Chaumont (11) : des jardins et du repos…

Chaumont 2009, jardin 8, mur en ardoise Poursuivons notre tour du festival des jardins 2009 de Chaumont par deux jardins qui intègrent des sièges…

Voyelles, le jardin n° 8, créé par Thomas Van Eeckhout, Julie de Legge, Geneviève Erken et Yves Collard, s’inspire du poème Voyelles d’Arthur Rimbaud ( retrouver dans votre bibliothèque ou sur le site du festival) Ce mur constitué de plaques d’ardoise renvoie directement à ce vers : Devant moi, un long mur noir, carbonisé. Un mur de planches irrégulières, qui grimpe à plus de deux mètres de haut.

Chaumont 2009, jardin 8, vers au sol Les mots, les vers, se retrouvent au sol…

Chaumont 2009, jardin 8, les bancs … et de jolis bancs en bois, assez confortables, permettent au visiteur de se reposer, de méditer sur ces vers, sur la place de l’homme dans la nature, sur ce qu’il veut… J’ai beaucoup aimé ce jardin…

Chaumont 2009, jardin 10, vu de l'extérieur Non loin de là s’offre au visiteur le beauty garden, jardin n° 10 créé par Christophe Robin et Clarisse Béraud. Il est un peu énigamtique de l’extérieur, caché par les haies avec des boules qui émergent, des lions gardent l’entrée…

Chaumont 2009, jardin 10, un miroir Ce jardin est en fait une invitation à découvrir la couleur à la manière des coloristes, avec trois ambiances, trois miroirs devant lesquels trois chaises invitent à prendre place et à choisir ses couleurs (de maquillage, de cheveux, etc.) en fonction de l’ambiance du jardin… Le charme désuet du fer forgé attendait ici le visiteur.

Retrouvez mes visites à Chaumont en 2009…, les liens sont peut-être plus à jour sur la page consacrée à Chaumont

5 réflexions au sujet de « Chaumont (11) : des jardins et du repos… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *