Made in Vietnam de Carolin Philipps

Couverture de Made in Vietnam de Carolin Philippspioche-en-bib.jpgUn livre jeunesse dont Zazimuth a parlé il y a quelques semaines et que j’ai trouvé à la médiathèque.

Le livre : Made in Vietnam de Carolin Philipps, traduit de l’allemand par Florence Quillet, collection Millézime, éditions Bayard Jeunesse, 2012, 236 pages, ISBN 9782747033350.

L’histoire : de nos jours dans une région reculée du Vietnam. Lan, quatorze ans, a dû quitter sa famille pour subvenir à ses besoins, elle travaille dans une usine qui fabrique des baskets pour de grandes marques occidentales, en dessous de l’âge légal pour travailler, mais personne ne lui demande rien. Les conditions de travail sont épouvantables au milieu des solvants toxiques, avec privation de sommeil, punitions et heures supplémentaires non payées. Quelques mois plus tard, sa petite sœur doit à son tour la rejoindre, avec son amie Hoa, elle fait tout pour tenter de la préserver. Par hasard, elle fait la rencontre du père du patron, le grand-père Lê, qui élève des serpents pour leur venin, et elle finit par travailler une partie de son temps pour lui. Un jour, une famille de donneurs d’ordre allemands vient visiter l’usine pour vérifier les conditions de travail, est-ce que ça sera enfin l’occasion de faire avancer les choses?

Mon avis : j’ai beaucoup aimé ce roman jeunesse. Très documenté, ce roman dénonce avec des mots simples et beaucoup d’empathie la vie des enfants-travailleurs au Vietnam, mais aussi les conditions de vie et de pauvreté  la campagne qui font le lit des marchands de travail à la limite de l’esclavagisme. Les adolescents peuvent s’identifier aux personnages, Lan mais aussi un jeune garçon révolté qui vit dans les anciens tunnels de la guerre contre les Américains. Je ne suis tout de même pas sûre qu’il leur fasse prendre vraiment conscience que les baskets et autres vêtements de marque qu’ils portent sont produits dans ces terribles conditions, au profit des seules firmes internationales et des patrons qui se font le relai sur place. Le dossier à la fin sur l’organisation internationale du travail aurait pu être plus étoffé, il est peut-être aussi un peu trop angélique en disant que les conditions de travail se sont beaucoup améliorées au Vietnam… sans dire que cela entraîne certaines entreprises internationales à aller voir ailleurs si on peut continuer à travailler moins cher avec de la main d’œuvre plus docile!

A chacun de ne pas acheter tout et n’importe quoi!

6 réflexions au sujet de « Made in Vietnam de Carolin Philipps »

  1. Maryse

    Livre que j’ai découvert il y a qq temps avec mon fils. Lui il vient d’avoir 16 ans et comme tu le soulignes, même s’il y a de la naïveté, c’est un livre qui a le mérite de faire réfléchir, et c’est une bonne base de discussion en famille.
    Maryse

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *