Juge Bao et les larmes du Bouddha, de Patrick Marty et Chongrui Nie

pioche-en-bib.jpgCouverture de Juge Bao et les larmes du Bouddha , de Patrick Marty et Chongrui NieAprès Juge Bao et le Phoenix de Jade, Juge Bao et le roi des enfants, Juge Bao et la belle endormie, et Juge Bao et l’auberge maudite, j’ai lu le cinquième et avant-dernier titre de la série de Patrick Marty et Chongrui Nie. Un livre emprunté à la médiathèque.

Le livre : Juge Bao et les larmes du Bouddha (tome 5 de la série Juge Bao), de Patrick Marty (scénario) et Chongrui Nie (dessins), éditions Fei, 2013, 157 pages, ISBN 978-2-35966-008-1.

L’histoire : En Chine, aux abords de la ville de Taiyuan au 11e siècle. Le juge Bao, pris dans une tempête de neige, est victime d’un accident, la roue d’un charriot s’est brisée. Un paysan qui arrivait derrière lui s’engage sur le pont qu’il devait prendre, qui s’effondre et le tue. Voici le juge Bao privé d’une partie de son escorte, devant attendre la réparation du pont. Il se réfugie dans le riche monastère voisin, d’où justement le novice Tian Yi qui l’accompagne s’était enfui. La vie au monastère n’est pas de tout repos! Le Bouddha miraculeux attise les convoitises, un fantôme féminin terrorise les moines depuis un certain temps, les soldats de l’escorte tombent malades, vite pris en charge par le médecin du monastère…Ne serait-ce pas un complot pour tuer le juge?

Mon avis: Comme les autres titres de la série, cet album en noir et blanc est dans un format « à l’italienne » (horizontal), de 13 sur 18 cm. Le dessin au trait à l’encre est toujours aussi détaillé et rend très bien les visages, les détails d’architecture, etc. J’ai particulièrement admiré la machine hydraulique qui alimente en eau le Bouddha… et ses larmes « miraculeuses ». L’histoire est cette fois plus facile à suivre, sans récits imbriqués comme dans Juge Bao et l’auberge maudite. Si la question de la justice sociale est abordée (le riche monastère redistribue-t-il bien ses riches réserves aux pauvres des alentours qui souffent de la famine?), ce volume se centre plus sur l’intrigue « policière », le savoir scientifique des Chinois au Moyen Âge (l’hydraulique, la poudre, le savoir savant et sa copie dans des livres…). Le tome 6 est annoncé!

Logo top BD des bloggueursCette BD sera soumise pour le classement du TOP BD des blogueurs organisé par Yaneck / Les chroniques de l’invisible. Mes chroniques BD sont regroupées dans la catégorie pour les BD et par auteur sur la page BD dans ma bibliothèque.

2 réflexions au sujet de « Juge Bao et les larmes du Bouddha, de Patrick Marty et Chongrui Nie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *