L’amphithéâtre de Périgueux

L'amphithéâtre de Périgueux, à l'extérieur La ville de Périgueux ne met pas mieux en valeur son amphithéâtre romain que la ville de Poitiers. Il va falloir que j’aille à Saintes vous faire des photographies d’un amphithéâtre mieux entretenu et mis en valeur… À Périgueux donc, l’amphithéâtre se trouve à quelques minutes à pied de la villa aménagée en le musée de Vésunna (qui en présente une maquette) et de la tour de Vésonne. Il était situé en périphérie de la ville romaine, comme la plupart des amphithéâtre, qui nécessitent de vastes espaces périphérique pour l’école des gladiateurs, la logistique (le pacage des animaux, etc.).

L'amphithéâtre de Périgueux, le jardin public Un square a pris place à l’intérieur de ce qui était l’arène et les gradins. Il a probablement été construit au cours du 1er siècle de notre ère. Sa maçonnerie imposante a fait qu’au début du Moyen-Âge, il a été remblayé et aménagé en motte castrale… Il reste donc plusieurs mètres de remblais sous le jardin (la ville a installé ici un jardin-école en 1875, confié à la Société d’horticulture) pour atteinte l’arène.

L'amphithéâtre de Périgueux, détail Seules dépassent quelques structures massives qui sont la partie supérieure qui supportait les gradins…

L'amphithéâtre de Périgueux, détail … et quelques vomitoires.

Les fouilles de 1821, puis 1877, reprises entre 1963 et 1982, ont montré qu’il pouvait accueillir 18.000 spectateurs dans un édifice de 80 travées, réparties du 141m de long pour 118 de large. Sa hauteur est estimée à 25 mètres.

L'amphithéâtre de Périgueux, détail Il mériterait sans doute d’être mis en valeur, c’est plus facile qu’à Poitiers, puisque, ici, il ne reste pas d’habitations à l’intérieur, mais un jardin public propriété de la commune.

Pour aller plus loin : je vous conseille la lecture du guide archéologique de la France, Périgueux antique, par C. Girardy-Caillat (il date de 1998 mais doit encore se trouver, aux éditions du centre des monuments nationaux, ISBN 978-2-85822-225-4).

13 réflexions au sujet de « L’amphithéâtre de Périgueux »

  1. Terlicoton

    Merci Véronique pour cette page d’histoire , dommage que ce ne soit pas mieux entretenu.

    Note que c’est pareil chez nous il y a des endroits qu’on laisse à l’abandonn aussi

     

    Gros bisous

    Béa

    Répondre
  2. mumu des secrets + l'ourse

    ah dis donc je ne le connais pas ! je me contente d’en haut et les bords de l’isle

    avec sa fameuse maison de l’eschif-  —

    il faut dire que Saintes est une ville superbement « respectée » j’y ai fait des photos superbes mais je ne connais pas l’amphithéâtre – faut que j’y retourne

    Répondre
    1. Véronique D

      Promis, je mettrai des images de Saintes un de ces jours! Si tu connais l’église Saint-Eutrope, c’est juste à côté, disons à 10/15 minutes à pied de l’arc de triomphe…

      Répondre
    1. Véronique D

      J’ai prévu des promenades pour le mardi soir… Tous les 15 jours, Toulouse, en alternance avec un peu de Périgord, puis je ne sais pas, la fin du voyage en Grèce (mais avec leur crise économique, j’hésite… pauvres collègues qui gèrent ces sites et ont vu leur salire diminué sérieusement), ou alors, quelques visites en Poitou-Charentes, Aulnay et Confolens par exemple… J’ai des photos en stock!

      Répondre
  3. virjaja

    on n’est pas pasé dans le parc , mais il a l’air quand meme plus « beau » qu’il y a quelques années…on est passé trop tard, le musée etait fermé, mais autour, j’ai aimé!! l’amphi de Sainte est magnifique!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *