Le viaduc de Lusignan

Le viaduc de Lusignan, vu depuis l'arrière de l'égliseBeau temps début mars (2014), pour changer de mon parcours de promenade habituelle à Poitiers, je suis allée passer (en train) un après-midi à Lusignan. J’en ai profité pour prendre quelques photographies, je commence naturellement par vous montrer l’imposant viaduc (j’aurais aussi pu commencer par la gare) qui domine la vallée de la Vonne et que l’on ne peut pas rater derrière l’église (cette photographie)…

Le viaduc de Lusignan, vu depuis les allées de Blossac… ou depuis les allées de Blossac (site de l’ancien château). Au milieu du 19e siècle, la compagnie des chemins de fer d’Orléans obtient la concession de la ligne Poitiers-La Rochelle, qu’elle doit construire et aménager. Le viaduc de Lusignan, pour franchir la vallée de la Vonne, est confié à l’un des ingénieurs de la compagnie, Morandière, et inauguré le 7 juillet 1856.

Le viaduc de Lusignan, vu depuis la vallée de la VonneDescendons (prudemment) dans la vallée. En ce jour d’ouverture de la pêche, les bords de la Vonne sont occupés par un pêcheur tous les 10 mètres (on les aperçoit à peine sur la photographie).

Le viaduc de Lusignan, carte postale ancienneAprès les pluies du début d’année, la zone est bien humide, mais le chemin stabilisé du camping encore fermé permet de se promener au sec, mais trop humide quand même pour passer photographier l’autre face. Je vous la propose donc sur une carte postale ancienne, où vous pouvez voir que les piliers présentent des becs de ce côté, vers l’amont de la Vonne.

Le viaduc de Lusignan, vue aérienne, carte postale ancienneOn le voit encore mieux sur cette vue aérienne ancienne. Le viaduc, constitué de 22 arches construites en moellons extraits sur place (enfin, pas loin), est long de 433 m et domine la vallée de 33 m.

Le viaduc de Lusignan, la fée Mélusine en haut d'un pilier, par BaujaultSur cette vue plus rapprochée, vous voyez que la chaussée pour le chemin de fer a été élargie et déborde désormais du viaduc, il a fallu permettre le passage du TGV (même s’il est ici en vitesse réduite). Le passant attentif peut voir, en haut d’un pilierquasi central, un relief représentant la fée Mélusine, qu’il va aussi croiser souvent en ville… Une fée qui apparaît dans plusieurs régions de France, mais si vous voulez connaître la version locale, vous pouvez lire la version de la ville de Lusignan

Le viaduc de Lusignan, la fée Mélusine en haut d'un pilier, vue intermédiaireElle est l’oeuvre de (Jean) (je vous en ai parlé pour le monument à Amable Ricard et une Vierge à l’Enfant à Niort) et a été installée en 1860.

Le viaduc de Lusignan, la fée Mélusine en haut d'un pilier, vue rapprochéeDésolée pour la vue rapprochée, mon zoom était à la limite de l’utilisation possible. La représentation est plutôt originale, au lieu de voir la fée à buste féminin et queue de serpent ou de dragon, l’artiste a choisi de montrer juste la tête, les ailes déployées et un tout petit bout de la queue enroulée qui apparaît en bas à gauche du relief…

Pour en savoir plus : lire les articles de Marie-Paule Dupuy, « À mon ami Baujault (1828-1899), sous le charme d’un sculpteur des Deux-Sèvres », Le Picton. Histoire, patrimoine, tourisme en Poitou-Charentes, n° 173, septembre-octobre 2005, p. 42-48 et « Baptiste Baujault, artiste statuaire La Crèche (Deux-Sèvres) : 19/04/1828 – 27/11/1899 », Revue Aguiaine, mai-juin 1999.

10 réflexions au sujet de « Le viaduc de Lusignan »

  1. Maryse

    Sa tête me fait penser à celle d’une Méduse, très XIXème (les ailes en plus). Mélusine est quand même un personnage « flippant » mais incontournable à Lusignan. Merci pour ce reportage très documenté comme d’habitude.

    Répondre
  2. mamazerty

    pour moi Lusignan c’est essentiellement la légende de la dame de Lusignan…alors merci d e tenter d e parfaire ma culture….le paysage a l’air vraiment beau, vallonné et bien vert

    Répondre
  3. criquette17

    hello véro, c’est bien joli les photos de ce viaduc et ses environs, ça doit te faire un bien fou de sortir t’aérer un peu, tu en prend plein la vue! j’espère que ta convalescence ce passe au mieux , passe un bon weekend, il va faire beau pour la ballade, bisous véro

    Répondre
  4. NiniDS

    Il est impressionnant, ce viaduc… j’ai du l’emprunter sans le savoir en prenant le TGV…
    Mélusine, incontournable… j’aime bien l’originalité du relief la représentant…
    Merci pour cette jolie balade.
    Bises, bon week-end.

    Répondre
    1. Véronique Dujardin Auteur de l’article

      Pour le voir, il va falloir que tu prennes le TER et que tu descendes à Lusignan… Il y a des promenades sympas en bord de Vonne, quelques monuments, et un bar sympa qui a une terrasse sous les halles pèrs de l’église! Bon WE!

      Répondre
  5. JM

    Bonjour Véronique,

    Avec le viaduc de Lusignan, votre talent prend de la hauteur et l’histoire de la valeur.
    Formidable inspiration pour des arches pleines de respirations.
    Bravo pour le sujet, qui rassemble les amateurs de l’archéologie du rail dont je fais une passion future…
    Et, pour ne rien gâcher de votre sens pratique des découvertes, l’anecdote du bar….
    Merci donc pour ce bol d’air ferroviaire vertigineux comme le TGV.
    JM

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *