Fritillaires et autres plantes printanières rares

Fritillaire en fleur, cliché A. RoquetJe ne me suis pas encore aventurée en bord de Clain (je me méfie des rives irrégulières). Je n’ai donc pas vu les fritillaires qu’Aniko a repérées : je vous invite à relire son article de l’année dernière sur les fritillaires et lui laisse la parole pour un nouveau partage en texte en en photographies! A regarder, admirer, mais surtout ne pas cueillir, elles sont protégées! Je laisse la parole à Aniko

Elles sont en fleur !

Fritillaire en fleur, vue rapprochée, cliché A. Roquet

Lors de vos promenades sur les bords du Clain, vous admirerez les fritillaires (meleagris ou pintade), mais surtout ne les cueillez pas ! Les fritillaires sont des plantes rares du fait de la disparition de leurs milieux aquatiques très fragiles. Ces jolies fleurs, d’aspect délicat, nous enchantent à chaque printemps, c’est un des nombreux cadeaux que nous gratifie la nature. Par ces belles journées de printemps on ne se lasse jamais d’admirer la beauté et la singularité de ces fleurs pourpres à petits carreaux. Elles égaient les zones herbeuses humides un peu en fouillis en cette saison cette année, peut être en raison des inondations qui ont duré dans le temps à cause d’un automne et d’un hiver particulièrement pluvieux.

Fritillaires classiques et blanches, Photo-  guide des 400 meilleurs bulbes de jardin – Patrick Taylor -  Edition Ulmer

Il arrive parfois que l’on trouve des fritillaires à fleurs blanches, les petits carreaux sont alors d’un vert très pâle. Mais ces exemplaires sont très rares on les rencontre lorsque les peuplements de fritillaires sont assez denses. Ce qui n’est pas le cas sur les bords du Clain du fait de leur rareté, on espère en voir de plus en plus à l’avenir…

Autres jolies fleurs

populages des marais ou soucis d’eau, cliché A. RoquetLe printemps nous réserve d’autres surprises sur les bords du Clain et de la . On peut y voir les populages des marais ou soucis d’eau (Caltha palustris famille des renonculacées), de jolies plantes aquatiques d’un jaune lumineux, voisines des nénuphars, présentes par endroits sur les bords de la Boivre.

Les orchidées : pas encore en fleurs, il faut leur laisser le temps

Affiche de la SFO – Société française d’orchidophilieEt aussi les orchidées, petites merveilles de nos pelouses calcaires, certes aux fleurs de petites tailles mais très belles elles aussi. Présentes sous formes de rosettes de feuilles brillantes ou d’un vert argenté, plus ou moins grandes en ce moment du printemps. Les orchidées Ophrys sont les premières à fleurir. Petites fleurs discrètes ressemblant à de petits insectes ou à des abeilles. Puis les Orchis fleurissant vers la fin du printemps et en début d’été comme les Himantoglossum hircinum, très présent en Poitou-Charentes. On peut en observer des exemplaires dans les pelouses des espaces verts de la ville à condition que celles-ci ne soient pas tondues.

Orchidées trouvées à Civaux début mai 2010PS (V. Dujardin): pour les orchidées sauvages, vous pouvez revoir quelques articles sur mon blog… une sortie sur les orchidées (à retrouver sur le récapitulatifsortie orchidées à Civaux (2) : Ophrys mouche, quelques orchidées (petites) araignées, plusieurs orchidées pyramidales (Orchis pyramidal ou Anacamptis pyramidalis), sortie orchidées à Civaux (3) : première orchidée bouc, Ophrys abeille, et côté petites bêtes, un clairon, sortie orchidées à Civaux (4) : orchis homme pendu, orchidées boucs, céphalentères à longues feuilles.

couverture du numéro 85, 'été 2009, de l'Actualité Poitou-CharentesPour aller plus loin, voir

– le n° 85 (été 2009) de la revue l’Actualité Poitou-Charentes, l’article Tous pour la fritillaire de David Perrault et la couverture;

– un article de Nature-environnement des Deux-Sèvres, avec une carte de répartition de la fritillaire en France (merci à Catherine qui m’a suggéré cet ajout l’année dernière et rappelé cette année); vous trouverez une carte de répartition actualisée sur le site de l’inventaire national du patrimoine naturel;

– inventaire de la Fritillaire pintade dans la Vienne, par Vienne Nature;

– rapport sur la présence de la fritillaire en Loire-Atlantique par la LPO et d’autres associations.

10 réflexions au sujet de « Fritillaires et autres plantes printanières rares »

  1. Maryse

    Magnifiques photos bien documentées, merci pour cette jolie balade très printanière. Chez mes parents à Niort il y avait des orchidées dans la pelouse tous les ans. Mon père avait l’interdiction de tondre… Et il obéissait!

    Répondre

Répondre à flo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *