Papier maison rose

Papier maison, production 2013, 400 feuilles rosesJ’ai poursuivi au mois d’août ma production de papier maison 2013 (revoir papier maison blanc… et ses 821 pages, les pages jaunes, des assiettes et des pages orange), avec des enveloppes roses et des pages rouges… Un ensemble assez important de 400 pages, je vais avoir de quoi choisir pour mes activités futures!

Papier maison rouge, filtrage, résidus et papiers mauve préparésLa couleur varie bien sûr d’un bain à l’autre… même si l’eau de ce bain est très rouge! C’est la seule couleur pour laquelle j’ai utilisé des gants, après une première expérience avec des ongles rouges… par en-dessous. A la fin de la production, comme à chaque fois lorsque je passe d’une couleur à l’autre, je l’ai filtré, gardé (après séchage) les résidus de pâte pour une prochaine production… et m’interroge sur la couleur que ça va donner avec le papier mauve… Bon, il faut que j’ajoute un peu d’eau, ça va diluer un peu le rouge… A suivre…

12 réflexions au sujet de « Papier maison rose »

  1. Emmanuelle

    J’admire toujours, ton papier est superbe ! J’attends l’occasion de pouvoir m’y mettre aussi. La semaine prochaine je vais faire un petit stage au musée du papier. Bisous et bonne journée !

    Répondre
  2. mamazerty

    çà devrait faire aubergine non??????les paris sont ouverts….ah les ongles rouges, çà fait Halloween, tu es en avance, recommence dans 3 semaines…..cette couleur rose me parait très jolie aussi,pas mal d’incrustations non?
    çà caille j’ai remis ma petite laine mais je garde ma jupe d’été, faut pas se rendre tout d e suite (à l’évidence)

    Répondre
  3. cdanielle

    un beau papier, couleur et texture… tu devrais ouvrir une boutique ? j’ai vu que celle de la rue de la Cathédrale n’existe plus, et que A Clairand vend par internet… dommage pour le « contact » avec la marchandise (et avec l’artisan aussi…)

    Répondre
    1. Véronique Dujardin Auteur de l’article

      Ils ont vendu la maison de la rue de la Cathédrale et emménagé Chemin de la grotte à Calvin, près de l’ancien chemin des insectes, un lieu trop excentré pour une boutique… mais je pense que c’est toujours possible de prendre rendez-vous sur place avec Agnès pour voir et acheter le papier. Ils y ont remonté deux grandes arcades des Cordeliers (voir la presse locale).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *