Théorème vivant de Cédric Villani

Couverture de Théorème vivant de Cédric Villani

Un livre lu chez mon mon père… Après La Déesse des petites victoires de Yannick Grannec, un nouveau livre sur l’aventure mathématique qui se passe également pour partie à l’institute for advanced studies/IAS à Princeton (États-Unis). Après la logique de Kurt Gödel, voici la dynamique des gaz de Cédric Villani…

Le livre : Théorème vivant de Cédric Villani, éditions Grasset, 2012, 282 pages, ISBN 9782246798828.

L’histoire : de mars 2008 à Lyon, à fin 2010 à Paris, en passant par un semestre à Princeton. Après avoir reçu la médaille Fields en 2010 (décernée tous les 4 ans à 2 à 4 mathématiciens de moins de 40 ans, considérée comme l’équivalent d’un Prix Nobel pour les mathématiques), Cédric Villani entreprend de raconter la genèse de ces travaux qui lui ont valu cette prestigieuse médaille. Tout commence un dimanche à l’école normale supérieure de Lyon, une discussion à bâtons rompus autour d’un problème (l’équation de Boltzmann pour les gaz hors d’équilibre et l’amortissement Landau) avec l’un de ses collaborateurs et ancien thésard, Clément Mouhot… Un problème qu’il avait abordé sans le résoudre complètement dans sa thèse. De séminaires en colloques, le voici parti pour un semestre avec femme et enfants à Princeton, un univers où tout est fait pour éviter les tracas de la vie quotidienne et permettre les échanges entre mathématiciens, physiciens, etc., notamment à la sacro-sainte heure du thé… Entre contes inventés pour ses enfants, lecture de mangas (ça vide la tête) et échanges de méls avec son ami, le lecteur assiste à la résolution d’un problème complexe…

Mon avis : pas de panique, le livre comporte bien des équations très complexes… mais on peut le lire en les considérant comme des « illustrations ». Beaucoup plus jolies que celles écrites en langage « tex », qui transcrit en code ces équations, reconstituées grâce à un logiciel libre. Le Tex suffit aux mathématiciens, pour le lecteur, l’équation est sinon plus parlante, du moins plus jolie! Le pourquoi du comment de l’avancée au fil des messages électroniques peut sembler ardu, mais c’est le cheminement qui est intéressant, la petite étincelle qui au détour d’un chemin (au sens propre, la promenade semble propice à l’éclosion des idées des mathématiciens) fera avancer la résolution du problème. Il montre aussi que les échanges entre mathématiciens mais aussi physiciens et autres, à Princeton et lors des séminaires, peut faire bouillonner les idées, qui s’entrechoquent, se confrontent, entre générations, entre disciplines, pour faire jaillir de nouvelles pistes.

Pour aller plus loin : le site officiel de Cédric Villani

Logo rentrée littéraire 2012Ce livre entre dans le cadre du défi 1% de la rentrée littéraire organisé à nouveau cette année par Hérisson.

 

10 réflexions au sujet de « Théorème vivant de Cédric Villani »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *