Méningiomes sous Androcur, confinement et appel de Bayer

Mise à jour du 16 juin 2020 La cour d’appel de Poitiers vient de confirmer la décision de première instance, test Covid19 pré-opératoire passé ce matin au CHU de Poitiers, je prépare mes affaires pour partir au CHU de Tours demain, opération jeudi 18 toute la journée… Voir l’article du 7.info

Article du 27 mai 2020 Le confinement se poursuit pour moi, mon voisin de palier reste bruyant même si cela n’atteint plus les 100 décibels pendant des heures… même si France 2 a pu profiter de sa musique sur mon balcon et de quelques bruits d’outils en venant filmer lundi (25 mai 2020) pour un reportage au JT de 13h sur ceux qui restent confinés (c’est à 19 minutes 30 sur le lien, +/- une minute avant pour l’autre témoignage). Il a cessé les émanations toxiques. La poussée d’herpès qui a suivi les 4 jours les plus bruyants se voit dans ma prise de sang d’hier avec une augmentation des neutrophiles ;-(

La presse locale (Centre Presse et la Nouvelle-République) annonce ce matin l’appel de Bayer (demain à la cour d’appel de Poitiers) contre la nomination des experts dans ma procédure de demande d’indemnisation de mes méningiomes multiples sous Androcur, demain (28 mai 2020) au palais de justice de Poitiers, et signale le bruit infernal (depuis 3 semaines) de mon nouveau voisin de palier. Mon dossier médical est bien classé dans ces cinq classeurs (plus un pour les imageries)…

Cette première sortie depuis le 15 mars va me faire du bien, même si je dois prendre un maximum de précautions pour ne pas attraper de microbes, pas que le SARS-CoV-2 (le virus responsable de LA, pour faire plaisir à l’Académie française, Covid-19). Le taux global de globules blancs est normal depuis mon confinement, les lymphocytes aussi et les myélocytes ont disparu, ça serait bien de ne pas les faire remonter avant mon opération du 18 juin. Sortie suivante peut-être pour voir l’anesthésiste, sinon, le 16 juin pour un dépistage de Covid-19 obligatoire avant ce type d’opération.

PS: la décision a été mise en délibéré au 16 juin 2020… Voir l’article paru dans Centre Presse Bayer conteste l’expertise judiciaire sur l’Androcur: décision le 16 juin (29 mai 2020)

4 réflexions au sujet de « Méningiomes sous Androcur, confinement et appel de Bayer »

  1. Dane

    Coucou Véro
    Les journées se suivent et tu continue toujours à avoir tes problèmes. La Covid19 n’arrange pas les choses pour les personnes fragiles (c’est le cas d’une copine)
    Heureusement que tu es en de bonnes mains, mais comme tu dis tu n’es pas à l’abri quand tu sors.
    Personnellement, j’ai du mal, moi à me déconfiner car une dépression a suivi le décès de mon mari (08/02/2010) et le confinement n’a pas arrangé les choses.
    Fais bien attention à toi, je t’embrasse
    Danielle DUCLUSAUD

    Répondre
  2. NiniDS

    Bon courage, je croise les doigts pour que ce rendez-vous se passe au mieux, en te préservant un maximum de toute atteinte indésirable… et de stress causé par ton insupportable voisin…
    Bises

    Répondre
  3. Grégory

    Je viens de regarder le replay… pas le souvenir d’avoir déjà regardé un JT de 13h ^^
    Je me doute que changer d’horizon, même brièvement, et voir des arbres ont dû te faire du bien
    Bise et bon courage !

    Répondre
  4. Jean marie BENOIT

    Meme avec le masque content de t’avoir reconnu:=)
    *j’espere que tu vas avoir gain de cause avec le tribunal.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *