qu’elle tient une couronne végétale dans chaque main (mais Pourquet avait fait de même pour le monument au mort de Corvol-l’Orgueilleux, détruit en 1992, avec une Victoire en plâtre recouvert de bronze).

Le monument aux morts de Lessac (Charente), 3, détail du buste Elle porte également un casque de Poilu, attribut assez fréquent (voir le Parcours du patrimoine de Charlotte Pon sur les allégories de la République sur les monuments aux morts en Poitou-Charentes). Elle a un visage lisse, peu expressif.

Le monument aux morts de Lessac (Charente), 4, les pieds sur la sphère, de face et de côté Elle a les pieds nus posés sur une sphère. Sur le côté est posée une branche de laurier.

5 réflexions au sujet de « Le monument aux morts de Lessac en Charente »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *