Archives par étiquette : avocat

Salade de courgettes (et avocat)

Maryse partage avec nous une recette bien fraîche, idéale par ces grosses chaleurs, pleine de sels minéraux et de vitamines! En plus, elle est pleine de coriandre fraîche, l’une des rares herbes que de mon côté j’arrive à sentir, et j’en abuse! La parole à Maryse…

Salade de courgettes

Recette extraite du livre de Guadalupe Rivera et Marie-Pierre Colle:
« Les noces de Frida et Diego, souvenirs et recettes du Mexique »
(livre dont je vous parlerai ultérieurement).

Ingrédients pour la salade de courgettes de MaryseIngrédients:

1 kilo de courgettes
Un gros avocat bien mûr
Coriandre fraîche
Parmesan
Huile d’olive, vinaigre, sel, poivre

Couper les courgettes en rondelles d’un demi centimètre et les faire blanchir 3′ dans l’eau bouillante (pas plus, sinon elles s’écrasent). Les égoutter (moi je le fais la veille pour qu’elles soient vraiment très bien égouttées et pour qu’elles soient bien froides).

Courgettes et avocat disposés dans le platDans la recette originale, cette salade se fait dans un saladier, moi je dispose les rondelles de courgettes dans un plat rond et plat, la présentation est plus esthétique et on voit bien les ingrédients.

Ensuite, éplucher l’avocat et couper-le en lamelles qu’on dispose au-dessus des courgettes.

Ajout du parmesan et de la coriandre fraîcheFaire des copeaux de parmesan qu’on parsème et enfin la coriandre finement ciselée.

Pour la vinaigrette, j’utilise un vinaigre de miel ou de cidre (éviter les vinaigres de vin ou parfumés, trop forts en goût). La verser dessus la salade et mettre au frais au moins une heure avant de la servir. Les saveurs sont délicates et sont appréciées des convives en général.

La salade de courgettes de Maryse: le plat préparéEt les courgettes étant un légume de saison, il faut en profiter. Celles que j’ai utilisées viennent du jardin du père de notre ami Olivier, donc garanties bio.

Guacamole, la recette de Maryse en direct du Mexique!

Guaccamole servi ici avec une petite sauce "casera" (sauce maison)...

Guacamole servi ici avec une petite sauce « casera » (sauce maison)… et accompagné d’une Dos equis faute de Bohémia.

Depuis quelques semaines, Maryse se prélasse dans sa belle-famille mexicaine… Elle a déjà partagé avec nous un mouton mexicain, elle nous nargue aujourd’hui avec une recette ensoleillée, alors que ce dimanche s’annonce encore avec un temps de Toussaint, au moins sur Poitiers… La parole à Maryse!

Guacamole (prononcer « oicamolé »: le « e » en espagnol se prononce toujours « é »)

Le guacamole au Mexique n’est pas un plat en tant que tel, il se sert à l’apéritif accompagné de totopos, petites galettes triangulaires de maïs que l’on trouve en France en sachets comme les chips avec les gâteaux apéro. Il accompagne aussi des plats tels que les sopes, burritos….

Ingrédients:
3 avocats bien mûrs
2 tomates bien mûres
1 oignon blanc taille moyenne
Coriandre fraîche 1/2 bouquet
1citron vert
Sel, piment selon les goûts
Totopos

Ouvrir les avocats, retirer la chair et la mettre dans un saladier. L’écraser avec une fourchette en bois (pas de métal pour éviter l’oxydation), ajouter les tomates épépinées et l’oignon, les deux coupés en tout petits dés. Bien mélanger, ajouter le jus du citron vert et la coriandre ciselée finement. Saler, mettre un peu de piment (au Mexique, il y a des piments savoureux très variés), en France, on mettra du piment d’Espelette, du paprika ou du plus fort pour les plus courageux… Vous posez les noyaux dessus, on dit que ça retarde l’oxydation, mais avec le citron, ça suffit. Disons que c’est pour le folklore. Vous filmez le saladier et vous le mettez au frais 2 bonnes heures. Accompagner avec des totopos natures, petites galettes de maïs que l’on trouve au rayon apéro, en sachet comme les chips et qui servent à prendre le guacamole.
Pour l’apéro, avec une margarita bien fraîche! Santé. Ou avec une bière, la Bohémia, la meilleure à mon goût.
Bien sûr tout autre apéro est possible.

NB. Si vous allez au Mexique un jour, dites « oicamolé » et pas « oicamol », c’est aussi ridicule que si on disait « cassoule » ou lieu de cassoulet et vous vous éviterez le regard compatissant mais un brin moqueur des autochtones. Je ne renonce jamais à corriger les gens quand l’occasion se présente mais la mauvaise habitude est tenace.

Bouteille de Bohémia, bière mexicainePS de Véronique: Eh, eh, j’ai aussi reçu de Vito (le mari de Maryse) la photo de la fameuse bière Bohémia, LOL!